Dans chacun de mes mots > Tamara Ireland Stone

110341600

ÉditeurHugo & Cie

Date de sortie : 7 avril 2016

BrochéICI

KindleICI

EpubICI

UN ROMAN BOULEVERSANT SUR L’ANGOISSE ET LES TROUBLES D’IDENTITÉ CHEZ LES ADOS. 
Samantha Mc Allister est une fille comme les autres. Du moins en apparence. Elle cache un secret que ses amies, passionnées de mode et de soirées pyjama, ne pourraient pas comprendre : Sam est envahie d’angoisses et de sombres pensées qu’elle n’arrive pas à contrôler. Chaque acte, chaque prise de parole est un véritable calvaire. Pas évident quand on fait partie d’un groupe où tout fashion faux-pas ou crush sur le mauvais mec fait l’objet d’un raz-de-marée de critiques.

Mais un jour, Sam rencontre Caroline… Enfin, elle peut rester elle-même, voire se confier sur ses séances hebdomadaires chez le psy. Très vite, Caroline fait découvrir à Sam un lieu secret caché sous le gymnase du lycée : le Club des poètes, où chacun peut monter sur l’estrade et réciter ses créations. Peu à peu, Sam se prend presque à se sentir  » normale « … Mais pourquoi AJ, le mystérieux guitariste du groupe, ne semble-t-il pas accepter sa présence ? Sam devra-t-elle une fois de plus tout remettre en question ?

AVIS

820239coeur

Coup de Cœur ! 

Je tiens à remercier Mélusine et Marion des éditions Hugo & Cie pour l’envoi de ce roman en ce service presse. 

Ce roman est une petite pépite, une petite merveille de la littérature New Adult.

Samantha Mc Allister n’a qu’une envie « être normale », du moins aux yeux des autres, car elle le sait elle doit vivre avec ses angoisses et ses obsessions…Mais elle fait tout pour évoluer au milieu de ses « amies » superficielles en ne trouvant pas vraiment sa place.

Jusqu’au jour où elle rencontre Caroline, avec elle, Sam se sent bien, libre de tout lui confier. Grâce à elle, Sam va découvrir un endroit sous le gymnase du lycée : Le club des poètes.Petite ombre au tableau, AJ un membre du club n’est pas spécialement pour le fait que Sam en fasse partie…Elle était pourtant sûre d’avoir enfin trouvé sa place…

Samantha va tout faire pour se faire accepter dans ce club où elle se sent bien.

Et si « Le coin des poètes » bouleversait la vie de Samantha.

Ce roman est juste sublime. 

J’applaudis haut et fort Tamara Ireland Stone pour m’avoir fait vivre ce moment si émouvant et unique.

Quand j’ai lu le résumé j’étais vraiment intriguée par ce que l’auteure allait nous conter. Elle a choisi d’écrire sur un thème assez peu courant et je dois avouer qu’elle en a tiré quelque chose de merveilleux.

L’héroïne Samantha est très attachante, dès le début j’ai été saisie par sa fragilité vis à vis du monde extérieur. Sa volonté de paraître normale aux yeux de ses amies. Et puis petit à petit je me suis habituée à ses petits rituels, j’ai aimé la voir s’ouvrir aux autres grâce au coin des poètes. J’ai été touchée par sa relation avec sa famille, sa mère toujours là dans les bons et les mauvais moments. Ses séances avec Sue sa psy…

Ce roman m’a particulièrement touché parce que dans mon entourage j’ai été confrontée à la maladie mentale, et de nombreuses choses m’ont renvoyé à mes souvenirs, preuve que Tamara à fait les recherches nécessaires pour nous livrer un récit très proche de la réalité…Elle a su développer une très belle histoire d’amour fraîche et craquante.

En lisant ce roman j’ai fais un bon dans le temps, je me suis retrouvé à mes 17 ans, j’ai ressenti ce que notre Sam a vécue avec plaisir et appréhension. La naissance du sentiment amoureux avec AJ. Le bien être qu’elle a ressenti au sein de son nouveau groupe d’amis.

Les personnages sont tous très bien décrits, que ce soit les copines de Sam ou les membres du coin des poètes. Je dois dire que j’aurais pu détester ces filles avec qui Sam traînent…mais j’ai compris ce qu’elle recherchait en traînant avec elles, toujours cette recherche de normalité…Et puis Sam a évolué au contact des membres du club pour devenir celle qu’elle a toujours voulu être…libre et en harmonie avec elle-même, ou presque…Elle s’accepte telle qu’elle est.

J’aimerai revenir sur le personnage d’ AJ, un jeune homme dont toutes les filles de 17 ans rêveraient de tomber amoureuses.

Vous voyez AJ c’est pas le mec populaire du lycée que toutes les nanas reluquent et veulent, non c’est un garçon certes un peu plus timide et secret mais j’ai tout de suite été sous son charme, grâce à sa gentillesse, ses petites attentions envers les autres et puis il joue de la guitare et c’est ça qui fait son petit côté sexy.

Je ne le dirais jamais assez mais les romans de la collection New Way sont de vrais merveilles. Ici encore je ressors différente après cette lecture…Non seulement j’ai passé un bon moment avec une histoire prenante et unique mais j’ai aussi une fois de plus réfléchis sur un thème vraiment poignant.

La maladie mentale est vraiment un fléau, les gens ne comprennent pas, et c’est difficile de comprendre je l’entends bien. Ici Tamara nous dépeint avec brio le quotidien de Sam mais aussi les répercussions sur sa vie d’adolescente, le regard des autres…Le jugement est une chose redouté pour les personnes atteintes de ce genre de maladie. Et cette notion est très présente au sein de l’histoire.

Je vous conseille de découvrir cette histoire et de la faire découvrir autour de vous. Une belle leçon de vie. Une belle histoire d’amour. 

112208021

110353132.jpg

 

 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *