Les Oubliés > Tome 1 > Léna Jomahé

106404976Editions : Plume Blanche

Livre : ICI

Ebook : ICI

Kindle : ICI

An 250 après la IVème guerre mondiale.
Seules quelques grandes villes parviennent à subsister et leurs populations à survivre grâce aux coupoles qui les protègent du monde extérieur.
Chaque année, le Nouvel Ordre Mondial détermine l’avenir des jeunes de seize ans.
Et chaque année, certains d’entre eux disparaissent.
On les appelle les Oubliés.

107633999En lisant le résumé, on pourrait croire que l’histoire va ressembler, de près ou de loin, à une autre saga. Cette autre saga a elle aussi une catégorie de personnes oubliées, mais là ce sont les divergents.

Croyez-moi, c’est le seul moment où l’on peut faire une comparaison. Léna à su s’approprier son histoire, se faire un univers bien à elle, avec des personnages attachants, un décor planté dès le début.

Moi qui aime les filles avec du caractère, avec Eléa je suis servie, cette fille sait ce qu’elle veut, elle n’est pas du genre à se laisser dicter la conduite qu’elle doit suivre et adopter.

Le monde d’Eléa est divisé en plusieurs catégories, nous avons les Grands (les personnes influentes), les Ouvriers et les Oubliés (ce sont ceux que l’on ne revoit jamais).

Lorsqu’ils atteignent l’âge de 16 ans, les ados doivent subir la Rafle. Ils vont devoir passer les tests qui diront dans quelle catégorie ils se retrouveront pour le reste de leur vie.

Ce qui arrive après la Rafle est un sujet relativement tabou, et lorsque c’est votre tour, vous ne savez pas trop à quoi vous attendre, vous ne savez rien de ses fameux tests que vous devrez passer et qui détermineront le reste de votre vie.

Un premier tome très prometteur quand à la suite que nous donnera l’auteure. Les événements s’enchaînent parfaitement, ne nous laissant pas le temps de nous ennuyer. Nous avons même droit à une romance entre Eléa et Gabriel, romance qui se trouve au second plan, mais qui est bien présente malgré tout.

Chaque livre a une fin, cette fin de tome 1 nous laisse sur notre faim, nous donne envie de plus. Alors je dis vivement la sortie de la suite, que je puisse poursuivre les aventures d’Eléa.

Merci aux éditions Plume blanche pour ce partenariat.

AVISAprès quelques mois d’attente je peux enfin vous annoncez mon coup de coeur pour « Les Oubliés ».

Tout d’abord j’ai été attirée par la couverture qui est vraiment magnifique, j’ai eu la chance de recevoir l’Ex-Libris avec mon exemplaire papier et j’en suis ravie, je l’arbore fièrement près de ma bibiothèque.

En lisant le résumé, qui est très mystérieux, je me suis posé milles questions, j’ai aborder ce roman en ne sachant pas totalement ce que j’allais y découvrir.

Dès les premières lignes je me suis immergé dans l’univers de Lena Jomahé, découvrant par la même occasion sa plume, elle a su me captiver du début à la fin. Grâce aux nombreuses descriptions je n’ai eu aucune difficulté à vivre l’histoire comme si ma vie en dépendait, je me suis tout de suite attaché aux personnages.

Eléa, 16 ans, est un petit bout de femme avec un caractère bien trempé, attention ne vous fier pas un son petit gabarit elle est pleine de surprises. Elle est courageuse, loyale et déterminée. Aurore, 16 ans, est la meilleure amie d’Eléa, la première moitié de celle ci et Simon est la deuxième moitié d’Eléa. A eux trois ils forment les inséparables.

Il y a Gabriel, 18 ans, qui n’est autre que le fils du gouverneur, qui deviendra très vite important aux yeux d’Eléa. Les personnages secondaires sont tout aussi important et apportent de la profondeur à l’histoire, grâce aux descriptions de l’auteur on ne se perd pas du tout entre tout ce petit monde.

Le Jour de la rafle, nos inséparables se retrouvent tous les trois pour se serrer les coudes, lorsqu’ils sont séparés après les tests…l’univers d’Eléa s’effondre…

L’histoire s’intensifie à partir de ce moment, et de là je n’ai plus eu envie de lâcher mon livre. Je n’ai pas envie de vous en dire plus sur le dénouement de l’histoire, j’ai pris tellement de plaisir à le découvrir que je souhaite qu’il en soit de même pour vous.

Ce que je peux vous dire c’est que Lena Jomahé nous livre la une histoire vraiment extraordinaire, écrite avec justesse et beaucoup de sensibilité.

Je suis passé par bon nombres d’émotions durant ma lecture, angoisse, tristesse, compassion et j’ai aimé suivre nos personnages. Sur la fin du roman il y a une véritable tension, j’avais vraiment l’impression que j’étais à la place de nos héros. J’ai été transporter jusqu’aux larmes… Je dois dire qu’au moment de refermer le livre…je me suis dit…Noonnnn…

L’auteure nous laisse sur une scène des plus perplexe et là je me dit que l’attente va être insoutenable. La suite nous réserve je suis sûr pleins de surprises, d’aventures riches en rebondissements.

Pour moi c’est une très belle réussite, je dis Bravo à Lena pour cette belle dystopie. Ca faisait un certain temps que je n’en avait pas lu et bien je ne regrette pas une seconde de m’y être remise avec « Les Oubliés »

N’hésitez pas à vous plongez dans l’univers de cette auteure de grand talent, un premier tome qui est plein de promesses pour la suite.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

0 commentaires sur “Les Oubliés > Tome 1 > Léna Jomahé

  1. C’est aussi un de mes coups de coeur. J’ai hâte novembre pour la suite et fin. Ahhh retrouver Simon!!!!! Et avoir enfin quelques réponses car je n’ai toujours pas lu la petite nouvelle sur Clara 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *