Wild Girl – A corps perdus » L.S. Ange

Editeur : Addictives

Kindle : ICI

A 28 ans, Margot ne connait que les coups, les humiliations et l’enfermement. A cause d’un mari violent qui la séquestre depuis des années.
Le jour de son anniversaire, la jeune femme parvient enfin à s’enfuir à l’autre bout du pays, pour essayer de se reconstruire et d’échapper à ses démons. Elle croise alors le chemin de Dylan Lorenz, célèbre avocat. A ses côtés, elle va reprendre goût à la vie… et à l’amour. Mais jusqu’à quand ? Qui se cache derrière cet homme torturé et secret ?
Prise entre les mensonges de Dylan et son ancien compagnon qui refait surface, Margot saura-t-elle prendre la bonne décision… ou tombera-t-elle dans le piège ?


Précédemment publié sous le titre Du bleu à l’âme mais ayant fait l’objet de remaniements éditoriaux

 

L’avis d’Alouqua

???

Wild Girl, c’est pour moi une redécouverte, car en fait, j’ai déjà lu les aventures de Margot dans sa précédente publication. Et pourtant, quel bonheur de me replonger dans cette histoire, même en sachant se qui allait arriver et à quel moment, ce fut un vrai régal. Il faut bien dire que je suis chaque fois sous le charme de la plume de L.S.Ange, c’ets comme ça, je n’y peux rien, elle doit avoir quelques pouvoirs de sorcellerie, car je suis chaque fois véritablement envoûtée !

Tout comme la première fois, j’ai eu autant de fois envie d’étriper L.S.Ange, pour tout ce qu’elle fait subir à cette pauvre Margot, tout ce qu’elle fait subir à mon estomac. Cela ne m’empêche pas de replonger à chaque fois, et cela continuera sur toutes ses prochaines parutions, j’en suis certaine à 200% 🙂

Margot est une jeune femme que l’on a envie de protéger, de prendre sous notre aile, d’épauler, de consoler. Tout commence avec Matt qui la bat et la séquestre depuis tellement longtemps, elle n’a plus de vie, elle reste cloîtrée dans un placard, non pas par choix, mais bien par obligation. Jusqu’au jour où elle trouve enfin le courage de prendre la fuite, sans trop savoir où elle va, ni ce qu’elle va faire le lendemain, mais le principal est d’être loin, très loin de lui.

C’est dans le train qu’elle fera la connaissance de Dylan, malgré l’état de son visage, il semble être charmé, il est gentil avec elle, il ira même jusqu’à lui proposer un boulot, alors qu’il ne se connaissent pas. Cependant elle n’acceptera pas, dans un premier temps, elle veut se débrouiller par elle-même, ce qui est tout à son honneur. Les jours passent, mais elle ne trouve ni travail, ni logement. Elle finira par contacter cet homme charmant, elle prendra ce job finalement. L’avantage, c’est qu’elle aura son propre appartement, sa propre voiture, et tout ce qu’elle aura à faire, c’est entretenir la maison et faire à manger pour lui. Rien de bien compliqué, et au moins elle aurait un toït au-dessus de la tête.

Une relation ambigüe va petit à petit prendre place entre Margot et Dylan, elle est sous son charme, lorsqu’il est près d’elle, elle se sent en sécurité, mais elle n’est plus maîtresse de son propre corps. De son côté il semble en proie avec ses démons, avec son passé, quelque chose le bloque, alors qu’il ne peut nier cette attirance qu’il ressent lui aussi.

Attirance ou désir ?

Margot et Dylan sont deux personnes complètement détruites, la vie leur offre t’elle enfin le droit d’espérer avoir un peu de bonheur ?

Malheureusement, dans la vie rien n’est simple, ils en feront l’expérience et en payeront le prix.

Comme je le dis au début de ma chronique, je suis cette fois encore, sous le charme de cette plume, et malgré que ce n’est pas pour moi une totale découverte vu que je connaissais déjà le déroulement de l’histoire, j’ai ressenti autant d’émotions que la première fois. Je ne vois pas dans quelle autre catégorie je pourrais classer ma lecture que celle de mes coups de coeur.

J’espère que vous aimerez autant que moi, que vous ressentirez autant d’émotions que moi lors de votre lecture.

Merci à Carole et aux éditions Addictives pour leur confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

2 commentaires sur “Wild Girl – A corps perdus » L.S. Ange

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *