L’héritage des Di Sione #5 » Un défi bouleversant > Sharon Kendrick

by

 

Editeur : Harlequin

Livre : ICI

Un chantage ? Dante est sidéré. Personne n’a jamais osé le manipuler de la sorte ! Dire qu’il était à deux doigts de rapporter à son grand-père la tiare qu’il l’a chargé de retrouver… Si Willow, la sublime jeune femme qu’il a rencontrée à l’aéroport, n’avait pas pris sa valise par erreur, cette histoire serait derrière lui à l’heure qu’il est ! Mais puisqu’il est inconcevable de décevoir le patriarche de la famille, Dante n’a pas le choix : il doit céder au chantage de Willow en l’accompagnant, comme elle le souhaite, au mariage de sa sœur. Ainsi, il récupérera le précieux bijou. Et, surtout, il s’assurera que Willow apprend bien la leçon : on ne joue pas avec le feu… sans se brûler !

 

Mon avis

🌟🌟🌟🌟🌟


Retrouvez mes avis sur les tomes précédents : ICI


Cette fois, c’est avec Dante Di Sione, frère jumeau de Dario, que nous poursuivons cette saga.

Dante est un homme qui ne se soucie guerre de ce que les femmes peuvent penser de lui, il n’est pas près pour s’engager et il le fait savoir d’entrée de jeu que cela plaise ou non à la gente féminine qui recherche ses faveurs. Lui aussi a une mission à accomplir pour Giovanni, son grand-père et patriarche de la famille Di Sione, il doit retrouver un diadème de diamants et de pierres d’une valeur inestimable.

En débutant cet opus, Dante a déjà retrouvé ce fameux diadème, du coup je me suis demandé vers quoi nous dirigerait l’auteure puisque la quête était déjà terminée.

Après avoir mit la main sur ce trésor, Dante se trouve dans un aéroport des Caraïbes, il y fera la rencontre de Willow, une jeune femme relativement séduisante, mais intriguante également. Bien que apparemment timide et réservée, la jeune femme l’attire, et le désir semble réciproque. Mais le petit jeu de séduction va vite se terminer sur l’appel des passagers qui prennent l’avion vers Londres, avion que doit prendre Willow. Ils vont donc se quitter. Cette histoire aurait pu s’arrêter là pour eux, mais manque de chance, Willow et Dante ont la même malette, si ce n’est la qualité qui diffère, on peut dire qu’elles sont identiques.

Vous voyez où je vais en venir ?

Dans la précipitation, Willow va malencontreusement prendre la malette de Dante, malette où se trouve le fameux trésor perdu de Giovanni, le diadème qui vaut une petite fortune.

Si tout était simple, une seule nouvelle rencontre où ils échangeraient à nouveau leurs malettes suffirait, mais où serait l’intérêt alors ?

Willow doit se rendre au mariage d’une de ses soeurs et n’a pas envie d’y aller seule, alors elle va faire un petit chantage pas bien méchant à Dante, il devra l’accompagner à ce mariage et faire croire qu’ils sont amants, ensuite il récupérera sa fameuse malette à laquelle il semble tant tenir. C’est assez simple comme condition, cela ne devrait pas avoir de conséquences. Et pourtant, si nos deux « amants » pouvaient prévoir, se lanceraient-ils dans cette mise en scène ?

Dante le macho et Willow la réservée vont se retrouver dans une situation où ils ne maîtriseront au final pas grand chose. Les secrets vont être révélés, ce que l’on veut cacher ne le restera pas bien longtemps. Tout va s’enchaîner sans rien pouvoir maîtriser.

Comme je l’ai déjà dis, je ne suis pas une véritable adepte de la collection Azur, et pourtant cette saga me fait dire que je devrais y regarder de plus près, que j’y ferais d’autres bien jolies découvertes. J’ai hâte de pouvoir connaître le dénouement final de cette saga, savoir où Giovanni veut véritablement en venir en demandant à ses petits-enfants de lui retrouver et ramener ses trésors perdus, car non, je n’en démords pas, je suis certaine qu’il cache quelque chose lui aussi avec cette demande assez spéciale. Mais je peux me tromper aussi, cela ne serait pas une première 😉

Merci à Mélanie et aux éditions Harlequin pour leur confiance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *