Les frères Kincaid #2 – Le Rebelle > Lily Blackwood

Depuis l’enfance, Magnus se croit le bâtard de laird Alwyn qui lui fait mener une vie de réprouvé et l’a élevé dans la haine du clan Kincaid, leur ennemi juré. Or laird Kincaid dévoile à Magnus qu’il est en réalité son frère cadet et qu’Alwyn a assassiné leur père pour s’approprier leurs terres ! Dès lors, Magnus n’a qu’une idée en tête : se venger d’Alwyn. Et quel meilleur moyen pour l’atteindre dans sa fierté que de voler la fiancée de Hugh, son fils légitime ? Car dès que ses yeux se sont posés sur Tara, il s’est promis qu’elle lui appartiendrait…

Paru le 1er novembre 2017 aux éditions J'ai Lu pour Elle.


L’avis de Marlène – Note 4/5

Attention, il s’agit du second tome de la série, la chronique est susceptible de contenir des spoilers du premier opus.

Me revoici avec le second tome de la saga [Les frères Kincaid] de Lily Blackwwod. Nous reprenons exactement là où nous avons laissé nos personnages à la fin de l’opus précédent, j’ai adoré la véritable continuité de l’histoire. Magnus a longtemps cru être le bâtard du laird Alwyn, ce n’était qu’un mensonge. Il se trouve être le frère du laird Kincaid, Niall qui a cherché son frère pendant longtemps est soudain soulagé de le savoir en vie. Cependant, rien n’est facile pour Magnus et son désir de vengeance va le pousser à être méthodique et calculateur pour arriver à ses fins. Il s’avère que Magnus est un fin stratège, un homme qui a su se rendre indispensable aux côtés du laird Alwyn… Alors quand on laisse le loup entrer dans la bergerie… il faut en assumer les conséquences.

Magnus va réfléchir sa vengeance et l’arrivée de Tara Iverach pourrait bien accélérer ses plans, car dès qu’il aura posé les yeux sur elle, Magnus saura qu’il tient là la femme de sa vie, et s’il peut humilier Hugh, le fils du laird Alwyn au passage, ce ne sera que du bonus !

Oh que ce second tome m’a plu. Je suis terriblement fan de cet univers. Nous nous retrouvons une fois de plus dans les Highlands au cœur d’un affrontement entre deux clans. Les clans Alwyn et Kincaid sont en guerre depuis de nombreuses années et il est temps pour les Kincaid d’assouvir leur vengeance. Ce que j’ai aimé ici c’est la double intrigue… D’un côté nous avons la quête de Magnus et de l’autre une intrigue liée à Tara Iverach qui est aussi à la recherche de certaines vérités. Tara Iverach est promise à Hugh Alwyn, qui est un homme vil et répugnant (cela dit en passant), elle n’a aucune envie d’épouser cet homme, hélas elle n’a pas vraiment le choix. Sa rencontre avec Magnus pourrait bien alléger son fardeau au sein du clan Alwyn. A ses côtés elle se prend à espérer une vie meilleure, mais peut-elle faire confiance à un homme qui ne se livre pas totalement à elle ? Tara est une jeune femme forte, malgré son innocence et sa candeur elle a une force de caractère qu’elle mettra à toute épreuve. C’est une femme réfléchit mais qui manque d’expérience vis à vis du monde qui l’entoure à cause de ces années passées dans un couvent. Mais Tara a du cran, du courage et du caractère, et face au danger je l’ai trouvé exemplaire. C’est aussi une femme passionnée qui a des rêves. Magnus, « Faelan Braewick du clan Kincaid » est un héros qui a un sacré charisme. A l’inverse de Niall il fait dans la subtilité. C’est un homme dangereux car il arrive à se fondre dans le décor et à se faire passer pour un allié aux yeux du laird Alwyn, c’est un guerrier émérite et un chef hors pair. C’est un Highlander, un vrai de vrai. Il est viril, passionné et très sexy sans le côté bourru car il reste un homme très attentionné avec celle qu’il aime mais aussi avec tous ceux qui lui sont chers. J’ai aimé ce trait de sa personnalité ! Ce qui est dingue c’est que je n’avais pas spécialement aimé son personnage dans le premier tome, il m’était apparu sous une autre facette et ce fut une vraie surprise d’apprendre à le connaître.

Nous retrouvons Niall et Elspeth, nos héros du tome précédent. Et nous faisons connaissance avec des personnages plutôt intéressants dans l’ensemble. Car finalement l’auteure lève le voile sur une histoire vieille de plusieurs années et j’ai aimé en apprendre plus sur ces deux clans.

L’intrigue est très prenante et elle se joue à deux niveaux. Nos deux héros auront une place prépondérante dans ce roman et j’ai aimé que Magnus et Tara aient chacun leur propre bataille à livrer. Lily Blackwood nous offre vraiment de l’aventure et de la passion sur fond d’histoire familiale. La romance est envoûtante avec beaucoup de passion et même si certains rebondissements sont finalement assez prévisibles et bien j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman.

En bref, avec une véritable continuité ce roman nous offre une suite à la hauteur du premier opus avec une tonalité totalement différente tant sur la personnalité des héros que sur leurs quêtes de vengeance et de découverte de la vérité. Lily Blackwood a réussi à me divertir avec un récit qui oscille entre amour, danger, vengeance et aventures. Les frères Kincaid continuent de me captiver et j’ai hâte de poursuivre cette saga historique. 


Extrait 

« Magnus soutint le regard de l’homme qu’il avait jusqu’à cet instant considéré comme le plus arrogant et le plus insupportable guerrier qu’il ait eu l’infortune de rencontrer. Le coeur battant, il eut l’impression que la nuit se refermait sur lui tandis qu’il tentait de donner un sens à ce qu’il venait d’apprendre.

Niall Braewick s’approcha. Le feu de camp qui flambait dans son dos l’empêchait de discerner ses traits, mais sa voix trahissait une certaine émotion.

-Tu as entendu ce que je t’ai dit ? insista-t-il. Ce tatouage prouve que tu n’es pas le bâtard d’Alwyn, contrairement à ce que l’on t’a fait croire. Tu es comme moi le fils du laird Kincaid assassiné il y a dix-sept ans.

Magnus passa une main sur sa nuque, s’efforçant de se reprendre. Il fit de son mieux pour ne pas laisser transparaître sur son visage le mélange d’émotions qui déferlait en lui.

Il connaissait naturellement l’histoire du laird Kincaid, un légendaire Highlander qui avait osé autrefois se dresser contre la Couronne – ce qui lui avait valu, ainsi qu’à sa famille et à nombre de ses fidèles, une mort violente dans des circonstances mystérieuses.

Quant à ses trois fils, seules les histoires de fantômes colportés par les bardes en gardaient le souvenir. On les disait morts, enterrés en forêt dans une tombe secrète dont ceux qui avaient survécu à l’horrible nuit connaissait l’emplacement. Après la défaite, ces derniers s’étaient réfugiés dans les collines de l’arrière-pays d’Inverhaven, préférant vivre comme des sauvages plutôt que sous le joug d’un nouveau laird. Le père de Magnus – son père ? – et son voisin MacClaren avaient été choisis par le roi pour se partager les terres « laissées vacantes » après le massacre.

Pourtant, ces Kincaid passés dans la clandestinité avaient refait surface ces derniers jours. En ce moment même, ils festoyaient autour de lui, célébrant leur victoire contre MacClaren dans la cour de son château. Appuyés par l’armée de mercenaires au service de Niall, il ne leur avait fallu qu’une journée pour triompher. Et à les entendre, Alwyn serait le prochain dont ils se vengeraient.

-Nous ne sommes plus ennemis, toi et moi… affirma Niall, nouveau maître des lieux et laird des Kincaid. Tu es mon frère ! »

Je remercie Myriam et les éditions J’ai Lu pour leur confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *