Le vent des Lumières > Lynda Guillemaud

111547249Kindle : ICI

Bretagne, 1778. Pour échapper à la vie monotone que sa mère lui destine, une jeune aristocrate s’enfuit, déguisée en garçon, à bord d’un bateau de commerce, alors que la France vient de s’engager dans la guerre d’indépendance américaine. Sa rencontre avec le duc de Flogeac, riche armateur bordelais qui s’éprend d’elle, va changer sa vie.
De Lorient à Versailles, en passant par Saint-Domingue et Bordeaux, Eléonore va côtoyer Louis XVI et Beaumarchais, rencontrer Condorcet, Olympe de Gouges, Calonne, Vergennes, La Fayette…
Elle devra lutter, parfois contre elle-même, pour garder son indépendance dans un siècle où les femmes n’ont pas encore droit de cité, alors que les dernières lueurs du siècle des Lumières annoncent la Révolution française.

Laissez-vous emporter avec Eléonore par le Vent des Lumières !

107633999Qui a dit qu’une femme ne peut faire un métier d’homme ?

Bon ok, je ne m’imagine pas en pompier par exemple, mais il ne s’agit pas de moi, ni du métier de pompier dans ce cas-ci ☺

Pour échapper à cette vie que sa mère lui destine, Eléonore va partir à l’aventure, tout plutôt que de subir une vie dont elle ne veut pas !

Au XVIII ème siècle, il n’est pas simple de passer inaperçue en tant que femme, c’est donc en tant qu’homme qu’elle va monter sur un bateau de commerce. Ce qui, parfois, donnera lieu à des situations plutôt cocasses pour nous en tant que lecteurs.

Elle aura l’occasion de croiser des personnages tels que Marie-Antoinette, Louis XVI ou encore Beaumarchais.

Bien que parfois il paraît simple de deviner ce qui va suivre, je ne me suis pas ennuyée lors de ma lecture, et j’ai adoré voyager en compagnie d’Eléonor, partir à l’aventure avec elle fut un vrai plaisir.

En lisant ce livre, je me suis souvenue d’une des lectures que j’avais du faire pour l’école, Eléonore m’a un peu fait penser à Madeleine de Maupin (roman de Théophile Gautier) dans sa manière d’agir et de se travestir en homme. Bien que je ne me souvienne plus de la totalité de l’histoire de Madeleine, son souvenir m’est revenu durant ma lecture.

Merci à Lynda de me l’avoir proposé en service presse.

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *