La rose et le fer >Bronwyn Scott

by

rose et fer.jpg

Editeur: Harlequin

Collection: Les Historiques

Livre et Ebook: Ici

resume-tissianabp

Quatre Anglais sur le continent TOME 1/4

A Sienne, Paris ou Venise, les lords anglais font scandale.

Paris, 1835
Impossible. Ce séduisant Anglais vient-il vraiment de battre l’un des meilleurs escrimeurs de Paris ? Alyssandra est impressionnée, et quelque peu troublée. Pourtant, elle peut le mettre en échec, elle en est certaine : aucun homme ne peut la battre au fer ! Et aucun n’a conscience d’être mené par une femme, car pour tout le monde elle s’appelle Antoine Leodegrance. Depuis l’accident qui a rendu son frère incapable de manier l’épée, elle se fait passer pour lui et dirige la Salle d’Armes familiale, protégée des regards par son masque d’escrime. Confiante, elle n’hésite pas à prendre pour élèves des gentlemen dont la carrure devrait la faire frémir et n’a aucun mal à réprimer sa féminité. Du moins, jusqu’à ce jour…

lavis-tissianabp

Merci aux Editions Harlequin pour ce service presse.

Ce récit nous fait vivre les derniers instants de liberté d’un gentleman anglais, qui avec ses amis va partir à la découverte de Paris, ses charmes et sa salle d’armes réputée où enseigne le très grand Antoine Leodegrance. C’est donc sous fond de duels d’Escrime que nous plongeons dans ce roman.

Haviland North a tout pour lui, beau, respecté, charmeur et sportif, pourtant c’est en partant voyager une dernière fois en homme « libre » qu’il va réellement se révéler à nous. On va alors découvrir un homme passionné, doux, déterminé et terriblement amoureux, qui va devoir évoluer à l’abris des regards d’autrui. Alyssandra, elle, est une jeune femme remarquable, dotée d’un fort caractère, qui ne craint pas l’attitude machiste des hommes de cette époque, elle est aussi celle sur qui on peut compter et s’avère être une personne très attentionnée, limite trop protectrice envers son frère Antoine. Autour de ce couple discret, évolue d’autres personnages qui apporte par moment un coup de fraicheur et renouveau mais sans jamais nous éloigner de cette histoire d’amour.

Concernant l’histoire en elle-même, bien qu’elle soit belle et intrigante, elle reste relativement simple, le fait d’évoluer dans le milieu de l’Escrime, sport qui demande concentration, dextérité et maîtrise de soi peut nous faire penser qu’il aurait été agréable d’avoir une romance plus mouvementé et plus riche afin de mettre à profit les qualités qu’engendrent l’art de l’épée, mais cela n’empêche pas le récit d’être doux, paisible et plaisant à lire.

Quant au style d’écriture, il est relativement bien maîtrisé et adapté à ce genre de lecture, les descriptions sont précises et utiles pour notre imagination, les sentiments et ressentis bien développés et réalistes, la société dans laquelle on évolue y est bien présente avec ses codes et ses coutumes. Et puis il y a un véritable attrait pour l’Escrime, l’auteur nous fait extrêmement bien partagé ce sport, ses techniques et sa notoriété, ce dernier point est positif car c’est peu commun et donc très agréable de le retrouver dans une romance.

En conclusion, une lecture en demi-teinte par sa simplicité bien qu’elle soit tout de même plaisante à lire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *