Hashtag #1 – Nerd > Cambria Hebert

Deux personnes que tout oppose sont sur le point de se heurter l’une à l’autre.

De plus d’une façon.

Elle veut garder sa bourse scolaire. Il veut rester dans l’équipe. Dire que l’alliance que forment Rimmel et Romeo est particulière est un faible mot.

Mais c’est sur le point de changer.

Tout commence par un défi. Une initiation. Un challenge.

Rapidement, cela se transforme et devient bien plus que ça. Mais lorsque vous êtes victime de votre statut, il y a très peu de place pour quelque chose de vrai, de concret. Les règles sont claires et simples.

Restez dans votre cercle.

Et ne tombez jamais amoureux de quelqu’un qui n’en fait pas partie.

Paru le 9 novembre 2017 aux éditions JUNO PUBLISHING FRANCE.


L’avis de Marlène – Note 4/5

[Hashtag] est une saga qui a tout pour me plaire. Ce premier opus pose les bases de l’univers de cette série. Ambiance campus universitaire, joueur de football américain et fraternité. Alors cet univers n’est pas nouveau pour moi, j’ai déjà lu quelques romances new adult qui se passent dans le même contexte, mais [NERD] a su me divertir et j’ai terminé le roman avec un sentiment de pleine satisfaction.

J’avais vraiment envie d’une lecture légère et addictive. Et c’est ce que m’a apporté ce roman. Je dois dire que je n’en ai fait qu’une bouchée. Je me suis d’entrée de jeu attachée aux personnages, même si au début j’ai trouvé le personnage de Romeo un peu trop stéréotypé… Il a tout de la star de football américain de l’université, adulé par toutes les nanas, un brin arrogant et trop sûr de lui. Alors j’attendais vraiment d’en savoir plus sur lui pour sceller mon avis. Romeo a su attirer mon attention au fil des pages, son caractère s’affirme et il ouvre enfin les yeux sur son quotidien. Son rêve… jouer en NFL, si il intègre une fraternité cela assurera ses chances d’être drafté par une équipe professionnelle.. mais son initiation pour intégrer la fraternité Omega est loin d’être simple et il va devoir accomplir un certains nombres de défis.. Rimmel quant à elle est la nana la plus discrète du campus, elle se fond dans la masse en se camouflant dans des vêtements informes et cela fonctionne, elle est invisible aux yeux des autres. Mais pour garder sa bourse d’étude elle va devoir aider un élève en devenant sa tutrice. Et quelle surprise de se voir attribuer comme élève le grand Roman Henderson… Une situation troublante pour Rimmel qui ne se sent pas à l’aise avec la gent masculine, encore moins face à un jeune homme aussi attirant que Romeo. Le deal est simple, elle aide Romeo pour bosser ses cours, elle garde sa bourse et lui garde sa place dans l’équipe des Wolves. Mais vous savez bien que rien ne se passe jamais comme prévu…

Ce new adult n’apporte rien de nouveau sous le soleil de la romance, l’intrigue est assez classique mais le style de l’auteure m’a totalement convaincue. J’ai adoré ce roman car je me suis sentie proche des personnages. J’ai été intriguée par Rimmel, par sa fragilité et son apparente vulnérabilité. C’est une héroïne assez effacée au début, ce qui instille tout de suite des interrogations. Petit à petit, Rimmel se révèle et on comprend son histoire. On a qu’une envie, l’aider à prendre confiance en elle, lui montrer que même si le monde est cruel, elle se doit de vivre sa vie… J’ai bien aimé son personnage, elle est douce et passionnée, elle a un rapport avec les animaux presque fusionnel, et ça me touche car ses rêves concordent totalement avec sa personnalité. Romeo, oh Romeo! Pourquoi es-tu Romeo ? Bon j’arrête mais on est pas si loin du compte ^^ Je n’ai pas aimé notre héros tout de suite, j’avoue que j’ai été en colère contre lui, après son attitude méprisante et superficielle. Mais Romeo avait du potentiel et il m’a fait revoir mon jugement sur lui. Il est craquant, sexy et il est prêt à tout pour réussir à intégrer cette fameuse fraternité… Mais ira-t-il jusqu’à se servir de Rimmel? Est-il aussi puéril que ça? Romeo est dans une position difficile, j’ai aimé ses prises de position, sa faculté à se remettre en question sans se laisser aveugler par le paraître.

Vous ferez connaissance avec plusieurs protagonistes secondaires. Ils font partie du décor mais ont des rôles déterminants. L’intrigue reste classique mais l’univers fait tout dans ce roman, j’ai aimé ce mélange de romance et de ragot. Et oui un peu à l’instar de Gossip Girl nous avons quelqu’un pour faire le buzz et répandre les infos sur le campus… On comprend très vite que la relation de Rimmel et Romeo ne restera pas dans l’ombre bien longtemps, même si elle est totalement platonique. J’ai bien aimé ce côté, cela apporte du rythme à l’histoire.

La romance est vraiment addictive, j’avoue je suis tombée sous le charme, c’était mignon, touchant et en même temps on ressent une sorte d’angoisse quand on pense à ce qui se passe autour de nos héros. Le récit a un côté très prévisible, j’avoue que je savais dès le départ ce que nos héros allaient traverser mais le manque de surprise n’a pas gâché mon plaisir, j’ai terminé le roman incroyablement bien avec le sourire aux lèvres.

En bref, [Hashtag] est une saga qui matchera avec moi car j’adore l’univers de l’auteure ainsi que son style d’écriture entraînant et moderne. A l’image d’un conte de fée des temps moderne, [NERD] met en scène une héroïne atypique avec un dieu du stade ^^ Rimmel et Romeo m’ont donné du bon temps, j’ai hâte de poursuivre la série. J’ai adoré les bonus à la fin de cet opus, cela prolonge un peu le plaisir que j’ai pris à la lecture de ce premier tome. Un new adult efficace à découvrir ^^ 


Extrait 

Zack fait un geste de la main en direction des futurs membres.
— Regardez-vous les gars, voilà ceux avec qui vous serez en concurrence pendant un mois.
Un mois d’initiation ? C’est complètement dingue.
Nous nous regardons. Je remarque que plusieurs mecs m’observent avec insistance. J’ai l’habitude, avec ma pratique du football, mes relations familiales et mon look de beau gosse. Je suis un peu une célébrité sur le campus. C’est pour ça que je suis très étonné de ne pas avoir intégré la fraternité dès l’année dernière.
— Pendant les semaines à venir, vous devrez accomplir des missions que l’on vous communiquera par message ou par texto. Pas besoin de nous signaler que vous avez terminé votre tâche, on le saura. On vous observe tout le temps, ajoute Zach en me fixant ostensiblement.
Je lui rends son regard. Il ne me fait pas peur, même si je suis certain qu’il essaie de m’impressionner.
Il détourne les yeux et se met à faire les cent pas devant la lueur tremblotante des bougies. Je jette un coup d’œil autour de moi. On dirait que nous sommes dans une sorte de grotte. Mais c’est un lieu régulièrement occupé. Les murs ne sont pas complètement peints, cependant il y a des tapis sur le sol, des fauteuils club en cuir et des meubles. Au-delà des bougies, je distingue ce qui doit être un billard. Peut-être que c’est une sorte de club ou un endroit où ils ont l’habitude de se réunir.
— Vous avez vingt-quatre heures pour relever votre défi. En cas d’échec, vous êtes virés. Il n’y aura pas d’exception.
Ça me semble faisable.
— Autre chose, ajoute Zach, attirant à nouveau notre attention. Vous avez quatre semaines – un mois – avant d’être intronisé définitivement dans la fraternité pour coucher avec une fille.
Les gars ricanent derrière moi. Un sourire ironique se dessine sur mon visage. Il croit que j’ai besoin d’un mois entier pour ça ?
Comme moi, je suppose que plusieurs des types pensent que ça va être facile parce que je vois Zach se mettre à sourire et lever la main pour nous faire taire.
— Pas n’importe quelle fille. Celle qu’on vous désignera.
Ah, tiens. Intéressant…
Je ne suis pas plus inquiet que ça. Je n’ai encore jamais rencontré une fille que je n’arrive pas à séduire.
Quelqu’un dit dans la rangée :
— Certains d’entre nous partent avec un sacré avantage.
Tous les regards se concentrent vers moi. Je souris et hausse négligemment les épaules.
Je sens le regard de Zach peser sur moi et tourne la tête vers lui.
— Ne vous inquiétez pas. Ce sera difficile pour tout le monde.
Mon sourire s’élargit. Vas-y, mets-moi au défi !

Je remercie Valérie et les éditions Juno Publishing pour cette lecture. 

2 commentaires sur « Hashtag #1 – Nerd > Cambria Hebert »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *