Romance historique, Sagas

D’amour et de haine #2 – La trahison > Sonia Alain

La désertion d’Aidan sur le quai de Québec a dévasté le coeur d’Adélaïde. Il l’a abandonné de manière abrupte, brisant le lien qui les unissait. Ravagée par le chagrin, elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour entamer un nouveau chapitre de sa vie.

Par chance, elle trouve une échappatoire lorsque son oncle se voit attitrer le poste de gouverneur dans une colonie britannique au Nigéria, une terre qui l’a toujours fascinée. Mais la guerre est partout, et le pays voisin, le Cameroun, est sous tutelle allemande. Y sera-t-elle vraiment en sécurité ? Les éléments se liguent contre elle, un ennemi refait surface, menaçant son intégrité. Une fuite sans fin s’ensuit, entrainant Adélaïde aussi loin que dans le désert en Égypte. Comment faire face au danger imminent qui la guette dans l’ombre… Mais surtout… Comment survivre à la présence d’Aidan qui lui est de nouveau imposée…

Paru le 10 avril 2017 aux éditions Ada.


L’avis de Marlène – Note 4,5/5

Attention, il s’agit du second tome, la chronique peut contenir des spoilers sur le tome précédent. 

C’est avec un plaisir non dissimulé que j’ai retrouvé la plume de Sonia Alain. On reprend là où nous nous sommes arrêté à la fin du premier opus. Le cœur d’Adélaïde est dévasté, l’abandon d’Aidan a laissé des traces et notre héroïne est ravagée par le chagrin. Mais Adélaïde est une femme forte qui va rebondir rapidement pour poursuivre sa vie. Direction le Nigéria avec son oncle. Sur place elle va découvrir une terre qui l’a toujours fascinée, mais la guerre fait rage et le destin va remettre Aidan sur son chemin…

Sonia Alain a le don de me faire rêver. Avec ce second opus, le dépaysement est total. J’ai pris plaisir à retrouver Adélaïde qui est une héroïne que j’admire par sa force de caractère. On voit une réelle évolution avec son personnage, ce qui est fascinant car cela nous donne une continuité saisissante avec le dénouement de l’histoire. Adélaïde essaye d’oublier Aidan mais quand le sort s’acharne et le remet sur son chemin, elle aura bien du mal à garder ses distances. Mais ne devrait-elle pas penser aux conséquences de leur rapprochement ? Adélaïde ne ménage pas son entourage avec un caractère acéré et beaucoup moins docile par rapport au premier opus. La jeune femme s’affirme et j’avoue que c’est un changement que j’ai adoré. Elle va devoir affronter des épreuves qui risquent de la changer à jamais, c’était très intéressant de voir ses réactions face aux missions qu’elle va devoir accomplir. Aidan n’est plus totalement le même non plus. Comment oublier celle qu’il a tenu entre ses bras ? Comment éteindre le désir qui brûle encore en lui ?  Aidan est toujours un personnage un peu mystérieux, tiraillé entre ses sentiments et sa raison. Son évolution m’a plu car c’est un personnage qui m’a fait réagir, j’étais moi-aussi un peu partagé en ce qui le concerne, mais Sonia Alain nous donne les bons éléments de compréhension quant à son attitude parfois perturbante. On s’attache davantage à nos héros dans cette suite car le danger est partout et ils vont faire des choix plutôt audacieux par moment qui remettent sans cesse en question leur avenir.

Ce second tome nous emmène en Afrique, au cœur d’un pays en guerre où le danger sera le moteur de cette suite. Sonia Alain sait de quoi elle parle, je me suis laissé porter par l’intrigue qui nous offre de l’amour, de l’aventure et un contexte historique vraiment maîtrisé. Je dois dire que cette suite m’a surprise à plusieurs reprises, surtout grâce aux actions de nos héros. Evidemment, les personnages qui gravitent autour d‘Aidan et Adélaïde sont tous captivants, ils ont une place de choix dans l’intrigue qui m’a fait parfois de belles frayeurs.

La plume de Sonia Alain ne cesse de m’émerveiller. Elle nous livre des descriptions très précises des lieux et des rebondissements. Son scénario se joue à plusieurs niveaux, car il n’est pas question que de romance dans cette saga, au contraire, l’aventure est de la partie et on ne peut absolument pas deviner ce qu’elle nous réserve avant que cela n’arrive. Ici l’angoisse est aussi un élément presque permanent, soit je suis une piètre aventurière, soit je suis une chochotte mais j’avoue que j’ai eu peur pour nos personnages. Malgré cela le côté romancé apporte une autre sorte de tension, qui se mêle à merveille avec le danger. J’aime beaucoup le lien qui existe entre Aidan et Adélaïde, ils peuvent se repousser autant qu’ils s’attirent et pourtant leur duo est l’évidence même. La dualité qui existe entre eux est captivante, on a envie de voir au-delà de leur condition, on perçoit le moindre de leur doute mais aussi leur espoir. Ce sont deux personnages avec un caractère très affirmé et cela rend leurs interactions encore plus intéressante. Ce qui est très bien abordé aussi c’est la psychologie des personnages, dans un contexte historique fort et bien décrit. Impossible de se dire réellement comment on aurait réagit dans telle ou telle situation, on ne peut que vivre ce que nos héros nous offrent à travers leur aventure.

En bref, j’espère que vous êtes prêts à voyager et à affronter le danger, car Sonia Alain vous réserve une suite qui ne sera pas de tout repos. Direction l’Afrique et ses paysages à couper le souffle, avec nos deux héros qui n’ont pas fini d’affronter l’adversité.


Extrait 

« Elle ne parviendrai pas à s’acquitter de la tâche qui lui incombait. « Dieu du ciel! » La simple vue de cet étalage d’armes l’avait secouée au point de manquer de lui faire rendre son petit-déjeuner.

Aidan, qui l’avait rejointe, l’observait en silence, la mine sombre. Les bras croisés sur sa poitrine, il réfléchissait à la tournure que venait de prendre la situation. Il aurait dû être content de sa réaction ; c’était là l’occasion qu’il attendait pour la retourner chez son oncle. Sauf que ce n’était pas le cas. Il savait pertinemment que cette mission était vouée à l’échec sans le concours de la jeune femme, que de surcroît l’issue de cette foutue guerre en serait changée.

Depuis qu’il avait découvert son identité dans le bureau de Lord Brand, il ne cessait de se battre contre ses propres émotions. Son cœur et son âme refusaient de l’impliquer dans cette horreur, alors que sa raison comprenait d’avance qu’il n’y avait pas d’autre solution. Pouvait-il envoyer à une mort certaine des milliers d’hommes pour sauver une seule femme ? « Sacré nom d’un chien ! » Même cet abruti de Lord Brand avait accepté d’envoyé sa nièce en première ligne de combat, et cela, en dépit du fait qu’il aimait Adélaïde comme sa fille.

Aidan secoua la tête. Il ne pouvait pas abandonner tous ces soldats, mais surtout, il ne devait pas laisser tomber la jeune femme. Elle aurait besoin de sa force, de son savoir tout comme de sa présence pour survivre à cette épreuve. Le meilleur moyen de la garder vivante, c’était de la préparer au mieux, en dépit de l’étau qui lui comprimait la poitrine. Cependant, il était plus que conscient qu’une fois ce pas franchi, elle aurait changé, sans possibilité de revenir en arrière. »

Je remercie Sonia Alain pour sa confiance sans cesse renouvelée. 

Mon avis sur le tome précédent. 

D’amour et de haine #1 – Quand tout bascule

About Author

MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

2 Comments

  1. Hello copinaute ! Je ne connaissais pas du tout l’auteure mais ce que tu dis de sa plume incite à la découvrir. Elle est plutôt énigmatique la couverture, j’aime ^^

    1. MarleneEloradana

      Oui c’est une auteure québécoise que je suis depuis un petit moment et j’aime beaucoup ses écrits. Et les couvertures de cette saga sont vraiment belles. Je suis faible face à de telles couvertures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *