First Love > James Patterson

by

Axi, seize ans, est une fille bien sage et bonne élève. Surtout pas du genre à s’attirer des ennuis. Alors, forcément, quand elle propose au beaucoup moins raisonnable Robinson, son meilleur ami, de sécher les cours et fuguer pour traverser les Etats-Unis, il n’en croit pas ses oreilles. Il se laisse finalement convaincre quand il comprend que le projet de son amie est mûrement réfléchi : des étapes sont prévues, elle a rassemblé du matériel et surtout économisé depuis cinq ans en faisant du baby-sitting pour payer les trajets d’autocar et les dépenses courantes. Robinson, secrètement amoureux, accepte. Il modifie cependant la nature du voyage en volant une Harley Davidson. Puis, il volera une voiture, et ainsi de suite. Rapidement grisés par le vent d’indépendance qui souffle sur leur épopée, les adolescents laissent les problèmes de leur quotidien loin derrière eux. Jusqu’au jour où, après des mois de rémission, le cancer de Robinson se réveille.

Aux éditions France Loisirs.


L’avis de Marlène – Note ❤❤❤

First Love est un très beau Coup de Cœur.

Avec ce roman vous allez partir en road trip avec Axi et Robinson. C’est bien plus qu’une traversée des états-unis…C’est un voyage vers la liberté, le voyage de toute une vie.

Quand j’ai décidé de lire ce roman, grâce au résumé et à la couverture très sympa, je savais que cette lecture serait intense, je me doutais que l’auteur nous réservait une histoire à la hauteur de mes espérances.

Si je n’ai pas été surprise du dénouement du roman, j’ai été agréablement surprise tout au long de leur road trip. J’ai passé un excellent moment avec ces deux adolescents auxquels je me suis énormément attachée.

Alexandra, dit « Axi » pour les intimes, enfin pour Robinson quoi, est une jeune fille sérieuse, bonne élève qui a un projet depuis une paire d’années, et le moment est enfin arrivé de faire cette grande virée avec Robinson. Il ne pouvait s’agir que de lui, « son » Robinson, son meilleur ami, son confident…Cette escapade a une énorme valeur aux yeux d’Axi.

Et me voici embarquée dans cette folle ascension des Etats-Unis, leur road trip va leur faire vivre de nombreux rebondissements, vol de moto, de voiture, nuit à la belle étoile…et j’en passe. J’ai trouvé leur voyage fantastique, y’a pas d’autre mot. J’ai pu voir les étoiles dans leurs yeux…et ressentir leur amour au plus profond de moi-même.

Mais le jour où le cancer de Robinson refait surface, leur périple s’en voit un peu terni. L’angoisse pointe le bout de son nez, Axi prend conscience de beaucoup de chose…surtout que la vie ne tient qu’à un fil et qu’elle se doit d’être vécue comme si c’était le dernier jour sur terre…

First Love m’a fait vivre un moment de lecture unique, poignant, je suis passé du rire aux larmes c’est le cas de le dire. Mais j’ai surtout vécue cette très belle histoire avec Axi et Robinson, qui ont vécu quelque chose de fort, que certaines personnes ne connaîtront peut-être jamais. L’amour. Le seul, l’unique, celui que l’on oubli jamais.

La plume de James Patterson est tellement agréable et pleine de sensibilité que j’ai dévoré ce roman, je n’ai pas vu les pages se tourner, et plus j’avançais plus je trouvais ça intense et beau ! C’est tout simplement une belle leçon de vie. James Patterson met en lumière l’importance de vivre sa vie comme il se doit, de faire de chaque jour un bonheur sans limite.

J’ai été touchée dès le début rien qu’à la dédicace du roman, et le pari de James Patterson est plus que réussi, ce roman est une merveilleuse histoire d’amour authentique entremêlée des aléas de la vie, dont la mort fait partie.

Le livre est illustré et c’est un côté que j’ai vraiment apprécié, l’ouvrage est magnifique et l’histoire unique.  Chaque illustration se rapporte à merveille à chaque passage du roman auquel il fait référence. Une histoire qui vous mettra à fleur de peau du début à la fin.

J’ai été vraiment touchée par cette lecture et je la conseille à tous les lecteurs. 


Extrait 

On ne connaîtrait pas notre futur, ni combien de temps il durerait. Un seul choix s’imposait : être heureux maintenant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *