Premières lignes #4

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage. J’aime beaucoup le principe de donner les premières lignes d’un roman pour se donner une idée du roman qu’on va lire. Rdv dont j’ai pris connaissance sur le blog La couleur des mots.

Aujourd’hui je vous propose de découvrir les premières lignes du roman [Something about you] de Mily Black à paraître le 10 janvier aux éditions HARLEQUIN FRANCE.


*Résumé*

Elle est le genre de femme que personne n’ose contrarier. Personne, sauf lui 

Jo n’a pas l’habitude qu’on lui tienne tête. Il faut reconnaître qu’avec ses cheveux bleus, ses nombreux tatouages, son franc-parler et son expertise en mécanique, la plupart des gens qui la croisent détournent le regard. Mais pas Andrew Anderson. Le bras droit de Mme Nichols – la puissante femme d’affaires qui vient de la recruter comme chauffeur particulier –   aurait même tendance à la défier  ; une attitude hautement risquée de la part de cet homme charismatique qui donne au costume-cravate une tout autre dimension. Jo ne s’y trompe pas  : sous ses dehors policés, Andrew Anderson dissimule un tempérament de guerrier. Et elle a bien envie de tester le self-control de son nouveau collègue…


*Premières lignes*

 PROLOGUE

Il y a des matins où ouvrir les yeux est une épreuve. Attention, je ne parle pas du simple lever de paupières, non ! Mais de cette décision qui vient juste avant et qui prend en compte tout ce qui se profile à l’horizon. Parce qu’une fois qu’on est réveillé, il n’est plus question de faire demi-tour, la journée doit commencer, avec son lot de contrariétés.

Là, tout de suite, c’est pire, parce que je sais être plongée jusqu’au cou dans la…

Depuis dix ans, j’ai toujours l’impression d’être au bord du précipice. Mais j’ai tenu bon. Je suis restée loin de tous les coups foireux de mes amis, et de ses amis à lui. Seulement, hier soir, j’ai basculé. Je le sais au plus profond de moi. Je m’accroche maintenant du bout des doigts à une paroi qui rêve de me voir sombrer.

Pourquoi ?


J’ai l’impression d’être un peu sadique cette semaine avec ces premières lignes qui sont vraiment intrigantes ^^ 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

3 commentaires sur “Premières lignes #4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *