Les rôles de ma vie > Michel Galabru & Alexandre Raveleau

by

111274937Editeur : Hors Collection

Livre : Hors Collection ou Amazon

Kindle : ICI

Ebook : ICI

Le dernier témoignage de Michel Galabru. Des années 50 à aujourd’hui, à travers plus de 250 films et 100 pièces de théâtre, il raconte sa longue et prestigieuse carrière.

Michel Galabru était l’un des derniers monstres sacrés du cinéma français. Acteur de la comédie poulaire, il a tourné dans plus de 250 films et téléfilms, tout en menant en parallèle une belle carrière au théâtre. Considérant souvent le cinéma comme alimentaire et privilégiant le théâtre.

Il a connu tous les acteurs et les réalisateurs de la seconde moitié du 20ème siècle : de Louis de Funès à Isabelle Adjani en passant Michel Serrault, Jean Carmet ou Charles Aznavour.
Il se souvient, tantôt avec tendresse, souvent avec humour, des virées avec « ses copains », des tournées à travers la France, de ses débuts à la Comédie-Française, de sa rencontre avec Marcel Pagnol, de sa fascination pour Sacha Guitry, du tournage à New York des Gendarmes, du grand rôle de sa vie dans le film de Bertrand Tavernier : Le Juge et l’Assasin, de sa première figuration aux côtés de Paul Meurisse déjà grande vedette et amant d’Edith Piaf, du succès de La Cage aux folles, de son amitié avec Jean-Paul Belmondo…

Véritable mémoire du cinéma français, Michel Galabru a traversé le 20ème siècle et nous livre aujourd’hui ses souvenirs, les bons comme les mauvais, avec une grande sincérité et une modestie touchante.
Une belle leçon de cinéma, une belle leçon de vie. Un témoignage posthume très émouvant.

107633999Je ne connaissais Michel Galabru qu’à travers quelques films comme « Le gendarme de St Tropez », « Les Chti’s », ou encore d’autres films avec Louis de Funes.

Mais Galabru, c’est avant tout un homme de théâtre qui n’a jamais eu le succès qu’il méritait.

Comme il le dit lui-même dans ce livre, beaucoup de ses rôles ont été acceptés uniquement parce qu’il devait nourrir sa famille, alors il ne regardait pas vraiment le manuscrit et disait oui d’office.

Mais il n’a jamais vraiment eu de rôles principaux, alors que son talent n’est pas contestable, il est toujours resté en retrait, ne c’est jamais pris la grosse tête.

Avec ce livre, il fait un retour en arrière sur ces petits rôles, mais il nous donne aussi des anecdotes sur certains films, acteurs, metteurs en scènes. Il nous montre l’envers du décor de ce monde sans pitié mais où il y a néanmoins des personnes auxquels il est facile de s’attacher, il y a les véritables amis et ceux qui nous dénigrent.

Les deux séries de photos nous montrent certains de ses rôles au cinéma ou au théâtre.

Avec ce livre, j’ai appris à connaître Michel Galabru autrement qu’à travers ses films.

Merci à Babélio pour cette masse critique ainsi qu’aux éditions Hors Collection pour l’envoi du livre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *