Heroes > Battista Tarantini

La vie a joué un très mauvais tour à Grace. Alors qu’elle commençait des études de médecine, son cœur l’a lâchée et elle a dû subir une transplantation cardiaque. L’organe qui bat désormais dans sa poitrine est en bonne santé, mais il lui est complètement étranger. Ne sachant plus qui elle est, Grace s’exile en Australie, chez sa tante, pour tenter de se retrouver, et donner une nouvelle direction à sa vie.

Arrivée dans le bush australien, sa voiture tombe en panne et Z, le garagiste local lui porte secours.

Ténébreux, écorché vif, il répare des voitures en menant une vie solitaire, se contentant de la compagnie de son chien. Grace comprend rapidement que Z n’est pas celui qu’il semble être. Il la fascine, l’attire irrévocablement ; comme elle, il a choisi le désert rouge d’Australie, ses espaces infinis et sa dureté, pour se réinventer.

Au cœur de l’immensité australienne, Z et Grace vont-ils réussir à oublier leur passé ?

Paru le 11 janvier 2018 aux éditions HUGO NEW ROMANCE.


L’avis de Marlène – Note ❤❤❤

Je ne sais pas si vous êtes fans des super-héros quels qu’ils soient… Si vous avez des préférences pour telles ou telles raisons ? Une chose est sûre, vous allez aimer les HEROES de Battista Tarantini… Il ne peut en être autrement. J’ai été époustouflée par la manière dont l’auteure a su donner vie à ses propres super-héros, car qu’on se le dise Z et Grace sont extra-ordinaires ! 

Ce roman est un véritable coup de cœur, un de ceux qui martèlent votre poitrine, de ceux qui vous rendent vivants le temps de la lecture et qui vous hantent encore longtemps après. Pour ceux qui me suivent, vous savez que la romance est mon péché mignon, hélas il est de plus en plus difficile de découvrir « L’HISTOIRE » qui sortira du lot… HEROES fait partie de ces histoires qui enrichissent le lecteur au-delà de l’aspect divertissement. Battista Tarantini a réussi un véritable tour de force avec ce roman. Elle a fait naître l’espoir à chaque page de cette histoire.

C’est terriblement difficile de chroniquer un roman tel que celui-ci… J’ai tellement de choses à dire et en même temps je dois garder le mystère sur le contenu extra-ordinaire de ce livre. J’ai senti le coup de cœur venir très tôt, car j’ai été éblouie dès les premières pages par l’univers de l’auteure, et surtout par ce qu’elle a su créer autour des supers-héros… Je ne pourrais pas vous dire que je suis une mordue de Marvel, ect… Pourtant, cela ne m’empêche pas d’avoir vu bons nombres de films qui mettent en scène les supers-héros que nous connaissons tous… Ici avec intelligence, Battista Tarantini a su faire le parallèle entre ses personnages et les héros de bandes dessinées. J’ai été passionnée par l’histoire, l’auteure nous transmet son amour pour cet univers, elle en a fait quelque chose de magique, de touchant et de déchirant. Les failles de ses héros sont aussi leur plus grande force et nous allons découvrir leur bataille !

Revenons brièvement sur l’histoire. Grace a subi une transplantation cardiaque alors qu’elle commençait à peine ses études de médecine. Depuis, c’est comme si elle avait dû faire une croix sur celle qu’elle était. Son cœur bat mais il lui est étranger. Elle a besoin d’apprendre à vivre avec… Ou d’apprendre à vivre tout court. Pour cela, elle part en Australie s’installer chez sa tante Jenna. Mais sa vie continue de lui jouer des tours et en tombant en panne en plein milieu du bush australien, elle va faire la connaissance de Z, la garagiste local. Une rencontre qui pourrait bien l’aider à donner un sens à sa vie.

Grace a besoin de reprendre la main sur sa vie, de se prouver qu’elle peut être ce qu’elle veut, mais comment faire quand votre cœur s’emballe à la moindre occasion ? Grace avait un objectif en débarquant en Australie.

« L’idée, c’était surtout de faire un truc un peu risqué, ou juste assez périlleux pour que cela sorte de l’ordinaire, comme un prélude à la hauteur de l’aventure dans laquelle je m’engage. Et de le faire seule, pour la première fois depuis ce qui me semble être une éternité. »

Evidemment, Grace va tomber sur Z dès son arrivée, et comment réagir face à un homme qui vous fait penser à Wolverine ?

« Est-ce que je suis tombée sur Wolverine dès le premier jour ? 

[…]

Le teint doré, les joues mal rasées. 

Le nez fin et droit, la bouche dessinée au pinceau, les pommettes hautes. 

Et surtout, surtout de grands yeux en amande très bleus, animés d’une lueur farouche. 

Je tremble en découvrant quelle créature se cachait sous l’immense capuche – plus féline, moins fauve que Wolverine. »

Mais Grace n’a pas le droit de se laisser décontenancer par cet homme ténébreux, elle doit reconquérir le monde, son monde et se réapproprier son corps. Grace est véritablement une héroïne qui en impose, c’est une jeune femme que l’on a envie de protéger sans jamais envahir son espace. On sent qu’elle a besoin de faire tout cela seule, elle en a le courage et la capacité, mais Grace est plutôt de la trempe d’une héroïne et pas d’une super-héroïne.

« Moi, je préfère les héros. Des gens comme nous qui apprennent à vivre avec leurs blessures et leur différence. »

J’ai trouvé Grace formidable, cette nana a du cran, elle est courageuse et malgré sa vulnérabilité elle affronte ses démons sans baisser la tête. Elle est admirable sur bien des aspects, elle est fantastique et généreuse, elle est un peu perdue mais pas désespérée, elle surmonte tout un tas de choses en gardant l’espoir de reprendre le dessus. Grace c’est tout simplement ma nouvelle super-héroïne préférée parce que c’est une battante !

Le duo qu’elle forme avec Z est atypique. Ils sont différents et pourtant c’est ce qui les rapproche. Au contact de Z, notre héroïne s’apaise, y voit plus clair mais est-ce réel ? Était-ce le destin qui les a réuni ? Et que faire de cette attirance brute ? 

« Quand Z est là, le bourdonnement en moi atteint son paroxysme. Mais parce qu’il est à mes côtés, je le supporte davantage. C’est comme si nous évoluions lui et moi dans une autre dimension. Un monde parallèle qui aspire tout ce qui me rend triste, mes craintes comprises, et me laisse le souffle court, envahie par cette chaleur agréable, cette tension délicieuse sur le point de se transformer en quelque chose de plus animal et charnel. Cela ressemble au vortex des bandes dessinées. Un vortex appliqué au sexe. »

Z, notre héros est une énigme ! Et oui, nous n’avons pas son point de vue donc son personnage est entouré d’un épais brouillard qui se dissipe au fil des pages. Certains chapitres lui sont consacrés… Mais vous découvrirez la raison dans le roman. Z est tout simplement addictif ! Je me suis demandé ce qui le caractérise et c’est très difficile car Z est en souffrance, il est souvent seul avec son chien, il répare des voitures et il est plutôt secret comme type. Z c’est un héros de l’extrême, un de ceux qui nous donnent des frissons, des palpitations et bien sûr quelques vagues de chaleur. Mais Z est un personnage complexe qui s’est construit grâce à l’adrénaline, c’est un homme brisé avec des fêlures profondes. C’est un héros attachant malgré sa part d’ombre, Z, de son prénom Zéphéniah va vous marquer au fer, c’est un homme inoubliable, il a déjà rejoint mes BBF 2018.

« -Ok, Zéphéniah.

C’est pourtant lui qui porte un prénom singulier. Celui d’une créature sauvage et mystérieuse. Rustre mais parfois étrangement attentionnée. Une créature à la beauté aussi virile que tragique. »

Z est un véritable héros, il n’est pas infaillible mais il a un étrange pouvoir sur Grace, un pouvoir qui la rend vivante malgré la peur que cela lui instille. J’ai aimé l’évolution de nos deux héros, ils ont tous les deux des peurs rationnelles, mais ils n’arrêtent jamais de provoquer le destin… Mais ont-ils encore une chance d’aimer ?

« -Tu as vraiment peur ? demande-t-il.

Ses doigts glissent dans mes cheveux.

-Oui.

[…]

-C’est une bonne chose, murmure-t-il. Ça veut dire que tu es vivante. »

Battista Tarantini démystifie les super-héros, elle nous les présente d’une manière totalement différente en donnant vie à Grace et Z. Vous allez aussi rencontrer des personnages secondaires de haut vol. Ils ne sont pas nombreux et sont aussi soignés que nos héros. L’auteure a pris le temps de bien décrire la personnalité de chacun pour rendre le récit encore plus réel. Ils enrichissent une intrigue déjà fort complexe.

L’intrigue n’est pas simple, ni prévisible. Il y a une dimension dramatique qui prend tout son sens au fil des pages, rendant le récit encore plus palpitant. Je n’ai jamais lu un roman aussi original, l’auteure s’est approprié les codes de la romance pour en faire ce qu’elle veut, elle ne nous donne pas du factice, tout est sensationnel, chaque ingrédient mesuré et inséré à bon escient et au bon moment. Ce roman m’a transcendée car il aborde beaucoup de thèmes sensibles. Telle que la maladie, le deuil, la culpabilité, la peur des sentiments, l’amour et l’amitié mais nous propose aussi une introspection fabuleuse sur la vie de nos héros. HEROES c’est aussi un voyage en Australie, un périple de longue haleine que j’ai pris plaisir à faire aux côtés de nos héros. Les descriptions sont vertigineuses, on s’y croirait ! Les détails sont calibrés et on ne peut que s’évader dans la chaleur aride du désert. J’ai adoré l’environnement de nos héros.

« Leigh Creek est un village posé au milieu du désert. Ce n’est pas tout à fait une oasis, même si c’est ce que vante le panneau placé devant le petit hôtel de ville, mais on y trouve de quoi manger, se soigner, et même s’amuser si on aime le cinéma, la lecture et les jeux vidéos. […] Leigh Creek se savoure de l’intérieur, avec le cœur et pas avec les yeux… »

HEROES nous démontre que l’on a tous une part de super-héros en nous… Il suffit de combattre nos blessures sans jamais abandonner la partie. A travers les pages de ce roman, je me suis sentie plus forte, j’ai perçu le message que l’auteure a su nous faire passer… Il faut savoir que dans ma vie j’ai été confrontée à plusieurs choses qui sont mises en avant dans cette histoire, aussi, cela a eu un impact sur mes émotions et sur la façon dont j’ai perçu ce roman… Lutter contre la maladie, je connais ça par cœur et je crois que ce roman m’a donné une dose de courage supplémentaire, percevant la lutte comme une réelle victoire. J’ai aussi été touchée par l’espoir qui transparaît entre les pages de ce roman, l’auteure a écrit un récit unique, original qui matérialise les héros dans notre monde fait de simples mortels. L’histoire est très intense et l’auteure a construit un scénario très intelligent qui mixe un paquet d’émotions. J’ai adoré le parallèle entre la mécanique du cœur et la mécanique auto, j’ai d’ailleurs appris pas mal de choses en lisant HEROES.

Ce n’est pas le premier roman que je lis de Battista Tarantini, mais c’est maintenant mon préféré ! J’ai été transportée durant ma lecture. La plume de l’auteure se fait vivante, vibrante, touchante et hautement addictive. Elle a orchestré son histoire d’une main de maître, les chapitres s’enchaînent et nous offrent des rebondissements crédibles porteurs d’une évolution tangible dans la vie de nos héros sous la forme d’étapes à franchir. Nos personnages prennent vie, se mêlent à notre propre existence pour enrichir le lecteur, je me suis sentie proche des deux personnages comme jamais car je sais ce qu’ils ont vécus, je connais les émotions qu’ils ont ressentis, je les ai forcément transposées à ce que j’ai vécu, cela m’a permis de vivre cette histoire. J’espère que Battista Tarantini se rend compte de ce qu’elle offre aux lecteurs avec HEROES… Ce n’est pas uniquement une fiction, c’est le portrait d’une femme forte qui se reconstruit, qui se réapproprie sa vie, qui se met en danger pour retrouver la faculté d’aimer. C’est un message fort pour toutes les personnes qui doivent se battre dans la vie de quelque manières que ce soit. HEROES c’est intense, j’ai eu le vertige avec ce roman car le précipice n’est jamais loin mais de dit-on pas qu’il faut prendre des risques dans la vie ?

En bref, HEROES c’est un énorme coup de cœur ! Battista Tarantini nous propose une romance hors norme mise en scène avec intelligence, singularité et passion. Elle nous offre une part de son univers à travers l’histoire de Grace et Z. HEROES c’est plus qu’une histoire d’amour, c’est l’histoire de deux vies cabossées qui étaient faite pour se croiser, c’est l’histoire de Grace la rouge et son cœur incroyable, mon héroïne préférée et de Z, ce héros ténébreux qui avait besoin de réapprendre à s’aimer. Merci à Battista Tarantini pour la force de son histoire, ce roman est poignant et c’est véritablement un incontournable. HEROES est mon premier achat livresque 2018 et je vous invite à courir vous le procurer dans votre librairie !


Extrait 

« Je voulais flamber comme le Phénix, je rêvais de devenir invisible en fermant les yeux. Maintenant, je ne voudrais être personne d’autre. Je ne voudrais être nulle part ailleurs que dans les bras de Z qui me fait l’amour comme si nos vies en dépendaient. Au cœur de ce vortex qui nous aspire et nous ballotte au gré du mouvement des champs magnétiques, du martèlement de nos cœur meurtris. »

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

9 commentaires sur “Heroes > Battista Tarantini

    1. C’est vraiment une belle surprise ! Un roman qui nous sort de nos habitudes et qui est diablement bien écrit 🙂 J’espère que tu aimeras 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *