Hidden Desire – Saison 1 > Angel Arekin

by

Dans ma famille, le sens du jeu est inné : nous maîtrisons l’art de tisser des toiles pour y attirer nos proies à la perfection. Procéder à un chantage odieux pour obtenir ce que l’on désire est habituel pour nous – c’est même une tradition, perpétuée de père en fils.

Je veux ; j’obtiens.

Merryn, la délicieuse secrétaire de ma cousine, ne déroge pas à cette règle. Elle dissimulait de petits secrets qu’elle a eu le malheur de me dévoiler. Pour se protéger, elle a cru pouvoir me repousser.

Trop tard, Merryn. Je compte bien te dévorer.

A paraître le 1er février aux éditions NISHA.


L’avis de Marlène – Note 5/5

Retrouver la famille Mordret… *soupire*. Après avoir fait connaissance avec Béni et Ciaràn Mordret, j’étais impatience de me pencher sur le cas de Declan. L’aperçu que j’avais eu de lui dans les romans précédents d’Angel Arekin était plutôt positif, c’est indéniable, ce personnage m’a toujours attiré… Pour plusieurs raisons.

Declan Mordret avait attisé ma curiosité… Malgré son masque de froideur j’avais compris qu’il était différent des autres Mordret mais surtout différent de Ciaràn, Declan n’est pas sans cœur, il ressent des émotions même s’il se targue du contraire. Declan est un joueur, ce qu’il veut, il l’obtient… enfin en théorie. Car en pratique ce n’est pas totalement vrai, mais une chose est sûre, amorcer un jeu dangereux avec Merryn, la secrétaire de sa cousine Béni, lui procurera peut-être un apaisement de courte durée. Merryn est délicieuse et elle aime jouer. Mais sait-elle à quel point Declan est dangereux ?

J’ai envie de vous dire que cette première saison était une mise en bouche, un début gentillet qui ouvre l’appétit. Est-ce le calme avant la tempête ? Je n’en doute pas une seule seconde. Ayant lu [Love Business], [Sans coeur] et [Sans âme], je peux dire que je connais bien la famille Mordret… J’étais donc déjà préparée à affronter Declan. Ce que j’aime par dessus tout c’est qu’une fois de plus ce récit se chevauche sur les autres romans de l’auteure qui concernent la famille Mordret, certaines scènes me sont revenues en mémoire mais d’une façon totalement différente étant donné que le point de vue n’est pas le même. Tous ces romans sont complémentaires et c’est juste une excellente expérience de lecture.

Cette première saison m’a permis de jauger un peu l’ambiance de cette romance, et Angel Arekin a encore réussi à me conduire au bord du précipice. Je peux attester qu’elle est la seule à savoir me repousser au-delà de mes limites car oui dans ce roman j’ai été hors de moi à certains moments, en colère et j’ai vu rouge… L’intrigue est intense et palpitante, les héros ne vous laisseront aucuns répits. Les tenants et les aboutissants de l’histoire sont assez flous… Mais si vous êtes une inconditionnelle de l’auteure alors vous saurez au moins vous situer un minimum dans l’intrigue ^^ Pour les autres, et bien vous devrez suivre les indices qui vous donneront certaines réponses. Parler d’un roman tel que celui-ci est assez difficile, car il est impossible de développer trop l’intrigue, je peux vous dire que la tension est là, à chaque page vous allez exulter et avoir des frissons. Declan est un être difficile à cerner car il brouille les pistes, il ne laisse aucune chance à quiconque d’entrevoir ses faiblesses, et pourtant il en a… comme nous tous me direz-vous et ce n’est pas faux.

Merryn m’a vraiment conquise. Je dois dire que cette héroïne m’a vraiment tapé dans l’œil. Je la trouve juste géniale. Cette nana a un sacré potentiel séduction, elle est naturelle mais libérée, très féminine et à l’aise avec sa sexualité. Merryn est volcanique mais pas dénuée de sensibilité et j’admire cette femme pour sa personnalité flamboyante. Je dois dire que je me suis tellement attachée à elle que par moment j’ai eu mal pour elle. J’avais peur de la voir s’embarquer dans ce jeu mystérieux avec Declan. Comme quoi parfois on ne craque pas que sur les héros car ici Declan et Merryn sont à égalité. Ils me plaisent tous les deux. Et c’est la première fois que je me sens attirée de cette manière par une héroïne, un petit plus donc pour cette romance. J’ai aimé le tempérament de cette femme, elle est sexy et d’une grande intelligence. Elle a une prestance et une aura qui attire le regard, j’ai aimé son évolution, ses prises de conscience et sa façon de croquer la vie à pleines dents. Cependant et c’est ce qui m’a bluffé c’est qu’elle reste accessible, humaine et ne se cache pas derrière un masque. On perçoit facilement ses petites faiblesses et si elle s’avère à la hauteur pour être la partenaire de jeu de Declan elle n’en reste pas moins une femme qui a un cœur et qui ressent des sentiments, quand bien même ce ne serait pas de l’amour.

Angel Arekin ne me déçoit jamais. Et ici ce qui me plaît c’est la complexité des relations entre les personnages, et la complexité des personnages en eux-mêmes, l’auteure est allé chercher loin des personnalités hors du commun, difficile de les cerner et en même temps difficile de ne pas les aimer. Le récit se chevauche sur les autres romans et c’est un tour de force à mes yeux car cela demande encore plus de travail pour la cohérence des scènes et la complémentarité aussi. J’ai adoré la narration à deux voix qui met en lumière les pensées de nos héros. L’aspect érotique est aussi délicieux que le sont les personnages, il y a une dualité entre Declan et Merryn, on assiste à des scènes particulièrement torrides motivées par la domination de Declan et tout cela avec un aspect psychologique lié aux autres éléments du récit dont je me dois de taire la teneur. Car cette romance est vraiment très compliquée, dans le bon sens du terme, beaucoup d’élément s’ajoute au jeu qui se joue entre nos héros. La famille Mordret a elle aussi sa place dans ce premier opus… Pour votre plus grand plaisir ^^

En bref, une première saison explosive qui pose les bases de la relation de Declan et Merryn. Un début très prometteur qui nous annonce une tempête pour la suite de l’histoire. Declan est tout aussi charismatique que Ciaràn, Jelan et Béni… Mais j’avoue que j’ai eu un coup de cœur pour Merryn et j’ai hâte de les retrouver tous dans la saison 2.


Extrait 

– Ne sois pas si nerveuse, Merryn, me conseille-t-il soudain, en me considérant par-dessus son verre. Je ne suis pas ton patron ce soir.
– M-hm… je me demande bien quel nom je peux te donner.

Il lâche un petit rire.

– Partenaire ? Complice ?
– De quoi ?

Il tapote la table du bout des doigts.

– De nos plaisirs.
– Tout ça sans me faire l’amour ?

Il hausse les épaules et me dédie son fameux rictus.

– Il existe bien d’autres façons de te procurer du plaisir, Merryn.
– Tu es une créature très contradictoire.
– On me le dit souvent.

Je bois une nouvelle gorgée, puis demande :

– Et si j’en ai envie ?

Il arque un sourcil.

– Je te sustenterai.

Je ne gobe pas sa manière de dévier sournoisement ma question.

– Me sustenter comment ?

Son sourire s’accroît et creuse les fossettes aux creux de ses joues.

– M-hm, avec ma langue, par exemple, ou bien avec mes doigts, et si vraiment tu es aussi affamée, peut-être utiliserai-je quelques jouets.

J’ancre mes coudes sur la table et j’insiste bien sur chaque mot pour qu’il en saisisse l’importance :

– Et si je te veux, toi ?

Je remercie Marie et Nisha éditions pour cette lecture. 

1Pingbacks & Trackbacks on Hidden Desire – Saison 1 > Angel Arekin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *