French Ski > Tom Ellen -Lucy Ivison

french-ski-849665-264-432

ÉditeurGallimard Jeunesse

Date de sortie : 20 octobre 2016

BrochéICI

Ce voyage de classe dans les Alpes commence mal pour Mouse, fâchée avec ses meilleures amies. De son côté, Jack tente de mémoriser quelques mots de français et de se laisser convaincre par Max et Toddy que ce séjour au ski les aidera à améliorer leur score en matière de filles. Mais à l’hôtel, l’arrivée d’un chanteur à succès vient perturber leur rencontre et leurs plans…

Les progrès en snow ne sont pas garantis, mais côté drague, gags et fous rires, les jeunes Anglais ne seront pas déçus, et les lecteurs non plus!

Par le duo d’auteurs le plus drôle et doué pour dire les bonheurs et les affres de l’adolescence: le besoin de plaire et le manque d’assurance, les rivalités, les rires et le sortilège d’être amoureux!

avis

1852135plumes

Très bonne Lecture ! 

Je remercie Laure et Frédérique pour leur confiance et ce service presse. 

French Ski c’est une lecture pleine de tendresse et d’humour résolument destinée à un public jeunesse.

Dans ce récit nous allons suivre Mouse et Jack entourés de leur bande d’amis.. Direction les Alpes pour un voyage de classe à la neige.. Et on entre dans le vif du sujet dès les premières pages. Mouse traverse une période difficile comme beaucoup d’adolescentes, fâchée avec ses amies elle appréhende ce voyage qui aurait dû être une véritable aventure humaine.. Jack, lui pense aux filles, avec ses amis Max et Toddy, ils n’attendent qu’une chose, avoir leur première expérience avec les filles..

Les deux auteurs ont vraiment le ton idéal pour donner envie tous les lecteurs de découvrir leur histoire qui représente à merveille une tranche de vie de chaque adolescents que l’on va apprendre à connaître dans French Ski.

Avec un style simple et efficace l’histoire est accessible dès le début de l’adolescence. Ils mettent en lumière de nombreuses problématiques liées à ses jeunes personnes. Premiers amours, quête d’identité, amitié..  Des problèmes que l’on pourrait trouver futiles, nous adultes, mais qui remisent dans leur contexte prennent une place importante dans la vie de nos protagonistes.

Une fois ma lecture terminée, j’ai de suite proposé le roman à ma fille de 12 ans qui commence à être friande de ce genre d’histoire.. Et oui au collège c’est le début des histoires entre copines, avec les garçons.. Et dans French Ski tout est vraiment bien détaillé, la compréhension de l’histoire est simple et pertinente. Elle pousse à la réflexion tout en se divertissant.

Les auteurs insère un maximum d’humour pour nous faire garder le sourire du début à la fin même dans les moments plus poignants.

L’environnement et l’ambiance de l’histoire m’ont vraiment plu et m’ont fait remonter le temps en me plongeant dans mes souvenirs d’adolescente. 

Je suis toujours satisfaite des lectures que je découvre dans la collection Scripto des éditions Gallimard jeunesse, ces romans ciblent un public de jeunes lecteurs mais peuvent aussi s’adresser à des lecteurs plus âgés. J’ai moi-même abordé ce roman avec beaucoup de légèreté, avec mon regard de maman j’ai vraiment compris les personnages, je me suis attachée à eux pour diverses raisons.

L’intrigue est très simple, rien de vraiment nouveau dans le genre mais j’ai vraiment adoré la plume rafraîchissante des auteurs. Les émotions sont bien présentes et je suis sûre que ce roman plaira au plus grand nombre de lecteurs. 

En bref, French Ski c’est une petite parenthèse hivernal, servie avec des personnages drôles et authentiques.. Nos jeunes lecteurs s’identifieront à eux sans aucuns soucis et passeront je suis sûr un très bon moment de lecture. Je recommande bien évidemment le roman à tous les parents qui souhaitent faire un cadeau à leurs jeunes lecteurs.

Cette lecture en trois mots

Drôle, intelligente et divertissante

112208021

-Mouse a vraiment un air bizarre, a lancé Lauren, et mes joues se sont aussitôt mises à me brûler. On dirait un garçon. C’est vraiment moche, d’être aussi musclée. Elle était jolie en sixième, mais maintenant, elle ressemble à un homme.

Cela m’a tellement blessée que tout mon corps s’est mis à fourmiller, comme engourdi. J’avais toujours été complexée par mes muscles et ma minceur, mais tout le monde me répétait que je me faisais du souci pour rien.

-Elle doit avoir de super abdos, cela dit, est intervenue Melody en riant.

-Elle doit être anorexique, a dit Scarlette, qui se trouvait littéralement à un mètre de moi. Comme toutes les danseuses.

-Ne soyez pas aussi dures, les filles, a repris Melody. Ca me fait de la peine de la voir réduite à traîner avec mademoiselle La Vie Est Belle et madame Pas Nette.

Scarlett a ramassé son sac, puis elle est sortie du box.

-J’ai juste trouvé ça très déplacé de sa part de faire comme s’il ne s’était rien passé, a répliqué Lauren, énervée. Je ne suis pas son amie. De toute manière, elle n’a pas vraiment d’amies ici. C’est une attitude vraiment bizarre. Arrogante, même. Mais après tout, elle a toujours eu la grosse tête.

Moche. Virile. Sans amies. Prétentieuse. J’ai dû mordre la poignée de mon sac à dos pour réprimer mes larmes.

-Alors pourquoi l’avoir invitée ? s’est étonnée Scarlett.

-Parce que savoir, c’est pouvoir, a répondu Lauren avec assurance, comme si elle énonçait une évidence.

La porte a claquée et le silence est revenu. Je m’entendais pleurer, mais je ne sentais pas couler mes larmes. Je ne sentais plus rien.

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *