Géographie de nos amours > Rebecca Walker

51ytvew3tql-_sx308_bo1204203200_Éditeur : L’Archipel

Livre : ICI

Kindle : ICI

Étudiante à Yale, la narratrice est une jeune Afro-Américaine qui se cherche encore. Elle décide de prendre une année sabbatique pour partir en compagnie de son amie Miriam, de deux ans son aînée, à la découverte du continent africain.
Le Caire, d’abord, les superbes pyramides de Gizeh, l’ambiance urbaine de Nairobi, la ville côtière de Malindi, puis l’île de Lamu, au milieu de l’Océan Indien.
Là, elle rencontre Adé. C’est le coup de foudre immédiat. Tandis que Miriam continue son périple, elle décide de rester sur cette île paradisiaque.
Adé lui donne le prénom musulman de Farida, « la femme qui est exceptionnelle » et ils décident de se marier.
Mais Farida contracte la malaria, et les voilà tous deux pris dans les feux de la guerre civile qui éclate. Leur amour si pur, si intense, pourra-t-il y résister ?

107633999jnh108nordliw19wvdmc4ti-lu4Que dire, si ce n’est que ce n’est pas tout les jours que l’on rencontre un amour tel que nous le raconte Farida (de son prénom arabe donné par Adé).

Elle va s’envoler pour une année sabbatique en compagnie de son amie, elles vont visiter l’Afrique. C’est lors d’une de leurs escales qu’elle fera LA rencontre qui changera sa vie.

Mais tout n’est pas si simple pour autant…

Ce n’est pas parce que leur amour est sincère, qu’il sera forcément accepté plus facilement, elle va devoir « faire ses preuves ».

Tout se passe malgré tout très vite entre eux, rapidement ils vont vouloir franchir le cap du mariage, mais Adé devra avoir le consentement de ses futurs beaux-parents, c’est la tradition qui le veut. Mais il n’a jamais quitté son « chez lui », n’a pas de passeport, il faut donc commencer par-là. Ce qui prendra pas mal de temps, et d’argent.

Comme s’il n’y avait pas encore assez d’obstacles à leur bonheur, il faut qu’une foutue maladie vienne en plus s’en mêler…

Je ne vais pas tout vous raconter quand même !!!

J’ai lu que Madonna elle-même, avais aimé cette histoire, à un point tel qu’elle veut en faire l’adaptation ciné. Je ne peux que lui donner raison, c’est une très belle histoire remplie d’amour, le vrai amour. Et, même si j’avais espéré une autre fin, j’ai adoré faire ce voyage sur un autre continent, j’y ai croisé de superbes paysages, mais également la différence de culture, des coutumes que l’on pourrait trouver vieux jeu, plus de notre temps.

L’ensemble, nous donne une histoire pleine de sincérité, on en ressort avec des étoiles et des larmes au fond des yeux.

terrecoeurMerci à Babélio (masse critique) et aux éditions L’Archipel pour cet envoi.

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *