Partir pour oublier… Un salaud > Sandra Lane

partirpouroubliersite-large

Editeur : Les Editeurs réunis

Kindle : ICI

Broché : ICI

Tara Vallières est depuis toujours la maîtresse de Félix, son ancien professeur d’université. Le jour où il la quitte cavalièrement pour une femme plus jeune, c’est la déchéance.
Voulant fuir la ville où elle a fréquenté son amant sans scrupules, Tara accepte une étrange mission : se rendre en Europe pour finaliser le divorce de sa tante Michèle. C’est en compagnie de Mathieu, qui semble prêt à tout pour la conquérir, qu’elle s’envole donc pour les Pays-Bas.
Sur le Vieux Continent, les deux touristes se trouvent mêlés à une affaire de vol, mais arrivent à s’en sortir avec l’aide du ravissant Jan, bien motivé à séduire la belle étrangère. C’est au bras de ce nouveau venu que Tara visite des villes magnifiques telles qu’Amsterdam, Monaco et Luxembourg. Elle y séjourne dans de somptueux hôtels, fréquente des coffeeshops enfumés et se promène à bord de luxueux yachts.
Tout au long de cette escapade, deux hommes se disputent le coeur de la voyageuse. Qui de Mathieu ou de Jan l’emportera ? Tara parviendra-t-elle à se rétablir de sa douloureuse peine d’amour et à oublier le salaud qui l’a tant affligée ? Chose certaine, son odyssée européenne la transformera à jamais, de sorte qu’elle ne verra plus la vie – ni les hommes ! – de la même façon.

fanniie62

Concernant mon avis sur cette lecture, il n’est pas très positif. Je n’ai pas été trop emballée par l’histoire.

Pourtant le titre m’avait l’air d’être sympa, alors je me suis dit pourquoi pas.

Mais malheureusement le contenu n’a pas été à la hauteur de mes espérances. Il y a un, voire deux rebondissements, mais qui eux-mêmes ne sont pas spectaculaires, il ne se passe pas grand-chose.

Évidemment ceci n’est que mon avis. Le point positif de ce roman selon moi c’est la façon dont décrit Sandra Lane, la ville d’Amsterdam. Cette description donne envie de la découvrir, de visiter Amsterdam. Et je mettrais un point positif également pour la manière dont se termine ce roman. C’est sur que j’aurais pensé que Tara aurait été faible sur ce coup là mais non.

Merci à Karine et Les Editeurs réunis pour ce service presse et de leur confiance.

0 commentaires sur “Partir pour oublier… Un salaud > Sandra Lane

    1. Bah oui dans ce genre de roman c’est souvent la même chose mais à la sauce de l’auteur. On fini par s’y désintéresser à ce genre de roman. Disons que ça nous surprend pas assez. Souvent ça manque quelque chose.

  1. Pis c’est pas très réaliste je trouve lol en tout cas moi je suis jamais tomber par hazard sur un bo goss et où on tombe amoureux raide dingue direct. Ça fait trop conte de fée la.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *