La vie ou l’amour >Jérôme-Arnaud Wagner

by

110363967

Editeur : Le Cherche-midi

Date de sortie : 14 avril 2016

Broché : ICI

Kindle : ICI

Epub : ICI

« Une fraction de seconde, c’est ce qu’il m’aurait fallu pour donner un coup de volant. Bizarrement, je ne le fais pas. Je renonce. À cet instant, je ressens plus que jamais la futilité et l’amertume de la nuit dernière – je ne veux plus qu’il y en ait d’autres – et finalement, de mon existence toute entière, qui n’a pas de sens… La berline explose le parapet de pierre et tel un oiseau majestueux, prend son envol au-dessus d’une forêt de chênes-lièges et de pins parasols, qui descendent en pente jusqu’à un ravin sans fond. Je suis en l’air, toujours vivant, pour très peu de temps. Au-dessus de moi, le ciel, dégagé, immense, infini. En dessous, la terre des hommes. C’est alors que, sourire aux lèvres, tandis que l’oiseau de fer poursuit sa plongée, je revois toute ma vie défiler en un flash. »

Un recueil de poèmes oublié sous le siège d’un avion. Emmanuel va tout faire pour le restituer à Emmanuelle, son auteur. De cette rencontre résulteront un coup de foudre, un mariage, puis Jérôme et Arnaud, fruits de leur passion dévorante. Mais quelques années plus tard, sur une petite route départementale, un poids lourd fauche Emmanuelle sous les yeux de son mari et de leurs deux enfants. Dès lors, Emmanuel, dont le bonheur familial et professionnel vole en éclats, s’interroge. Ce n’était peut-être pas un simple accident… De Paris à Los Angeles, une odyssée qui permettra à Emmanuel d’en découvrir autant sur son épouse que sur lui-même – deux êtres dont les fils symbolisent l’amour au-delà de la mort.

AVIS

820239coeur

Coup de Cœur ! 

Je remercie Solène et les éditions « Le cherche midi » pour leur confiance et ce service presse.

« La vie ou l’amour » est un très beau Coup de Cœur pour moi.

Ce roman est non seulement un hymne à l’amour mais aussi un très bel hommage à une femme disparue. Une ode à la vie.

Jérôme-Arnaud Wagner nous signe là un roman psychologique très prenant et captivant. Il soulève des questions existentielles importantes. Si on vous donnait la possibilité de rejouer votre vie ? Croyez-vous au destin ? A la vie ? A l’amour ?

Je ne connaissais pas la plume de l’auteur, c’était donc une totale découverte pour moi. Dès les premières lignes j’ai été happée par cette très belle histoire d’amour. Certes le roman est un peu sombre, il n’en découle pas moins une histoire authentique et d’une sincérité déconcertante. Cette plume porteuse d’un message universel, la célébration d’un amour qui ne meurt jamais. Une écriture très poétique qui ne se lit pas mais qui se vit.

L’auteur a choisi un schéma narratif assez audacieux, il nous livre cette histoire comme si il l’avait vécu plusieurs fois avec des événements différents. Une tournure de sa vie ayant pris un autre chemin pour au final finir de la même manière. Une façon pour Emmanuel de mieux vivre son présent…Ce n’est pas du tout redondant, et j’ai d’ailleurs trouvé que ça illustre parfaitement ce qu’est le destin…

J’ai lu le roman d’un homme qui croit profondément en l’amour et je peux vous dire que c’est vivifiant, une telle croyance indéfectible, Jérôme-Arnaud Wagner écrit sur une chose qui lui ait précieuse, l’amour et le bonheur qui en découle.

Le roman évoque l’amour, la famille, un drame, la façon de survivre après la perte d’un être cher. Mais il parle aussi d’amitié, de celle qui est sincère et essentielle dans la vie de chacun d’entre nous. Ce roman évoque l’amour d’un homme pour sa femme, son âme soeur mais aussi son amour pour ce qu’elle lui a donné, deux beaux enfants, deux fils. La fierté d’un homme, la chose qui le raccroche à la vie et qui lui donne une raison de vivre.

Ce roman est inattendu, surprenant, il transmet un si beau message que j’en suis encore toute retournée. Les remerciements de l’auteur ont fini le travail après la lecture de cette histoire. On y comprend beaucoup de choses, on en apprend plus sur ce merveilleux auteur, ça a rendu le livre encore plus précieux à mes yeux.

Oui « La vie ou l’amour » est un roman que je ne suis pas prête d’oublier…J’ai été tellement émue avec la plume de l’auteur que je vais m’empresser de découvrir ses autres écrits.

Ça fait un bien fou de lire ces mots, chaque chapitre est sublimé par une citation qui illustre à merveille ce qu’est l’amour, ce qu’est la vie. Je retiendrai qu’il ne faut pas choisir entre la vie et l’amour. L’amour est éternel, c’est une chaîne sans fin tant qu’on ne la rompt pas.

En bref, ce roman m’a non seulement fait passer un excellent moment, mais il m’a aussi donné matière à la réflexion. Et je suis comme Jérôme-Arnaud Wagner, je crois en l’amour, le vrai, l’unique, celui qui vous apporte le bonheur au quotidien…Et la mort n’est pas une fin en soi, du moins pas la fin de cet amour, qui lui ne s’éteindra jamais.

Je tiens à apporter mes remerciements à Jérôme-Arnaud Wagner, pour ce qu’il m’a fait ressentir au travers de cette histoire mi-fiction, mi auto-biographie. La vie ou l’amour fait parti de ces livres que je vais arborer fièrement dans ma bibliothèque. Merci pour ce sublime moment de lecture.

J’espère que vous aurez envie de découvrir ce roman qui mérite d’être lu et de trouver sa place dans votre bibliothèque. 

112208021

« Vous jouez au romantique et avez pris le prétexte de mon recueil de poèmes pour vous introduire chez moi, mais au fond vous êtes comme les autres : peu vous importent mes pensées, vous cherchez seulement à me séduire…Tous les mêmes….

« Je le trouverai, celui que j’ai vu dans une boule de cristal, ce prince charmant, ce guerrier de lumière. J’irai par les forêts, j’irai jusqu’au bout des terres et des mers et s’il le faut jusqu’aux enfers, mais je le ramènerai, cet homme qui m’aimait, cette âme magnifique, ce cœur d’or étincelant, ce double sans lequel ma vie est incomplète, sans lequel je n’existe pas…. »répondis-je seulement.

– Mais c’est moi qui ai écrit ça…Vous l’avez appris par cœur ! Pardon d’avoir douté de vous… »

Le thé coula dans ma gorge puis dans ma poitrine comme un feu ardent. Tandis que je citais de mémoire l’un des poèmes de la jeune femme, j’avais constaté que des larmes d’émotion étaient apparues au coin de ses yeux ; elles en accentuaient encore la brisure bleue…

110443737

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *