Le Huitième Livre de Vésale > Jordi Llobregat

by

111087579Editeur : Cherche Midi

Livre : ICI

Kindle : ICI

Ebook : ICI

Extrait : ICI

Barcelone, 1888. Quelques jours avant l’ouverture de l’Exposition Universelle, Daniel Amat, un jeune professeur d’Oxford, est de retour dans sa ville natale pour assister aux funérailles de son père. Il y apprend que ce dernier, médecin dans les quartiers pauvres de la ville, enquêtait sur les meurtres mystérieux de jeunes ouvrières. Leurs blessures rappelant étrangement un ancien fléau ayant sévi il y a bien longtemps, la ville est la proie de toutes les superstitions.
À l’aide d’un journaliste et d’un étudiant en médecine, Daniel reprend les investigations et découvre bientôt que les crimes sont liés à un mystérieux manuscrit, œuvre d’un anatomiste du XVIe siècle, Vésale. C’est dans les galeries de tunnels souterrains qui courent sous la ville que Daniel mettra à jour l’incroyable secret qui hante Barcelone.

107633999Au départ, c’est le titre qui m’a intrigué car près de chez moi, il y a un hôpital qui porte le nom d’André Vésale. J’ai donc voulu en savoir plus et le lire.

Dans sa version originale, en espagnol, ce livre a reçu un franc succès.

Nous sommes à Barcelone un peu avant l’inauguration de l’exposition universelle en 1888, durant les préparatifs, plusieurs meurtres vont avoir lieu dans les quartiers pauvres de la ville. Les victimes sont des femmes mutilées de manière atroce.

Ce livre fait un total de 624 pages, et pourtant j’ai trouvé qu’il se lisait assez vite grâce aux chapitres courts qui donnent un rythme plus rapide à la lecture. Je ne vais pas dire que je l’ai lu en une soirée (je vous mentirais), mais en 2 jours.

Une chose qui me faisait un peu peur, c’est que c’est le premier livre de l’auteur, je partais un peu méfiante malgré tout en me disant que ce serait difficile de le terminer si je n’accrochais pas. Heureusement, ce ne fut pas le cas, le rythme soutenu empêche le lecteur de s’ennuyer, et l’histoire dans sa globalité est bien écrite et prenante.

Un point non négligeable, est que nous apprenons une partie de l’histoire de cette époque. Un peu d’instruction ne fait jamais de tort à personne.

Malgré son nombre de pages, je suis certaine qu’il plaira à pas mal de personnes amatrices de thriller.

 

Merci aux éditions Cherche Midi pour leur confiance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *