Jim Morrison et le diable boîteux > Michel Embareck

by

516xm9iio2l-_sx309_bo1204203200_Editeur : L’Archipel

Livre : ICI

Kindle : ICI

Le nom de Gene Vincent est inséparable de son hit intemporel, « Bee-bop-a-Lula ». Mais en 1968, l’époque n’est plus au rockabilly : les fans réclament de la sauvagerie. Quant à Jim Morrison, l’emblématique chanteur des Doors, il rêve d’en terminer avec la musique pour renaître à Paris dans la peau d’un poète.
Les deux artistes, âgés de 33 et 25 ans, partagent déconvenues et désespoir. Morrison voue un culte sans borne à son aîné. Les voilà pourtant tous deux prisonniers d’une célébrité trop précoce, qui les conduit à se détruire.
Défonces suicidaires, bisbilles avec la justice et soucis conjugaux seront le ciment de leur amitié, nourrie d’alcool, de drogue, d’errance et de blues. Résistera-t-elle aux excès en tous genres ? Quand la réalité rattrape la fiction, en 1971, ne reste que le souvenir de deux existences foudroyées à trois mois d’intervalle.
Los Angeles, Woodstock, Miami, Toronto, Paris… Dans ce roman où les faits réels alimentent la fiction, on croise John Lennon, Alice Cooper, Richard Nixon, Elvis Presley, Charles Manson. Le tout rythmé par les commentaires d’un vieil animateur radio qui a vécu en direct une époque bénie où le rock’n’roll était bien plus qu’une musique à danser.

107633999Moi qui ai toujours aimé les Doors, si l’on me propose un livre avec Jim Morrison, je ne peux que dire oui ☺ De plus, j’avais déjà entendu parler de l’auteur, j’étais donc ravie de pouvoir le découvrir.

Dans ce livre, l’auteur mélange réalité et fiction. Où est la réalité, où est la fiction, je pense que seuls les vrais connaisseurs de Jim Morrison pourront réellement répondre, mais pour ma part, même si je n’ai su repéré tout ce qui fait partie du réel, j’ai franchement apprécié ma lecture. D’après moi, il ne faut surtout pas se prendre la tête à tenter de repérer le vrai de la fiction, nous passerions à côté de l’histoire écrite.

Les chapitres sont assez courts, ce qui donne de la vitesse à notre lecture. Les dialogues sont bien pesés et dosés, chaque mot faisant partie du livre est à sa place exacte tel un puzzle géant dont les pièces s’imbriquent au fil des pages.

Non seulement j’ai pris plaisir à voyager au temps de Jim Morrison, mais j’ai trouvé une certaine magie dans ce livre, celle de rencontrer une de ses idoles même si tout n’est pas tout à fait réel.

Un livre que je ne peux que vous recommander.

Merci à Audrey chez LP Conseil pour sa confiance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *