La révélation de Claire #3 – Céder > Valéry K. Baran

Celui qui hante ses nuits pourrait-il illuminer ses jours ?

Jamais Claire n’était allée aussi loin dans l’exploration du plaisir. Surtout, jamais elle ne s’était sentie si proche d’un homme. Car Mathieu la comprend, et ce qu’elle ressent pour lui dépasse désormais le simple attachement. Pour la première fois, elle en vient à s’interroger sur la nature de ce lien, si particulier, qui les unit et sur la place que Mathieu occupe réellement dans sa vie. Cette relation qu’elle est incapable de définir pourrait-elle exister en dehors du club ?

Paru le 17 janvier 2018 aux éditions HARLEQUIN.


L’avis de Marlène – Note ❤❤❤

Claire doit-elle enfin lâcher prise ? Doit-elle accepter les sentiments qu’elle ressent pour Mathieu ? Mais comment nommer ce tourbillon d’émotions qu’elle ressent auprès de cet homme qui semble la connaître mieux que quiconque ? 

Claire a affronté la nuit noire, elle sait désormais qu’avec Mathieu elle est en sécurité pour explorer les moindres de ses désirs, cependant leur relation reste encore très flou en dehors du club. Que sont-ils l’un pour l’autre ? Claire a su se dépasser, explorer ses limites avec Mathieu mais aussi avec les autres membres du club, que ce soit Olivier, Isabelle ou encore Catherine. Au fil des étapes, Claire s’interroge maintenant sur le lien qui l’unit avec Mathieu, cela va au-delà de la soumission et de la domination, même si ce genre de rapports fait partie intégrante de leur relation.

Ce troisième épisode est vraiment intéressant, à mes yeux il temporise vraiment les rebondissements de cette second saison. On retrouve Claire qui a encore besoin de peser le pour et le contre de cette relation qu’elle ne maîtrise plus, il lui est impossible de museler ses sentiments. Grâce au soutien de ses amis, Claire va pouvoir envisager l’avenir avec moins d’appréhension même si elle reste sur ses gardes tant que leur relation ne sera pas clairement définie. Claire a souffert par le passé et elle ne peut pas offrir son cœur comme ça sans être sûre de pas être blessée à nouveau.

L’intrigue se poursuit, c’est un véritable cheminement. Valéry K. Baran met en lumière les relations amoureuses, quelles qu’elles soient, car ici si nos héros s’adonnent à des pratiques sexuelles particulières, cela n’en reste pas moins lié à un engagement mutuel où des sentiments intenses assaillent nos héros. Ici les doutes persistent, Claire est-elle la soumise de Mathieu ? Leur relation se limite-t-elle à leurs jeux érotiques ? J’ai aimé une fois de plus que l’auteure explore les limites de ses personnages en nous faisant découvrir le monde bdsm. On se rend compte que la soumission est une forme d’épanouissement et non une faiblesse. La soumise a énormément de pouvoir, et elle en remercie son maître avec l’obéissance et l’abnégation.

Depuis le début de cette saga, j’ai aimé chaque épisode pour des raisons différentes, ici c’est un vrai coup de cœur. J’ai été éblouie par le dénouement de cette suite, j’attendais que certaines choses se passent, que les réponses tombent et l’auteure a exaucé mes souhaits de la meilleure des façons et sans facilité. Elle maîtrise vraiment l’aspect psychologique lié à ce mode de vie. Cela a vraiment renforcé toutes les émotions que j’ai ressenti, j’ai eu le cœur qui battait à toute vitesse. Valéry n’en a pas oublié le côté charnel et cet épisode nous offre une scène érotique intense et lourde de sens, j’ai frissonné et je me suis délecté de ce moment crucial, car encore une fois même si le récit reste érotique et qu’il procure un certain plaisir à la lecture et bien le sexe est bien là pour enrichir l’histoire.

En bref, un épisode exaltant et intense. J’appréhendais énormément de poursuivre la série, bien que l’auteur ne m’ait jamais déçue, car certains rebondissements me faisaient un peu peur, j’avais peur de dépasser mes limites, et pourtant cette suite m’a vraiment envoûtée. Je dois dire que Valéry K. Baran a su nous offrir un peu de répit et beaucoup d’émotions avec toujours cet érotisme haut de gamme qui nous pousse sans cesse plus loin sur le chemin du plaisir. Elle reste toujours une fine psychologue pour que l’on s’attache davantage à Claire et Mathieu. Je sens que le final va être magistral ^^


Extrait 

Elle mettait les pieds sur la pente et se retenait comme elle le pouvait, sans pouvoir s’empêcher de glisser.

Brusquement, elle sentit le désarroi monter en elle : cette perte de contrôle sur ses sentiments, qui était son point d’angoisse. Sa faiblesse et son fardeau.

– C’est…

Elle s’arrêta. Elle ne voulait pas lui dire tout ça. Qu’est-ce qui lui prenait ? Elle avait été bien présomptueuse de croire qu’elle pourrait contenir ses émotions. Elle n’avait fait qu’en retenir le flux et, maintenant, elles étaient sur le point de déborder, comme si le barrage qu’elle avait tenté de maintenir en place rompait brutalement.

Durant de longues secondes, aucun d’eux ne dit plus rien. Puis Mathieu se laissa tomber en arrière et elle tourna la tête pour le voir allongé sur le dos, les mèches claires de ses cheveux se mêlant aux herbes. Il la dévisageait avec une lumière inédite dans le regard…

Il dit enfin :

– Baise-moi.

Et la courbe de ses lèvres avait un air provocant.

Elle le contempla avidement.

Il s’offrait soudain à elle dans toute sa puissance, avec des airs de bête fabuleuse. Lui qui savait si bien la plier à ses désirs, lui qui ordonnait et possédait… Qui, sur l’instant, s’étendait à ses côtés en lui laissant la primeur de l’acte.

Son cœur se mit à battre à toute vitesse dans sa poitrine.

Le tableau qu’il offrait était fascinant.

À travers les feuilles des arbres qui les surplombaient, le soleil posait sur le visage de Mathieu des éclats de lumière qui se mouvaient au gré du vent, passant sur ses paupières à demi fermées, sur la ligne de sa mâchoire et, plus bas, le triangle d’ombre qui marquait l’avant de son cou. Son T-shirt au col ample laissait apercevoir le relief de ses clavicules. Elle devinait ses épaules larges sous le tissu, ainsi que les courbes et les creux de son torse, voyait même une bande de chair au-dessus de la ceinture de son bermuda.

Elle prit appui sur un bras et remonta, rêveuse, le bas de son T-shirt. Son ventre lui apparut.

– Tu ne me touches pas ? murmura-t-elle.

– Non.

– Pourquoi ?

– Parce que ce n’est pas ce que tu veux.

Elle ne saisit pas le sens de ces mots. Elle leva les yeux sur lui.

– Parce que tu veux me toucher, toi, précisa-t-il.

Son regard présentait des profondeurs inhabituelles, plus douces.

– Parce que tu veux me posséder.

Elle en fut stupéfaite.

D’un coup, elle fut sur les genoux, ses mains de part et d’autre de son corps alangui dans l’herbe. Elle se mordilla la lèvre inférieure, captivée.

Mathieu ne lui avait jamais laissé le pouvoir, auparavant.

– Lève les bras, dit-elle.

Il eut un sourire en coin, presque arrogant dans la manière dont il la fixa. Il n’en obéit pas moins, et son geste fit remonter plus encore son T-shirt.

Elle le contempla.

Il était provocant ainsi, la scrutant, la tête posée sur son avant-bras, les lèvres incurvées en une ébauche de sourire amusé. Un félin s’offrant à ses caresses. Mais le fait qu’à tout instant il pourrait sortir les crocs et reprendre le pouvoir était manifeste.

Elle posa la main sur ses abdominaux les faisant durcir sous sa paume. Elle remonta plus haut, étirant le tissu au passage, suivant le grain de la chair. Lorsqu’elle vit ses tétons, elle s’arrêta. Mathieu la fixait avec l’air du Diable.

– Tu joues, lui dit-elle.

– Peut-être.

Il n’en avait pas l’air, cependant, tandis qu’il lui répondait.

Son regard partit dans le vague et il ajouta :

– Peut-être pas…

Je remercie Valéry K. Baran pour cette lecture.

Retrouvez mes avis sur les tomes précédents. 

La révélation de Claire #1 - Explorer

La révélation de Claire #2 - Fuir

Un commentaire sur « La révélation de Claire #3 – Céder > Valéry K. Baran »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *