Depuis 60 ans l’Afrique s’est trompée > Emett Legrand

by

413191956Editeur : 5 Sens

Livre : ICI

Les indépendances des pays africains n’ont pas réussi à être le symbole d’une nouvelle ère. Car, dans les années qui ont suivi, les dirigeants chargés de remplacer les colons n’ont pas été à la hauteur des attentes pesant sur eux. Leurs manières de diriger se sont caractérisées par de nombreux écarts : dictature, népotisme, corruption et détournements de fonds. Ainsi que par des incitations à la division entre membres des différentes tribus, clans, ethnies et régions.

Face à ce drame continental, les révoltes ayant fini par lasser les populations africaines, et vu les pertes humaines et l’inefficacité à long terme des soulèvements, la solution finale pour les habitants du « Berceau de l’humanité » a souvent été de se résigner à la fatalité comme si être Africain était synonyme de souffrance, de privation et d’humiliation ; ou d’émigrer vers des pays où le bien-être des citoyens est mieux considéré.

Il est vrai que la communauté internationale a sa part de responsabilités dans les problèmes de l’Afrique et des Africains. Par contre, dire qu’elle est la seule responsable de cette tragédie humaine relèverait d’une extrême malhonnêteté intellectuelle. Si, dès les indépendances des pays africains, il y avait eu au pouvoir des gens intègres et consciencieux, il n’y aurait pas autant de souffrances dans chacun des pays africains, et ainsi, bien moins d’émigrations.

107633999Avec ce livre, l’auteur nous livre ses réflexions sur beaucoup d’événements, sur des personnalités, sur des faits.

Nous pouvons être d’accord avec lui, ou pas, mais au moins il a l’avantage d’oser dire ce qu’il pense, ce qu’il constate. Il a le courage de dire tout haut ce que d’autres ne font que penser. Je ne dis pas que son livre fera changer les choses ou évoluer le comportement de certains, mais le fait d’oser est un grand pas (en tout cas, c’est mon opinion).

Au cours de ma lecture, je me suis fait la réflexion que l’expression « Diviser pour mieux régner » prenait pas mal de sens, qu’elle était bien adaptée au récit de l’auteur.

Bien plus qu’une simple analyse personnelle, je pense que ce sont beaucoup de faits avérés sur lesquels les hauts placés ne donnent pas assez d’importance (ou ne veulent pas en donner). J’ai d’ailleurs appris certaines choses que j’ignorais et je trouve que l’on ne s’intéresses pas forcément assez, que l’on ne se pose pas les bonnes questions. Peut-être aussi que les gens préfèrent ne pas voir, qu’ils aiment garder leurs œillères et ne s’occuper que de leur petite vie sans s’inquiéter de ce que d’autres peuvent supporter chaque jour.

Je ne jette la pierre à personne car moi non plus je ne m’intéresse certainement pas assez à ce qui se passe ailleurs alors que j’apprends à mes enfants à observer ce qui se passe autour d’eux.

Un livre très intéressant à lire.

Merci à Donnet pour sa confiance et sa proposition de service presse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *