Fire crush #1 > Robyne Max Chavalan

by

51rrgv5suelÉditeur : La Condamine

Kindle : ICI

Une histoire d’amour subtile et sensuelle.
Du suspens, des rebondissements et des mystères brûlants.

Marjorie Constance contrôle chaque aspect de son existence, de sa carrière de mannequin à sa boutique de lingerie fine. Rien ne la perturbe. Rien ne la choque. Jusqu’au jour où elle rencontre un inconnu dans un ascenseur en panne… Un inconnu intriguant et divinement sexy, qui va lui proposer un jeu troublant : échanger leurs places et leurs problèmes…

Et vous, que feriez-vous à sa place ?

107633999Je vais vous le faire très cours : jouissif et addictif !

Je trouve que cela résume parfaitement cette lecture.

Pourquoi ?

Eh bien simplement parce que lorsque j’ai commencé ma lecture (vers 23h lol), j’ai franchement eu du mal de la lâcher. A un moment, je me suis même dis que je ferais bien de dormir un peu si je voulais me lever avant midi ce matin lol. J’ai réussi à faire un arrêt, mais pas du tout facilement, malgré tout, lorsque je me suis couchée, j’avais encore envie de continuer (mais j’ai résisté, merci à mon homme de m’avoir donné une autre occupation, …).

Ce matin, eh bien j’avais du repassage à faire, grrrrrrrr, je trouve que je n’ai jamais été aussi vite pour le faire d’ailleurs, il me tardais de reprendre ma lecture.

Mais que dire sur ma lecture en elle-même ?

Alors, non seulement j’ai adoré la manière dont l’histoire nous est présentée, cela change un peu. Nous avons deux personnes aux tendances dominatrices pour des raisons qui leurs sont propres, et pourtant, ce « jeu » qui va se mettre en place devient au fil des pages complètement addictif (eh oui je sais, je me répète un peu). Non seulement il l’est pour nous en tant que lecteur, mais nos héros n’y trouvent pas que des inconvénients non plus.

Au fur et à mesure que l’intrigue avance, on en vient à tenter de découvrir qui est ce fameux Neptune, et là, eh bien je dois bien avouer que j’ai fais un bien piètre enquêtrice à ce sujet. Il me tarde donc de pouvoir lire la seconde partie et enfin le découvrir.

J’ai trouvé que tout ce qui concerne le BDSM est relativement bien abordé, il n’y a rien de choquant, sur ce point je dis bravo à l’auteure car il est facile de se laisser emporter et de finir dans la vulgarité.

Alors, elle est où la suite ? Vite vite, je veux continuer cette histoire moi !!!

ob_b2da9b_tumblr-mfuvrry7v01rmdqgbo1-500avis

7229294plumes

Très bonne Lecture ! 

Avec cette nouvelle sortie aux éditions La Condamine je m’étais imaginé pas mal de choses par rapport au résumé très intriguant. Et je vous avoue qu’en arrivant à la fin du roman je suis agréablement surprise de la tournure des événements.

Marjorie, notre héroïne est une jeune femme avec beaucoup de poigne, elle gère avec rigueur tous les aspects de sa vie. Professionnels et personnels.. Elle aime dominer, c’est d’ailleurs une caractéristique très importante de sa personnalité. Avec un père militaire et des frères surprotecteurs elle a eu besoin de maîtriser sa vie d’une main de maître.

Mais, le jour où elle croise un bel inconnu dans un ascenseur, son univers se retrouve totalement sans dessus dessous. Entre eux l’attraction est immédiate et un jeu s’instaure. Ils vont échanger leur point de vue sur leurs problèmes respectifs. S’en remettre l’un à l’autre sans même se connaître..

Imaginez-vous ne serait-ce qu’une seconde échanger votre place et vos problèmes avec un parfait inconnu ? Je vous le demande, que feriez-vous à leur place ? 

Robyne Max Chavalan m’a surprise je dois vous l’avouer. Son histoire pleine de mystère m’a rendu folle tellement je voulais découvrir l’identité de Neptune, notre héros charismatique. Neptune, c’est un homme très secret rongé par les problèmes qu’il rencontre dans sa vie. Il dégage une sensualité à vous couper le souffle, il en impose et on sent que lui aussi aime contrôler son univers. Mais face à Marjorie, dit « Diane » il va se heurter à une compétitrice de taille. Neptune, pourrait être n’importe qui et pourtant il semblerait qu’il soit quelqu’un de très important. Robyne distille des indices tout au long de son récit, sauf qu’elle très forte pour nous mener en bateau.. Neptune est un coffre au trésor et il semblerait que je n’ai pas encore trouvé la clé pour découvrir ce qu’il renferme.. Ça rend l’intrigue encore plus intéressante.

Le scénario de l’auteure est vraiment bien ficelé. Son histoire est bien plus complexe qu’il n’y paraît et j’ai adoré spéculer sur le dénouement de l’histoire.

Ce roman a un côté très sexy et épicé. Vous y trouverez un peu de Bdsm, un côté du roman que j’ai trouvé très sympa à aborder. J’ai d’ailleurs aimé la façon dont l’auteur développe ce thème qui au premier abord pourra rebuter certaines mais je vous conseille vraiment de ne pas vous arrêter à cela car la vulgarité n’a pas sa place ici, l’auteure s’en est très bien sortie et j’avoue que j’ai adoré le côté dominatrice de Marjorie.. Une femme qui prend les rênes pour son propre plaisir et celui de son partenaire c’est juste super grisant à lire j’ai vraiment adoré.

Ce que j’ai aimé par dessus tout c’est l’anonymat que nos héros décident de garder au début de leur jeu.. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai trouvé que cela renforçait les émotions que j’ai ressenti lors de ma lecture.. Et je n’ai eu de cesse de me demander ce que je ferais à leur place. Je trouve le concept de l’histoire très bien trouvé, deux inconnus, un jeu dangereux et excitant, des enjeux plus importants qu’il n’y parait.

Evidemment c’est le genre de récit hautement addictif et érotique. La plume de Robyne se veut provocante, aiguisée et sans pitié pour nos sens. L’intrigue se mélange aux scènes sexy pour notre plus grand plaisir.

En bref, ce premier tome est un vrai régal, je découvre une nouvelle plume idéale dans le genre et une intrigue très surprenante et riche en rebondissements. Qui dit addictivité dit frustration.. Oui à la fin de ce premier tome j’ai juste envie de hurler et de supplier les éditions La Condamine de m’achever..ou de me donner la suite en avant première..

112208021

14650145_989816647831268_5621482297317031548_n

Merci à Stéphanie des éditions Hugo & Cie – La Condamine pour ce service presse

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *