La bête du Gévaudan et autres histoires vraies > Jean-Claude Bourret

110389400Editeur : L’Archipel

Livre : ICI

Kindle : ICI

« Sous le règne de Louis XV, de 1764 à 1767, une créature monstrueuse sème la terreur dans le Gévaudan, tuant 52 personnes. Une bête, certes, mais que nul n’avait jamais vue. S’agit-il d’un loup ? D’un monstre ? Ou bien d’un homme ? Le mystère demeure… À Paris, au XIXe siècle, on dit voir une silhouette rôder dans les cimetières, s’acharner sur les morts et surtout les mortes. Crimes de sorcellerie ou pervers sexuel ? En 1977, à Uruffe, commune de Lorraine, une femme est retrouvée calcinée dans son appartement, qui pourtant demeure intact. Comment est-ce possible ? La Bête du Gévaudan, les possédées de Loudun, le vampire de Montparnasse, les fantômes du Trianon et les combustions spontanées d’Uruffe : les faits ne sont pas toujours ce qu’ils paraissent être. Jean-Claude Bourret nous invite à un voyage à travers le temps et à travers la raison pour réexaminer des affaires encore mystérieuses qui demeurent à ce jour des énigmes scientifiques. « 

107633999Quel point commun ont « Le démon de Laudun », « La bête du Gévaudan », « Le vampire de Montparnasse », « Les fantômes du Trianon », et une « Combustion spontanée à Uruffe » ?

Hormis le fait qu’ils sont tous rassemblés dans ce livre de Jean-Claude Bourret, ce sont toutes des histoires du passé que l’on a cru résolues, mais le sont-elles vraiment ?

Beaucoup de personnes ont menés l’enquête, ont émis des hypothèses, ont finalement pensés résoudre les mystères entourant tout cela. Mais ces personnes ont-elles réellement touchés la vérité ?

Jean-Claude Bourret a lui aussi, ses propres idées, il a mené l’enquête et nous livre ici le fruit de ses recherches.

Personne ne pourra dire si nous sommes près ou loin de la vérité, près ou loin d’éclaircir ces mystères.

Pour ma part, j’ai appris certaines choses en le lisant.

Qui sait, peut-être que jean-Claude Bourret c’est approché (ou a touché) cette vérité !

Merci à Audrey de chez LP Conseils et à l’Archipel pour leur confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *