L’Affaire Aurore S. > Gilles Milo-Vacéri

by

51u0yzrlbwlÉditeur : Les éditions du 38

Livre : ICI

Kindle : ICI

Qui est le tueur en série qui se cache dans la forêt de Rambouillet ? L’amour, que l’on dit plus fort que tout, peut-il survivre ou vaincre la mort ?

Au commencement, une belle histoire d’amour. Grégoire, écrivain modeste, abandonne tout et quitte sa Provence pour les Yvelines, afin de rejoindre Aurore, auteur de romances, dont il est tombé fou amoureux. Elle va quitter son compagnon pour construire leur couple et vivre leur amour librement. Mais contre toute attente, Aurore disparaît brutalement après un simple et banal e-mail de rupture.

Désespéré et au bord du suicide, Grégoire relève la tête quand il réalise que son dernier message est certainement un faux. Pire, il apprend qu’un tueur en série sévit en forêt de Rambouillet. Fou de colère, il est certain que la femme de sa vie a été assassinée par ce psychopathe. Et il sait qui se cache derrière le monstre… Alors la traque commence.

Miné par le chagrin, Greg ira au bout de l’enfer s’il le faut. Quelqu’un va devoir payer pour lui avoir volé le seul grand bonheur qu’il ait jamais connu.

107633999

Les personnes qui me connaissent, savent très bien que je suis fan de la plume de Gilles. C’était donc une simple évidence que je lirais celui-ci également. Vous pensez bien que dès que Gilles a proposer le service presse, j’ai foncé tête baissée, sans aucune hésitation. Ce livre réuni deux genre que j’aime lire, le thriller et la romance. Avant de vous donner un avis plus précis, je peux déjà vous dire que Gilles a brillamment mélangé ces styles, sans que l’un ne prenne le dessus sur l’autre.

En sachant que Gilles nous livre une partie de lui dans ce livre, on en vient a se poser pas mal de questions au moment de la lecture. En effet, on en arrive à nous demander quelle partie est vrai, quelle partie n’est que fiction. Mais les questions ne s’arrête pas là, on voudrait savoir qui est cette fameuse Aurore, qui elle est dans la vie réelle. On en viendrait même à la jalouser, ce sentiment tellement profond qu’il y a entre les personnages est une denrée trop rare, il est plein de sincérité et d’honnêteté.

Le petit truc bien utile avec les livres de Gilles, c’est qu’il faut les lire simplement et non se prendre la tête à « décoder » sous peine de virer fou. Je vous le dis d’expérience, les questions, il vaut mieux vous les poser après votre lecture, et non pendant. Vous voilà prévenu 😉

Avec les réseaux sociaux, il est tellement simple de parler avec une autre personne. Via Facebook, Twitter, ou encore par mail. C’est aussi en parlant que les liens se nouent, certains sont sincères, d’autres superficiels, d’autres encore uniquement par profit. Enfin bref, nous ne sommes pas là pour parler échange mais bien du livre de Gilles. Néanmoins c’est un point important car c’est de cette manière que Grégoire et Aurore vont apprendre à se connaître.

En lisant le tout début du livre, juste avant le prologue, Gilles nous offre un moment d’une telle intensité que cela donne le ton. Ce passage ne concerne pas vraiment les lecteurs, il est principalement pour une personne, mais wahou déjà là j’en avais les larmes aux yeux. Imaginez-vous mon état pour la suite…

Je peux déjà vous dire que L’affaire Aurore S. est beaucoup plus qu’un coup de cœur pour moi, c’est un gros coup de foudre. Peut-être est-ce dû au fait que je connaissais l’importance de ce livre pour Gilles, je l’ai peut-être abordé d’une manière différente des autres livres, bien que j’essaye de rester le plus objective possible, je ne veux pas que mes sentiments personnels entre en compte lorsque je donne un avis. Et pourtant, j’ai ressenti comme une ouverture de son univers différente, un peu comme s’il se trouvait dans un confessionnal et qu’il se mettait complètement à nu à travers son livre.

Avec ce livre, nous ressentons de la peur, de la tristesse, de la joie, de l’espoir, de l’appréhension, tellement d’émotions qui au final nous font croire que l’amour avec un grand A existe bel et bien. On en vient à se demander si celui que nous vivons est cet amour ou un amour un peu moins intense.

Pour la partie thriller de ce livre, eh bien, comme à chaque fois, Gilles ne donnent les indices que lorsqu’il le décide, il nous tourmente en même temps que ces personnages dans ce jeu de piste de recherche d’indices et de la direction à prendre pour enfin trouver la solution. Et comme à chaque fois, cela devient une véritable drogue, nous avons besoin de continuer à tourner les pages, il nous est impossible d’arrêter.

Lorsqu’arrive le mot FIN, je suis comme une junkie en manque, j’en veux encore et encore. Eh oui je suis bien obligée de dire que je suis complètement accro à cette plume qui m’a touchée en plein cœur, qui a su toucher le point sensible, qui fait mouche chaque fois.

Note personnelle à l’auteur : Gilles il faut vraiment que tu fasses un saut par chez moi, que je puisse te serrer très fort dans mes bras pour te remercier de tout ce que tu me fais ressentir à travers tes livres, mais également pour toute cette gentillesse dont tu fais preuve.
AVIS

820239coeur

Coup de Cœur  ! 

Après la lecture, vient le moment de donner son ressenti, et croyez moi c’est un exercice terriblement intéressant surtout sur un roman comme celui de Gilles, parce que au-delà de la fiction se trouve une réalité qui m’a scotchée tout simplement.

Connaissant un peu l’auteur, sans aller à dire que je le connais parfaitement je peux vous dire que la lecture de ce roman a été particulière. Parce que pour ma part j’ai perçu beaucoup de sa personne au travers de ses mots. Sans langue de bois et à cœur ouvert, Gilles nous livre là un thriller mais pas que..

L’Affaire Aurore S est unique en son genre avec une excellente base policière, Gilles se permet de nous faire passer un message universel sur l’amour, le seul, l’unique. Autour de ce thème central se greffe la notion de destinée, car à mes yeux et d’après ce que je viens de lire, Grégoire et Aurore sont deux êtres qui étaient destinés à se rencontrer, destinés à ne former qu’une seule et même personne, liés par des sentiments que beaucoup ne comprendront pas tellement ils sont forts et sincères.

On entre dans l’histoire facilement, comme à son habitude et grâce à sa plume aiguisée, Gilles nous fait entrer dans son univers de prédilection, le thriller, mais différemment il emprunte un chemin détourné en nous exposant d’abord son histoire d’amour. Grégoire est un auteur avec tout ce que ça implique, il est entouré de nombreux amis mais essuie les échecs sentimentaux, jusqu’à sa rencontre Aurore, auteure elle-même, ils tissent des liens très forts à distance, mais cette situation ne leur convient plus et petit à petit, Grégoire décide de tout abandonner pour elle, direction la Capitale..

Seulement, peu de temps après, Aurore disparaît après une rupture peu conventionnelle par e-mail.. Le monde de Grégoire s’effondre, la douleur est si vive qu’il n’a plus goût à la vie, il se coupe de tout et de tout le monde pour sombrer petit à petit.. Il finit par apprendre qu’un tueur en série sévis dans la forêt de Rambouillet et pour lui le coupable est tout trouvé…

Mais n’est-il pas aveuglé par le chagrin ? 

A partir de là, les genres se mélangent, entre romance et thriller, Gilles nous embarque dans une histoire terriblement prenante. Les émotions s’entremêlent et les questionnements affluent eux aussi car Gilles est un sadique, et je n’ai pas honte de le dire car il m’a piégé à bien des reprises lorsque j’essayais avec peine de résoudre les énigmes qu’il distille tout au long du roman. A chaque fois que je pensais avoir découvert quelque chose, il me démontrait très vite que je faisais fausse route et j’avoue que c’est génial parce que pour moi ça prouve vraiment la qualité du récit.

Je vais commencé par vous parler de la partie thriller, parce que finalement cette partie, même si elle est omniprésente, n’est pas forcément celle qui a retenu toute mon attention, même si j’ai trouvé que l’intrigue était vraiment bien ficelée. Ce que j’ai aimé avec la traque du tueur c’est de voir nos personnages décortiquer les moindres indices pour boucler « La Bête ». L’appellation du tueur à toute son importance et vous verrez que c’est malgré tout un des personnage central de l’histoire de Gilles. Je dois être dérangée parce que j’ai trouvé « La Bête » fascinante, j’avoue que la psychologie qui se dégage autour de ce tueur est vraiment intéressante. « La Bête » est un personnage complexe, je dirais même que c’est un personnage deux en un, « La Voix » qui l’habite m’a fait frissonner parce que je n’ai eu aucun mal à m’imaginer le son de sa voix dans ma tête.

Dans la partie de l’enquête, j’ai aimé les personnages de Gilles. Sandrine Wermer, spécialiste des tueurs en série est appelée en renfort sur l’enquête pour assister Marc Desprées sur l’affaire. Ce sont deux personnages que nous allons suivre tout au long du roman. Sandrine est une femme de caractère qui s’est fait sa place dans un milieu essentiellement masculin et sa renommée n’est plus à faire. Elle a un œil de lynx pour traquer les tueurs en série. j’ai tout de suite aimé sa façon de gérer les choses, elle en impose et j’avoue que j’aime les femmes qui n’hésitent pas à s’imposer pour réussir. Malgré son grade et son métier, Sandrine reste une femme en dehors de ses fonctions et c’est là que je remercie Gilles d’avoir explorer sa personnalité en dehors de sa profession. Petit à petit on la découvre, telle quelle, une femme avec ses forces et ses faiblesses.

Marc Desprées est aussi un personnage que j’ai apprécié, de par son comportement avec Sandrine, mais aussi sa façon d’agir vis à vis de Grégoire, il reste maître de son libre arbitre et ne juge pas trop sévèrement notre écrivain. Le duo Marc/Sandrine fonctionne très bien, ils sont complémentaires sur l’enquête et leur relation de travail est cordiale et franche. Ce qui nous donne une ambiance très saine lors de leur enquête.

Bien sûr le personnage de Grégoire est plus que complexe, à l’image de l’homme derrière la plume je dirais.. Grégoire est un homme entier, sincère et franc. Je crois que si il a envie de vous dire merde il ne se gênera pas ^^ Dès le départ j’ai perçu sa philosophie de vie, la passion qu’il nourrit pour l’écriture est vitale, mais est-elle aussi vitale que l’amour ? Avec Aurore, Grégoire vit un rêve éveillé, elle lui apporte l’amour qu’il n’a jamais eu, le seul et l’unique car lorsque l’on offre son cœur à la seule personne que l’on désire c’est pour la vie. Tout au long du roman on perçoit toute la bonté d’âme de cet homme qui se livre sans détour, on perçoit aussi les côtés les plus sombres qui ressortent lorsque Grégoire touche le fond.. Si il est prêt à tout par amour, il est aussi prêt à tout par désespoir.. Concernant son attitude vis à vis de cet abandon, je ne peux que le comprendre, vivant moi-même depuis de nombreuses un amour sans failles et sans limites je crois que je serais anéantie si cela devait s’arrêter du jour au lendemain sans aucunes explications..Grégoire devient vulnérable mais en même temps il a une force en lui, celle de l’amour qui persiste malgré la tourmente. Après avoir sombré il prendra conscience que son amour l’aidera à surmonter cette tempête.

Le personnage d’Aurore n’est finalement pas sur le devant de la scène et pourtant elle est partout, tout le temps, dans les moindres pensées de Grégoire, ce qui fait que même si elle n’est pas présente physiquement dans l’histoire elle a tout de même une place de choix. Elle représente tellement de chose aux yeux de Grégoire. Et l’auteur mène vraiment son histoire très bien car elle aura sans le vouloir un rôle prépondérant, mais là je ne peux rien vous dire il faudra le découvrir par vous-même.

D’autres personnages viennent se greffer à l’histoire pour enrichir l’intrigue ou pour soutenir notre héros dans sa descente aux enfers.

Maintenant parlons de la partie romantique de ce roman.. Gilles a choisi de commencer son roman comme une belle histoire d’amour, un conte de fée des temps modernes avec des âmes sœurs qui se trouvent.  Pourquoi j’ai aimé ce début ? Parce que j’ai envie de croire que cela existe encore, que l’amour existe et qu’il est possible de trouver LA personne qui nous est destinée. La romance est belle, vraie et réelle. Lorsque tout s’effondre pour Greg je me suis sentie immédiatement mal pour lui, comme si j’arrivait à ressentir sa souffrance, et ce parce que je connais un minimum l’auteur pour avoir perçu sa propre souffrance. C’est un pari osé pour Gilles que de se confier comme ça au travers d’une fiction. Se confier à des milliers de lecteurs qui vont probablement passer à côté de certains détails.. Détails que j’ai cru détecter à certains moments, j’avoue que je ne saurais pas vous dire avec certitude ce qui est vrai et ce qui est faux mais néanmoins en mon fort intérieur j’ai ma petite idée sur certains éléments et c’est ce qui a rendu ma lecture encore plus intense et unique. Gilles est un auteur que j’apprécie énormément, une personne que je découvre petit à petit mais qui compte déjà énormément pour moi. Ce roman a une saveur particulière pour lui mais pour nous aussi lecteurs. Surtout après avoir pris connaissance de la présentation et des confidences qu’il nous fait.

L’Affaire Aurore S sera un thriller pour beaucoup de lecteur ponctué d’une histoire d’amour que peu de gens vivront dans leur vie.. Pour moi, L’Affaire Aurore est S d’avantage la mise à nue d’un homme. Quand je suis arrivée à la fin de l’histoire, bluffée encore par le final que nous sert Gilles je me suis dis que l’enquête policière était vraiment intéressante à suivre, que le cheminement a été cohérent mais ce n’est pas ce qui me reste en tête. Aveuglée par l’histoire d’amour et la personnalité de Grégoire, je garde en mémoire le thème central. L’amour véritable, celui qui vous tombe dessus, l’authenticité et l’intensité des mots de Gilles m’a émue et me conforte dans mon idée que l’amour existe, l’amour unique et éternel. Au fil des conversations que j’ai pu avoir avec l’auteur j’en suis toujours ressortie grandi et plus confiante. Et quelque part je peux dire que j’ai un point commun avec lui, j’ai découvert que je suis une grande rêveuse, que j’attache de l’importance à des choses simples et que tout ce qui m’importe c’est de préserver cet amour que j’éprouve pour l’homme de ma vie mais aussi les amitiés qui naissent au gré des rencontres.

Je pourrais continuer de vous parler de L’Affaire Aurore S parce que de nombreuses questions m’ont traversés l’esprit lors de ma lecture mais je vais vous laisser découvrir ce récit hautement personnel et unique. J’ai envie de croire que j’ai percé à jour l’auteur et le sens caché de ce roman, en sachant qu’il n’y en a certainement pas qu’un seul et je vais vous faire part de ma théorie. Avec les mises en gardes de l’auteur je savais que le récit était parsemé d’énigmes, certaines accessibles par tous les lecteurs et d’autres destinées uniquement à ELLE. Quelque chose m’a interpellé entre les confidences et le récit lui-même, Gilles fait un parallèle entre l’amour et la raison. Hors la raison ne peut pas vaincre l’amour en aucun cas. Le tueur en série ne symboliserait-il pas la raison contre laquelle Greg se bat ? Greg est pour moi le symbole même de l’amour et l’auteur nous serre un jeu de piste où la raison pourrait se transposer au personnage de la Bête. Une lutte acharnée s’en suit et Greg livre sa bataille vaillamment parce que lui croit dur comme fer au pouvoir de l’amour.

En bref, L’Affaire Aurore S fera parti des plus beaux écrits de l’auteur que j’ai découvert. Si j’aime avoir chaud en lisant ses romans érotiques je dois vous dire qu’ici j’ai eu l’impression d’avoir un privilège en lisant ce roman. Le privilège de découvrir un homme qui n’hésite pas à se mettre à nue pour celle qu’il aime. Un homme honnête, entier et droit dans ses baskets.. L’Affaire Aurore S sera un excellent thriller pour ceux qui vont découvrir l’auteur, pour moi c’est un roman magnifique, une histoire qui s’entremêle entre fiction et réalité, la frontière est d’ailleurs très mince entre les deux. J’espère sincèrement que cet appel du cœur sera entendu parce que personnellement il m’a touché en plein cœur.

L’Affaire Aurore S est un Coup de Cœur, tout comme j’ai un Coup de  Cœur pour l’homme qui l’a écrit, en toute amitié, Gilles le sait bien.


Merci à Gilles pour sa confiance et à Anita des éditions du 38.

0 comment on L’Affaire Aurore S. > Gilles Milo-Vacéri

  1. sevylivres
    14 octobre 2016 at 11 h 52 min (2 années ago)

    Un livre à lire, pour autant, moi, je n’ai pas pleuré, juste failli à un moment. Je crois que Yem m’a trop touchée avant celui-là. Cela n’enlève rien à la joie que j’ai eu de lire ce livre.

    Répondre

1Pingbacks & Trackbacks on L’Affaire Aurore S. > Gilles Milo-Vacéri

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *