Mafia & Séduction #1 – Le Professionnel

by

mafia-seduction-tome-1-le-professionnel-861667-264-432

ÉditeurJ’ai lu pour elle

CollectionLove Addiction

Date de sortie : 4 janvier 2017

Liens d’achatAmazon – Numilog

Espérant retrouver la trace de ses parents biologiques, Natalie Porter engage un détective privé, dont elle demeure bientôt sans nouvelles. La réponse à ses questions, c’est le troublant Aleksandr Sevastyan qui va la lui apporter. Chef de la mafia russe, tueur à gages professionnel, Aleksandr a pour mission de l’escorter jusqu’à son père véritable. Son arrivée à Moscou éveille alors les convoitises les plus perfides. Mais le petit jeu voluptueux qui s’installe entre Natalie et son impitoyable garde du corps n’est-il pas plus dangereux encore ?

5-etoiles

Dès l’annonce de cette nouvelle collection j’ai été intriguée par les titres qu’elle allait nous proposer. Une collection tendance et sexy qui allie sensualité et suspense.

Attention, je vous mets en garde de suite, ce roman est hautement érotique. Le sexe a des orientation bdsm et les scènes sont chaudes et détaillées. 

J’ai jeté mon dévolu sur le premier de [Mafia & Séduction] et je vous avoue que je ressors vraiment comblée par ma lecture. Il faut dire que je n’ai fais qu’une bouchée de ce roman que j’ai lu en une soirée.

On entre très vite dans le vif du sujet, Nathalie Porter est à la recherche de ses origines, elle a engagée un détective privé pour retrouver la trace de son père biologique. Sans nouvelle de son détective elle s’avoue vaincue dans sa quête d’identité. Mais lorsque le mystérieux et troublant Aleksandr Sevastyan fait irruption dans sa vie elle se rend compte que son avenir va changer du tout au tout.

Nathalie est une jeune femme déterminée, elle se donne les moyens de réussi en travaillant dur. Elle a pour habitude de sonder facilement les hommes qu’elle rencontre, cependant face à Sevastyan celui va s’avérer difficile ! Elle va très vite être perturbée par l’homme qu’elle n’arrive pas à déchiffrer. La seule certitude qu’elle a c’est que c’est le type le plus infréquentable qu’elle n’ait jamais vu.

Aleksandr va vite prendre Nathalie en main, il doit la conduire auprès de son père, un grand vor de la mafia Russe. Nathalie comprend immédiatement qu’elle s’engage dans une voie dangereuse mais il est trop tard pour reculer, Sevastyan est tout sauf un homme magnanime et il ne reculera devant rien pour la conduire auprès de son père. Mais dès le départ, Nathalie va se montrer entreprenante avec Sevastyan, lui montrant l’attirance qu’elle a pour lui… Mais elle représente tout ce dont il n’a pas le droit. Un jeu sensuel s’installe entre eux, un jeu où leur plus vils instincts vont se révéler l’un à l’autre. Un jeu où la domination et la soumission seront les maîtres de cérémonie. 

Nathalie comprendra-t-elle les enjeux d’une relation sérieuse avec Aleksandr ? S’appropriera-t-elle sa nouvelle vie dans un univers si dangereux et mystérieux ?

Je dois dire que ce premier tome m’a vraiment surprise, je ne m’attendais pas du tout à retrouver du bdsm dans ce roman. Le résumé ne nous laisse pas penser à ce genre de relation entre Nathalie et Aleksandr, cependant j’ai trouvé que cela collait parfaitement à l’image de notre héros. Aleksandr est le bras droit du père de Nathalie, il est entraîné pour tuer, pour mener ses missions à bien. C’est un homme de confiance alerte à tous les dangers qui l’entoure. Il a toujours vécu dans la violence, il a une relation particulière avec ce milieu et il excelle dans son travail. C’est un homme torturé et très secret, et j’ai été ravie de découvrir ses fêlures au fil du récit. Sevastyan a tout d’un séducteur, typé, baraqué, dangereux et cet accent russe qui ferait fondre vos sous-vêtements en moins d’une demie seconde…Impossible de résister à son charme. Nathalie, quant à elle, est une jeune femme forte qui sait ce qu’elle veut dans la vie. Elle se dévoile petit à petit et j’avoue avoir été très étonnée de la découvrir, elle ne montre pas sa vraie nature, seulement au contact d’Aleksandr. On perçoit très vite qu’entre eux c’est particulier, dès le premier regard leur destin se lie d’un façon très perturbante.

Aleksandr lui fait de suite comprendre ses préférences. Croyant faire fuir la jeune femme il accentue son côté dominant.. Ce qui attisera de plus en plus la flamme qui brûle en Nathalie. Ce roman est clairement érotique, orienté et centré sur la relation de nos héros. Une relation sulfureuse où les interdits seront le moteur de leur couple. Où la soumission viendra attiser la domination d’Aleksandr. Vous allez vivre des scènes grisantes, vous poussant direct hors de votre zone de confort. Les pratiques bdsm sont assez poussées, l’auteure nous les décrit avec lenteur et sensualité, si Aleksandr repousse les limites de NatalieKresley Cole en fait de même avec ses lecteurs. Ce roman m’a donné un méchant coup de chaud ! Mais je relève aussi l’aspect psychologique des relations bdsm que l’auteure arrive tout à fait à nous retransmettre, Nathalie pourrait essayer de résister autant qu’elle le voudrait mais son subconscient sait qu’Aleksandr est celui dont elle a besoin…

Kresley Cole n’est pas tendre avec ses personnages, elle leur fait vivre de nombreuses péripéties mais elle les confrontent surtout  à leurs démons intérieurs. La côté suspense est tout de même au second plan. Le côté mafia n’a pas vraiment été approfondi, l’auteure est resté en surface pour mettre en scène ses héros dans leur relation si particulière. Malgré tout elle arrive tout de même à garder l’attention de ses lecteurs avec sa plume si addictive, si incisive et provocante. Les révélations tombent au bon moment et relancent l’intérêt pour nos personnages. La fin nous révèle de nouvelles informations ce qui ouvre à merveille sur le prochain tome. 

En bref, je ne m’attendais pas du tout à ce que cette histoire prenne cette allure et je dois dire que je n’en suis pas déçue. C’est le premier roman de Kresley Cole que je lis et je tombe dans un genre que j’affectionne tout particulièrement. Les relations bdsm ont toujours exercées une fascination sur moi et ici le récit est tellement intense que j’ai succombé dès les premières pages. Le danger et  la violence couplés à l’érotisme nous donne un ensemble explosif sous tension. Nos personnages ont leurs forces et leurs faiblesses et ils trouveront un parfait équilibre cote à cote. La seule petite chose que je relève c’est que j’aurai aimé un petit peu plus d’action en ce qui concerne le côté mafia Russe. Autrement cette lecture fut torride, ardente et très sensuelle, servie par des personnages charismatiques qui ont joués à merveille leur rôle. Un premier tome qui m’a totalement convaincue et que je conseille à tous les lecteurs qui apprécient la littérature érotique. 

975391extrait

-Des sujets que je ne comprends pas ? Comme le crime ?

Regard fixe et dur.

-Oh, mon dieu, c’est vraiment un mafieux.

Cette idée m’a donné mal au coeur. Pourquoi avais-je loué les services de ce détective ? Mon père biologique était un gangster.

-Dans quoi m’avez-vous embarquée ?

-Vous avez voulu le retrouvez, a rétorqué Sevastyan.

-Vous êtes pas vraiment garde du corps , hein ? Vous êtes probablement son… son quoi ? Son tueur à gage professionnel ? Son homme de main ? (J’ai eu un rire nerveux.) C’est pour ça que vous avez des cicatrices sur les phalanges – c’est à force de battre des gens à mort, hein ? Et dans quel genre d’affaires Kovalev est-il impliqué au juste ? (J’ai cédé à l’emportement.) Une guerre de territoire contre un gang rival ?

Il en fallait beaucoup pour m’énerver mais quand je perdais mon sang froid, ça faisait mal. Devant son silence, j’en ai conclu que j’avais mis dans le mille. Une guerre de clans. Ma destination.

-Vous avez fini ? a-t-il demandé au bout d’un instant.

-Dites-moi.

-Votre père fait partie de la Bratva, la fraternité. C’est une sorte d’aristocratie criminelle. Il en est le vor v zakone, le chef de l’organisation, celui qui ne reçoit d’ordre de personne.

La fierté qui perçait dans sa voix a renforcé ma nausée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *