#BlogTour – Qui a embrassé le père Noël > Louisa Méonis – La citation

Aujourd’hui dans le cadre de notre #BlogTour spécial [Qui a embrassé le père Noël] de Louisa Méonis je vous propose une citation qui m’a particulièrement fait sourire. 


Saleté de chocolats de Noël… C’est encore leurs fautes ! Comme chaque année, les fêtes obligent, mes enfants en reçoivent des tas en cadeau. Ils en grignotent quelques bouts, puis le chocolat finit par me faire les yeux doux dans le frigo. Résultat des courses, à chaque Noël, je prends quelques kilos supplémentaires et je fais des rêves étranges. La nuit dernière, j’ai rêvé que Boris, mon cochon, parlait et qu’il avait la voix de Barry White. Dans un autre, il se prenait pour Ewan McGregor et chantait et dansait comme dans Moulin rouge ! C’était perturbant…, je me dis en me rappelant avec une grimace les pattes roses de Boris s’agitant dans tous les sens.Je rouvre un œil, jette un regard lugubre à mon réveil et me demande ce qui se passerait si je me rendormais… Certainement qu’un genre de cyclone se formerait, détruisant la moitié de la planète et éradiquant par la même occasion l’espèce humaine… Je referme les yeux et imagine un instant mon ex-mari et son compagnon victimes privilégiées du cyclone « Gwen ». Je sursaute lorsqu’un nouveau bip sonore retentit. Je lève mon bras gauche avec lenteur avant d’abattre brutalement ma main sur la machine qui s’égosille.Je dois me rendre à l’évidence : ma courte nuit est terminée, et je vais avoir mal au ventre toute la journée à cause du Père Noël que j’ai boulotté dans la soirée !


Un extrait vraiment sympa qui vous donne le ton de cette comédie romantique de Noël ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *