Maman noire et invisible > Diariatour Kebe

107959494Auteur :Diariatour Kebe

Editions : La boite à Pandore

Sortie le 28 octobre 2015

Le livre par ici !

L’aventure de la maternité vue par une maman noire en France : grossesse, éducation, et surtout… discrimination et racisme ! Pourquoi ce livre ? Parce que Diariatour Kebe, une jeune femme noire française, ne se  » voit  » nulle part dans les magazines, dans les livres, à la TV : rien pour ses cheveux, sa peau, son masque de grossesse, ses vergetures, etc. Alors, à la naissance de son fils, elle crée un blog qui aborde la maternité et l’éducation d’un bébé noir dans la France d’aujourd’hui. Son blog est devenu un livre. Avec humour, l’auteur nous parle de son quotidien, de ses interrogations et lève le voile sur un racisme de tous les instants, dans un pays qui se veut tolérant. Entre guide et essai, le livre de cette maman noire pose un regard étonnant sur la société.

avis-emmadevaJe dois d’abord commencer par vous avouer qu’au départ j’avais un peu peur de lire ce livre. En effet, n’ayant pas encore d’enfants, j’étais un peu gênée par le fait de vous le chroniquer sans avoir de point de comparaison par rapport à la grossesse. Finalement Brigitte, que je remercie d’ailleurs, m’a rassuré et encouragé à le lire, et je dois dire que je ne le regrette absolument pas, je vous encourage même à faire de même ! Vous allez me dire mais pourquoi ? 

Parce que dans ce livre, on parle de culture, de grossesse, de sentiments, d’expérience, mais pas seulement, l’auteur y aborde également des sujets encore plus difficiles comme le racisme, les questions et réflexions déplacées que l’on peut faire au quotidien aux personnes « noires ». Je suis assez sensible à ces différences, surtout depuis qu’une jolie petite fille Ivoirienne a été adoptée par mes voisins avec ses beaux cheveux crépus, et j’ai compris beaucoup de choses à travers le récit de cette maman.

Sa description de l’état de grossesse me paraît assez proche de toutes celles qui sont vécues par des millions de femmes chaque année qu’elles soient « noires » ou « blanches », mais ce qui rend ce livre encore plus intéressant, c’est que l’auteur nous donne ses petites astuces pour rendre la grossesse plus agréable, gérer la naissance et les premiers mois, entre secrets de grand mère et spécificités culturelles (ben oui les beaux cheveux crépus c’est du boulot !). Elle n’hésite pas à nous parler de la stigmatisation dans une société moderne mais nous montre également qu’il faut relativiser, tout en continuant à se battre pour l’égalité, le tout avec toujours une touche d’humour ! 

En conclusion, pas besoin d’être enceinte ou d’avoir un projet bébé pour lire et apprécier ce témoignage, j’ai accroché dès les premières lignes et l’humour déjanté de cette maman moderne m’a permis de rester captivée du début à la fin ! Découverte de culture, mais aussi du quotidien de personnes qui sont encore trop souvent mises à l’écart, sans aucune raison, nous sommes tous des humains, que l’on soit noirs ou blancs, et c’est une sacré richesse de pouvoir connaître d’autres rituels !

L’auteur a fait un choix en ne parlant pas du papa, je dois avouer que je serais tout de même interessée d’avoir le point de vue masculin sur la grossesse et la naissance.

J’adhère totalement à la démarche de Diariatour Kebe , bravo à elle, je me suis d’ailleurs empressée de suivre sa page Facebook et son blog !

Je vous invite à en faire de même en suivant les liens !

Page Facebook de Diariatour Kebe

Blog

Merci à La boite à Pandore pour ce Service Presse que j’ai vraiment beaucoup apprécié !

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

0 commentaires sur “Maman noire et invisible > Diariatour Kebe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *