Addicted to Sin #1 > Monica James

by

addicted-to-sin-tome-1-818430-250-400

Éditeur : Hugo & Cie

Date de sortie : 6 octobre 2016  

BrochéICI

KindleICI

Epub : à venir

ExtraitICI

Depuis que sa fiancée  l’a quitté six semaines avant leur mariage, Dixon Mathews a renoncé à toute liaison durable. Il enchaîne les rencontres éphémères et n’hésite pas à coucher avec les patientes qui fréquentent son cabinet de psychiatre. Mais alors qu’il pensait ne plus jamais éprouver d’intérêt durable pour elles, deux femmes vont croiser son chemin. Juliet est belle et toxique, addict au sexe. Madison est innocente et fragile. Une l’attire sexuellement, l’autre touche son âme et son cœur.

Dixon n’est peut-être pas le meilleur des hommes et il a ses faiblesses mais il sait qu’il doit choisir. Mais les choix les plus évidents ne sont pas toujours les meilleurs et la voie la plus simple peut parfois se compliquer.

Dixon va vite découvrir ce qu’il veut vraiment mais les erreurs du passé reviennent souvent hanter le présent.

AVIS

1852135plumes

Excellente Lecture ! 

Je remercie Déborah et Stéphanie des éditions Hugo & Cie pour leur confiance et ce service presse. 

Je vous le dis de suite, cette saga m’attirait autant qu’elle me faisait peur.. J’appréhende toujours un peu les triangles amoureux. Et là je dois dire que Monica James à gérer à la perfection ce côté de l’histoire. Elle a su faire naître en moi des sentiments contradictoires qui m’ont rendu folle durant ma lecture.

Pour reprendre un peu l’histoire, on va suivre Dixon Mathews, accroc au sexe depuis que sa fiancé l’a planté peu de temps avant le mariage.. Dix s’est transformé en véritable baiseur, il n’y a pas d’autre mot, il a bien du mal à réfléchir avec autre chose que sa queue. Au diable la moralité, l’important pour lui c’est d’assouvir ses besoins sexuels et pour ça il n’hésite pas à coucher avec ses patientes.. Hum..hum vive la déontologie!

Mais un jour il croise la route de deux jeunes femmes totalement opposées. Juliet est dangereuse, toxique et addict au sexe. Madison, elle, est innocente et sage. L’une l’attire sexuellement et l’autre lui fait ressentir de nouveau des sentiments mais un choix cornélien s’impose à Dixon. 

Et parfois les choix les plus simples s’avèrent les plus dangereux.

Monica James place la barre assez haut avec ce premier opus d’Addicted to Sin. J’assume et oui j’ai adoré cette histoire ! Je vous le dis de suite cette romance est assez sombre et très sexuelle et ce dès le départ. Monica pose les bases dès le début et vous vous apercevrez vite si vous êtes faîtes pour le pêché !

Dixon c’est tout ou rien, ou ça passe ou ça casse. C’est un personnage masculin très intense, viril et je le classe dans la catégorie des « connards irrésistibles ». C’est le genre qui horripile et qui fait enrager mais on ne peut pas s’empêcher de fondre devant lui et son sex-appeal! Il a des défauts, des faiblesses qui le rendent plus humain. Il pense avec sa queue, ce qui le conduira à faire des choix insensés ! Et c’est là que j’ai eu envie de le secouer, de le frapper ! Mais vous apprendrez à le connaître faites-moi confiance vous allez être sous le charme. Y a du potentiel je vous le dis !

Juliet, est le personnage à haïr dans cette histoire, enfin pour ma part elle ne m’a attiré aucune sympathie, j’ai néanmoins trouvé son personnages captivant, elle joue son rôle de garce à la perfection, elle fait grimper la température à de nombreuses reprises. Elle n’a aucune pudeur ni retenue et elle assume pleinement son addiction au sexe.

Madison, est une héroïne plus mystérieuse, plus jeune et plus secrète. On perçoit sa candeur malgré ses quelques petites provocations. Elle est vraiment attachante mais sa naïveté aura raison d’elle surtout en naviguant autour de Dixon. La fragilité qui se dégage d’elle l’a rend encore plus intéressante, j’ai eu envie de découvrir tout ses secrets, et là encore il y a matière à réflexion.

Monica James ose et impose son histoire qui ne plaira pas forcément à toutes les lectrices. Personnellement j’aime être tiraillée entre deux ressentis. J’adore la provocation et l’auteure a su me faire réagir. Avec des personnages vivifiants et une histoire très ambiguë j’ai dévoré ce premier tome et j’en redemande.

J’ai adoré approfondir la notion d’addiction avec Dixon. Il est psychiatre et développe des idées sur ce thème que je trouve vraiment passionnant. Sommes-nous guidé par nos désirs ? Qu’est-ce qu’une addiction ? Et comment les gérer au quotidien ? Personnellement après la lecture de ce roman j’ai développé une addiction pour Dixon, c’est grave docteur ?

Parlons sexe maintenant parce qu’ici, si c’est quelque chose qui vous gêne dans les romans je vous dirais de passer votre chemin.. Le sexe est omniprésent, très bien géré par l’auteure il risquerait tout de même de vous pousser au-delà de vos limites.. L’ambiance est vraiment chargée sexuellement, certaines scènes sont.. époustouflantes et je ne vous le cache pas très excitantes. Je les ai trouvées beaucoup plus osées que dans certaines New Romance c’est pour ça que je préfère vous prévenir. La sensualité et les sensations sont poussées à leur paroxysme !

Si je vous parle de la plume de Monica James je ne peux que vous dire que je l’ai adoré, en totale harmonie avec son histoire, sa plume se veut provocatrice, aguichante mais aussi très émouvante par moment. Le triangle amoureux est très complexe vous verrez et c’est ce que j’ai aimé. L’humour est aussi présent pour temporiser avec l’aspect torride de l’histoire.

Les personnages secondaires de Finch et Hunter apportent une touche masculine supplémentaire. Les meilleurs amis de Dixon sont intéressants, je dirais que là aussi il y a la sagesse avec Finch et la débauche avec Hunter. Monica James a vraiment décider de voguer sur la corde raide entre le bien et le mal dans son histoire.

L’intrigue ? Haletante, oppressante, jouissive ! J’ai vraiment fini le roman sur les rotules.. Cette fin m’a laissé en transe et j’ai vraiment hâte de poursuivre. Je me fais déjà une montagne de film et je sais pertinemment que je vais criser à de nombreuses reprises. En bien ou en mal c’est ce que j’attends quand je commence un roman, et l’auteure a réussi le pari de me rendre folle avec Addicted to Sin.

En bref, Monica James contribue à l’augmentation de mon addiction à la New Romance, c’est un comble tout de même ^^  Je découvre une auteure qui ose et qui assume une histoire au-delà des conventions. Exit la moralité et bienvenu dans le pêché ! Elle traite des thèmes assez controversés et j’aime cette différence. Dixon est un pousse au crime, une bête de sexe en quête de rédemption.. Je l’aiderais bien à se sevrer..Oups je m’égare ! Une intrigue sous haute tension où les soupirs n’annoncent pas toujours que du plaisir. Déjà fan de la plume de l’auteure j’attends la suite avec impatience. Et j’assume de dire que je suis une vraie pécheresse ^^

Monica James fait une entrée très remarquée en France avec ce premier tome d’Addicted to Sin et je vous conseille de découvrir cette série. Serez-vous l’ange ou le démon ? 

112208021

« -Docteur Mathews, votre rendez-vous de 12h30 est arrivé, annonce Madame Vale dans l’interphone.

Sa voix chantante me sort de ma rêverie, je m’éclaircis la gorge avant de répondre :

-Faites la entrer.

J’affiche sur mon ordinateur la page pour les nouveaux patients et commence à taper les détails concernant Mademoiselle Juliet Harte.

Age : 26 ans.

Genre : Femme.

Adresse : 18 Union Square West, New York

Trouble : Addiction au sexe.

Oh mon dieu.

-Docteur Mathews ? lance une voix veloutée et, prête à la saluer, ma queue commence à se redresser.

Mes yeux quittent l’écran de mon ordinateur pour découvrir que Mademoiselle Juliet Harte est le pêché à l’état pur dans un écrin de perfection.

Ses cheveux blonds sont noués en chignon et quelques mèches retombent sur son visage, attirant l’attention sur des yeux bleus qui appellent au sexe. Ses lèvres recouvertes d’un gloss clair sont les plus sensuelles que j’ai jamais vues. Les images de ce que cette bouche pourrait me faire m’assaillent et me forcent à me réinstaller délicatement sur mon siège. »

2Pingbacks & Trackbacks on Addicted to Sin #1 > Monica James

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *