La coulisse des douceurs > Nathalie Foltzer Gallo

400111576Éditeur : 5 Sens

Livre : ICI

La vie s’écoulait, sucrée à souhait, au coeur de l’enseigne pâtissière familiale. Entre croissants et religieuses, entre réglisse et crème au beurre. Jusqu’à l’irruption de Raoul, l’apprenti mitron, sur le territoire de la narratrice. Une offensive à l’allure d’un grain de sel dans ses rouages. Désorganisation, réaction, recomposition.

107633999424588247La jalousie est un vilain défaut qui nous pousse parfois à commettre des actes répréhensibles.

C’est ce que va expérimenter une jeune fille lorsque son père va engager un apprenti pour une durée de trois mois. Elle e cette impression dérangeante qu’il lui vole sa place, que ce soit dans la pâtisserie ou encore dans la cuisine à la confection de toutes les sucreries.

Elle va tout faire pour qu’il ne reste pas, elle va inventer des choses pour le pousser à la faute. Cela ne fonctionnant pas comme elle le voudrait, elle ira plus loin.

Jusqu’où peut-on aller par jalousie ?

L’auteure nous emmène dans les méandres de l’imagination fertile de cette jeune fille qui pense perdre ce qu’elle a de plus cher au monde. Ces méandres sont parfois très proches de la folie.

Et pourtant…

Avant le dénouement final, nous nous attendons à une certaine fin, une fin qui semble logique. Mais l’auteure a réussi à franchement me surprendre avec sa chute, à aucun moment je n’aurais pu imaginer un tel changement.

Je dis un grand bravo à l’auteure, et je vous conseille de le lire vous aussi, et de vous laisser surprendre par une plume tout en douceur, mais qui peut se montrer très dure par moment. Un mélange relativement bien dosé que je suis certaine de relire dès que j’en ai l’occasion.

rbdwv_s-200x150Merci à Chloé de chez 5 Sens éditions pour sa confiance.

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *