Addicted to Sin #2 > Monica James

by

addicted-to-sin-tome-2-822181-264-432

ÉditeurHugo & Cie

Collection : New Romance

Date de sortie : 10 novembre 2016

BrochéICI

KindleICI

EpubICI

Dixon pensait avoir trouvé enfin un équilibre dans sa vie sentimentale. Lui, le psychiatre un peu cynique, qui enchaînait les aventures sans lendemain, avait découvert en Madison, celle avec qui il envisageait de faire sa vie. Quant à Madison, fragilisée par un traumatisme dans son enfance, elle apprenait à s’épanouir auprès du seul homme en qui elle avait confiance. Mais Dixon a été obligé d’accepter le pacte proposé par Juliet, lui donnant ainsi un dangereux pouvoir. Celle qui s’est révélée être la demi-soeur de celle qu’il aime lui a toujours semblé toxique, il est en train de découvrir à quel point. Il a fait le choix de mentir à Madison, risquant de tout détruire entre eux et même de mettre son avenir professionnel en danger. Il va devoir assumer ces choix et faire face à la vérité pour Madison et leur couple.

avis

1852135plumes

Excellente Lecture ! 

Je remercie Déborah et Stéphanie des éditions Hugo & Cie pour leur confiance et ce service presse. 

Avant de commencer ce second tome je me suis posé mille questions.. Le premier opus m’avait vraiment fait ressentir énormément d’émotions. Je dois dire que dernièrement c’est une saga qui sort totalement du lot. Grâce à une auteure qui assume de nous plonger dans un monde où le péché domine la morale et la raison. Et c’est bon d’assumer de ne pas être totalement une bonne personne.

Et dans cette suite c’est bien de cela qu’il s’agit.. Coup de projecteur sur notre Dixon.. Qui est-il réellement ? Est-il capable de changer et de ne plus être dominé par ses pulsions sexuelles ? Madison a-t-elle réussi là où toutes les autres ont échouées ? 

Dixon se retrouve dans une situation délicate avec l’ultimatum que Juliet lui a soumis à la fin du tome précédent. Il est coincé, soit il dit toute la vérité à Madison et il risque de la perdre.. Soit il joue sur les deux tableaux au péril de la perdre.. Dans les deux cas il joue gros.

Je vous avoue j’ai eu peur et imaginé de nombreux scénarios.. tous plus frustrants les uns que les autres. Je ne savais pas du tout quels choix l’auteures allait faire et j’ai eu peur d’être déçue par l’attitude de Dixon, qui je vous le rappelle a quand même un passé assez tumultueux sexuellement parlant.

Monica James se démarque une fois de plus avec cette suite qui n’aurait pas pu être plus parfaite. Toutes mes craintes ont été balayées dès le prologue.. J’ai eu foi en Dixon. Cette homme qui m’a fait craquer autant qu’il m’a énervée dans le début de l’histoire. Dixon c’est un homme parfaitement imparfait. Son parcours est atypique, il a fait des choix de vie qui ne le caractérisaient que sur une courte période de son existence. Mais Dixon s’assume pleinement et c’est ce que j’ai trouvé formidable. Dixon incarne le péché par excellence. Sa métamorphose sera progressive, il change et en même temps il reste le même parce qu’il ne faut pas déconner, être mauvais c’est méchamment excitant ^^ Je suis encore plus tombée sous son charme avec cet épilogue.

Monica James mène son scénario d’une main de maître en usant des forces et des faiblesses de chacun. Elle met en lumière des personnages avec des caractères très humains et nous fait ressentir beaucoup d’émotions. Son histoire est psychologiquement intense, elle vous poussera à vous demander sans cesse ce que je vous feriez à la place de Madison. Est-il possible de tout pardonner par amour ? 

Bien entendu, les personnages secondaires se dévoilent pour nous rendre spectateur de leurs vies riches en rebondissements. Hunter entre en jeu, plus séduisant que jamais et je me demande bien si on aura la chance de le connaître d’avantage dans un roman qui lui serait consacré. Madison m’a émue et je l’ai trouvé très courageuse. Elle mûrit au contact de Dixon, elle assume sa toute nouvelle part de féminité et c’est vraiment plaisant à suivre. Juliet, quant à elle, reste égale à elle-même.. Je n’ai pas réussi à développer de la sympathie pour elle même si je l’ai plains plus d’une fois.. Dylan et les parents de Madison complètent l’intrigue et la rendent très prenante. Pino, le père de Dixon, un Italien pur souche touché par la vie apporte vraiment beaucoup de charme et de poids à l’histoire personnelle de Dixon.

Le talent de l’auteure a fait ses preuves avec cette saga. Mais maintenant étant accro des sensations qu’elle m’a fait ressentir j’ai cruellement besoin de savoir que je vais pouvoir la lire à nouveau. L’intensité de ce tome à eu raison de tous mes sens qui ont été mis à fleur de peau.. L’auteure sait comment éveiller le désir chez ses lecteurs, rien que d’y penser je frissonne. Les scènes érotiques vous vendront du rêve, subjuguée par l’amour naissant entre Madison et Dixon. Provoquant en moi une excitation fulgurante. Comme une traînée de poudre ce fut une explosion des sens.

Un moment de lecture délicieux tant sur le fond que sur la forme.

En bref, ce second tome a répondu à toutes mes attentes. Madison et Dixon sont merveilleux dans leur histoire atypique. Le péché est toujours au centre de l’histoire et Monica James en joue. Elle joue avec ces lecteurs comme si nous étions devenus ses petites marionnettes. Rythmé et haletant cet épilogue clôt à merveille cette saga hors du commun.

Cette lecture en trois mots

Délicieuse, addictive et émouvante. 

112208021

– Bien sûr que je t’aime. Je n’ai jamais aimé et n’aimerai jamais quelqu’un plus que toi.
Je me laisse aller contre lui.
Je sais que c’est naïf de ma part, mais je n’ai pas envie de me confronter à la réalité – du moins pas encore.

Mon avis sur [Addicted to Sin #1] – ICI

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *