C’est toi que j’attendais > Kristan Higgins

Il lui a brisé le cœur.

Elle l’a remplacé (Enfin, pas vraiment…).

Un jour, il revient.

Aurait-elle dû l’attendre ?

Ont-ils encore leur chance ?

Paru le 8 novembre 2017 aux éditions J'ai Lu pour Elle.


L’avis de Marlène – Note 3,5/5

[C’est toi que j’attendais] n’est pas le premier roman de Kristan higgins qui attire mon attention, mais je n’avais pas encore sauté le pas. J’ai craqué sur cette version collector, que voulez-vous je suis faible face aux belles couvertures, mais je suis sûre que vous êtes pareils n’est-ce pas ? Toujours est-il que j’ai sauté sur celui-ci ! Ma seule appréhension c’était vis à vis du genre contemporain, j’avoue que j’ai parfois du mal avec le rythme de ce genre, il m’est déjà arrivé de trouvé cela trop lent mais ce ne fut pas le cas avec ce roman, bien au contraire.

Attention, il ne s’agit pas là d’une romance de Noël, la version collector s’est parée de relief et de flocons de neige mais l’histoire ne se déroule pas du tout à Noël ^^ Je préfère le préciser mais j’avais compris qu’il s’agissait juste d’une couverture créée pour l’occasion.

[C’est toi que j’attendais] c’est une histoire de seconde chance. Une romance un peu particulière de par le déroulement de celle-ci. Poppy et Liam se retrouvent un peu par hasard, forcément ils ne sont plus les mêmes… Liam est veuf et père… Poppy quant à elle replonge dans le passé, elle repense à ses sentiments de l’époque, à cette sensation de trahison… C’est difficile de développer plus en avant ce qui s’est passé entre eux dans le passé, car le résumé fausse légèrement la donne. Vous verrez au fil des pages de quoi il s’agit réellement. Bref, Poppy n’a pas oublié et c’est une situation perturbante pour elle. Notre héroïne a tendance à s’apitoyer sur son sort, malgré son tempérament plutôt enjoué on peut dire que ses retrouvailles avec Liam lui en met un coup au moral. Liam quant à lui est aussi dans une période d’adaptation, cela ne fait pas longtemps qu’il est veuf et le deuil est difficile à porter surtout qu’il doit assumer son rôle de père.

Le contexte de l’histoire m’a plu car rien n’est simple. On se retrouve catapultés dans le quotidien de nos héros.  Je ne savais finalement pas trop où j’allais avec ce roman et c’est très rare mais avec ce résumé… il était indispensable de se laisser porter par les mots de l’auteure.

Les tenants et les aboutissants de l’histoire sont multiples, bercés par des thèmes poignants tel que le deuil, la paternité, la confiance en soi, l’amitié et l’amour mais aussi la capacité à se remettre en question, à faire des choix difficiles qui pourraient bouleverser un équilibre durement trouvé.

La dynamique des retrouvailles de nos héros m’a quelque peu perturbée. Il faut dire que les années ont passé et Poppy et Liam ne sont plus les mêmes. Poppy est une héroïne qui ne plaira pas à tout le monde, il faut dire qu’elle essuie les échecs amoureux et revoir Liam la plonge dans une espèce de transe amoureuse, elle se voit déjà en couple avec lui alors qu’il a d’autre chats à fouetter comme on dit… j’ai eu parfois du mal que ce soit avec Poppy ou avec Liam. Ils ont parfois manqué de caractère, Poppy se laisse facilement manipuler, j’avoue que cela m’a irritée à la lecture, mais en y réfléchissant plus avant, j’ai compris son attitude, car je me suis tout de même identifiée à elle, j’ai toujours manqué de caractère, ayant du mal à m’affirmer donc je sais ce que c’est. Liam quant à lui n’a pas toujours le beau rôle, c’est un beau gosse c’est indéniable, il est désirable mais il nous apparaît comme un gars trop brusque, sans tact et un peu dur sur les bords… Heureusement, l’auteure a fait évoluer tout ce petit monde dans le bon sens du terme. Nos personnages apprennent de leurs erreurs, ils ont du mal à voir le fond du problème… Ce côté réel m’a plu car la vie n’a rien de facile et l’auteure a su nous transmettre cela dans son histoire. J’avoue que l’ensemble n’est pas complètement positif, il y a eu des détails qui m’ont énervée, d’autres qui m’ont apaisée…

Le rythme s’étoffe aussi au fil des pages nous livrant un récit plus captivant dans la deuxième moitié du livre. Je me suis sentie mieux d’ailleurs au moment où tout se met en place, où nos héros ont commencé à se comporter comme je l’avais imaginé au début, mais attention le récit n’en deviens pas prévisible pour autant, l’histoire a juste pris une tournure qui m’a vraiment convaincue.

La plume de Kristan Higgins est une belle découverte, son style est assez simple mais efficace, le récit était perfectible en ce qui concerne le dénouement de l’histoire mais ceci est un sentiment personnel ressenti par rapport à mes propres préférences en matière de romance. L’histoire a aussi une dimension intéressant en dehors de l’histoire d’amour, l’auteure met en avant des sujets qui parleront à bon nombre d’entre vous.

En bref, [C’est toi que j’attendais] est un roman qui m’a plu et qui m’a permis de découvrir Kristan Higgins. Un récit qui flirte entre la romance et la réalité saisissante de nos personnages. Un bon moment de lecture dans l’ensemble que je vous conseille sans hésiter.


Extrait 

Comme ils s’en approchaient, une tête noir et blanc de la taille d’un poney apparut dans le véhicule de Cordelia. Le chien, énorme, bâilla puis renifla avec enthousiasme, flairant sans doute le substitut d’oeuf.

— Belle bête, constata Liam.

— Shilo. C’est un danois.

— Je peux le caresser ?

— Tu ne te fâcheras pas s’il t’arrache le bras ?

— Il mord ?

— Non. Vas-y.

Je remercie Myriam et les éditions J’ai lu pour leur confiance. 

4 commentaires sur « C’est toi que j’attendais > Kristan Higgins »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *