L’Envol de l’Ange > Eva Delambre

111647420

ÉditeurTabou Editions

Date de sortie : 17 juin 2016

BrochéICI

KindleICI

EpubICI

L’Envol de l’Ange est le second volet d’une histoire de soumission, de domination et d’amour à rebondissements amorcée dans L’Éveil de l’Ange. Au fil de leurs jeux, Solange et Tristan ont tissé des liens de domination et de soumission. Mais vient le moment de l’engagement, celui où elle accepte de porter son collier et d’être sienne. Elle est cependant prévenue dès le départ : leur relation aura une fin. Comptant bien en profiter jusque là, Solange traversera de multiples épreuves et trouvera en la personne de son amie Axelle complicité et soutien. Au gré des sentiments amoureux qu’elle nourrit pour son maître, la souffrance se fait plus vive… Jusqu’où pourra-t-elle aller sans se renier elle-même ? Eva DELAMBRE est une jeune femme bien dans sa tête et bien dans son corps. De nature passionnée et curieuse, elle assume ses envies et ses penchants. Elle a fait ses premiers pas dans le BDSM il y a quelques années. C’est sa découverte de ce monde et son imagination fertile, associées à sa passion pour l’écriture, qui ont guidé sa plume. Elle est l’auteur de Devenir Sienne, de L’Esclave et de L’Éveil de l’Ange.

AVIS

820239coeur

Coup de cœur ! 

Je vais commencer par vous dire que ce récit est destiné à un public adulte et averti. Pour apprécier à sa juste valeur cette histoire, faites preuve d’ouverture d’esprit – Cet avertissement s’adresse surtout  aux lecteurs qui ne sont pas du milieux BDSM. En tant que vanille, j’ai pu saisir l’essence même d’une relation entre un Maître et sa soumise.

L’Envol de l’Ange est à mes yeux encore plus beau que l’avait été L’Eveil de l’Ange. C’est un énorme Coup de Coeur. 

envol-de-lange-1

Bien que ce deuxième opus soit accessible sans avoir lu le précédent je vous conseille tout de même de lire L’Eveil de l’Ange avant d’aborder celui-ci pour que vous ayez vraiment toute le cheminement de l’histoire de Solange et Tristan.

Ici, on retrouve Solange qui a pris sa décision, elle veut offrir sa soumission à Tristan, elle veut connaître pleinement sa condition de soumise. Elle sera désormais Ange, officiellement soumise à son Maître. Les choses ont été claires dès le départ, Tristan a été très clair avec elle, cette relation aura une fin c’est inévitable. Solange a tellement envie de devenir sienne qu’elle a minimisé dès le départ ce point important. Elle va vivre énormément de choses aux côtés de son Maître, un bonheur immense d’être à ses pieds mais aussi une souffrance vive d’être loin de lui. 

Plus le temps passe et plus l’approche de la fin se fait violente pour Ange, elle a du mal à mettre des mots sur ce qu’elle ressent au fond d’elle, c’est tellement douloureux pour elle. S’être donné à ce point à quelqu’un pour redevenir « Solange », cette femme sans saveur et sans audace. Elle aime tellement celle qu’elle est devenue grâce à lui, celle qu’il a façonnée et elle a peur de se perdre en redevenant une simple femme. Elle se sent profondément soumise, elle en a conscience.

Comment vivra-t-elle toutes ces épreuves ? Qu’aura-t-elle appris de cette magnifique relation ? 

L’Envol de l’Ange est un énorme Coup de Coeur et ce pour plusieurs raisons. D’une part grâce à la plume d’Eva Delambre qui nous livre un récit unique et profond. Sa plume est tellement vraie, elle n’hésite pas à nous faire ressentir les moindres sentiments de Solange, à tel point que j’ai eu l’impression de vivre sa condition de soumise à sa place. Ses joies, ses peines, ses doutes et ses espoirs. On est véritablement dans un récit intimiste, j’ai eu l’impression parfois d’être voyeuse tellement les scènes sont bien écrites. Eva ne mâche pas ses mots et elle les a choisis avec soin pour nous faire vivre quelque chose de très intense. J’ai parfois été très touchée par la détresse de Solange, pendant ses interrogations j’étais comme elle, perturbée. Cherchant sans cesse les réponses à des questions qui n’en étaient pas vraiment. Au fond d’elle, elle devait simplement vivre l’instant présent, prendre tout ce qu’il y avait à prendre pour en sortir plus forte.

Ensuite, les personnages sont tout simplement merveilleux. Solange, tel un papillon s’est transformée en une très belle soumise, Ange. Elle a voulu cette condition, elle a vécu cette condition et puis l’après est arrivé…Du début à la fin je l’ai trouvé très attachante, j’ai pu comprendre véritablement ce qui se passait dans sa tête, de femme elle est devenue soumise, sans jeu mais bien par choix. Sachez qu’il est difficile de faire ses premiers pas dans ce monde si sombre et grâce à Eva je mesure à présent l’impact psychologique que cela peut avoir sur une personne qui choisit d’emprunter ce chemin. On la découvre au fur et à mesure des épreuves qu’elle réussit auprès de Tristan, j’ai adoré la femme qu’il a fait d’elle. Une femme plus sûre d’elle, plus ouverte sur le monde extérieur.

Tristan quant à lui incarne LE Maître par excellence. Tout en lui s’accorde à merveille avec celui qu’il est. Il ne joue pas, il ne se cache pas derrière un masque, non, il est Maître de sa vie. Et Maître de son Ange. Respectueux et exigeant, à l’écoute et aussi très proche de sa soumise. Il a cette force pour l’éduquer, pour la façonner et la rendre elle aussi plus forte. J’ai vraiment aimé son attitude vis à vis de sa soumise, alors oui certaines scènes sont très dures et j’ai eu mal au coeur pour Solange, mais aussitôt il adopte une attitude protectrice et bienveillante auprès d’elle.

A plusieurs reprises, Eva soulève quelque chose de très important, le choix du Maître, dans ce milieu comme ailleurs il y a des usurpateurs. Dans le BDSM, ça se traduira par des Maîtres qui ne seront pas bienveillants, qui auront pour but de briser celle qu’ils auront choisi de prendre pour soumise. Alors si ce monde vous attire, soyez vigilants, ne vous engagez pas à la légère. Les blessures psychologiques sont bien plus dangereuses que les blessures physiques.

Il y a évidemment bon nombre de scènes érotiques, toutes uniques, certaines plus osées et plus dures en terme de soumission. Je n’ai ressenti aucune gêne, j’étais tellement absorbée par ma lecture qu’elles ont eu une saveur exquise dans le récit me montrant toujours plus l’univers du BDSM.

J’ai ressenti tellement d’émotions pendant cette lecture que ça m’est difficile de vraiment vous les retranscrire. Tout comme Solange j’ai été dans la contradiction. J’ai ressenti son bonheur et sa tristesse au plus profond de mon être. J’ai été submergée par les émotions en abordant la fin du récit, un déchirement comme si c’était à moi que ça arrivait. Et puis j’ai lu la postface de Maître TESAMO et ça a apaisé ma souffrance, ces mots de Maître m’ont permis de comprendre les tenants et les aboutissants d’une relation d/s mais surtout la beauté et la profondeur du lien qui unit un Maître à sa soumise. Il met bien l’accent sur la noirceur de ce milieu qui ne se résume pas à du sexe…Si vous pensez cela vous faites fausse route. On ne s’engage pas dans le BDSM par jeu mais bien par nécessité, c’est une philosophie de vie à part entière.

Je tiens à préciser que je suis totalement étrangère à ce milieu et pourtant à chaque fois que je referme un roman d’Eva je ressors plus ouverte, j’apprends énormément à chaque fois sur ce monde qui me fascine, j’aime plonger dans l’inconnu et découvrir ce que certaines personnes aiment vivre quelque chose de différent. Où il n’y a pas de place pour le jugement. Je sais pertinemment que ce monde n’est pas fait pour moi mais je dois avouer que j’aime vivre ces moments par procuration en lisant les récits d’Eva. C’est toujours grisant d’essayer d’analyser ce genre de romans.

En bref, je remercie Eva Delambre pour toutes les émotions qu’elle m’a fait ressentir. Des romans qui ne s’oublient pas, ils me marquent profondément. L’Eveil de l’Ange et L’Envol de l’Ange sont de pures merveilles. Si vous souhaitez découvrir le milieu BDSM et une histoire d’amour fantastique au-delà des conventions n’hésitez pas ces deux romans sont excellents.

112208021

envol-de-lange-2

 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *