Pas celle que tu crois > Mhairi McFarlane

51pw3e7atl-_sx315_bo1204203200_

Editeur : Harlequin

Kindle : ICI

Livre : ICI

Lorsque, suite à un énorme malentendu, Edie est surprise en train d’embrasser le marié lors du mariage d’un de ses collègues, elle se laisse condamner sans réagir, incapable de se défendre. Aussitôt mise à l’écart au bureau et par tous ses contacts sur les réseaux sociaux, elle finit par accepter la proposition de son patron : quitter Londres pour la ville de son enfance, Nottingham, afin d’y suivre un acteur en vogue dont elle doit écrire la biographie.
Sauf que, faute de moyens, elle doit s’installer chez son père et cohabiter avec sa sœur excentrique et définitivement insupportable. Comme si ce n’était pas suffisant, la première rencontre avec Elliot Owen, le fameux acteur, est catastrophique. Quand le destin s’acharne à ce point, il ne reste plus que deux possibilités : subir ou réagir. Alors, Edie laissera-t-elle les autres décider à sa place ou bien choisira-t-elle de leur prouver à tous, ainsi qu’à elle-même, qu’elle n’est pas celle qu’ils croient ?

107633999Commençons par les choses qui fâchent !

J’ai trouvé que l’histoire était parfois tirée en longueur, certains passages auraient été tout aussi productifs s’il avaient été un peu plus courts. Ce point a malheureusement fait que j’ai eu une impression d’ennui lors de ma lecture, alors qu’au départ, le résumé me laissait présager un très bon moment à le lire.

Dans les choses que j’ai appréciée, il y a le fait que cette histoire est totalement dans l’air du temps, c’est une histoire actuelle avec toutes ces choses qui font le monde d’aujourd’hui.

SMS, Facebook, …

C’est tellement simple d’utilisation, tellement plus facile que de dire les choses en face, tellement simple de détruire quelqu’un et de le pousser à bout, tellement facile de lancer de fausses rumeurs, tellement simple de se cacher derrière un écran.

Si je n’avais pas eu cette impression de longueurs, j’aurais certainement pu apprécier beaucoup plus cette parution d’une auteure que je découvre. Je ne dirai pas que c’est un échec pour moi, mais une petite déception malgré tout. Je serais ravie de découvrir l’auteure avec une autre histoire, d’autant plus que mon avis n’engage que moi, et qu’il vous faudra la lire afin de vous faire votre propre opinion.

AVIS

2737153plumes

Bonne Lecture ! 

Ce titre à tout de suite attiré mon attention, je me suis imaginé une histoire assez cocasse mais aussi très proche de la réalité avec le lynchage sur les réseaux sociaux qui est hélas un fléau à l’heure actuelle.

Edie, notre héroïne principale se retrouve à assister au mariage d’un de ses collègues, on peut vraiment dire qu’elle préférerait se trouver n’importe où ailleurs…Mais Edie est une jeune femme qui ne fait pas de vague, elle s’y rend donc sans broncher aux côtés d’un de ses collègue que l’on peut considérer comme la plus grande commère du quartier…Elle ne pensait pas que ça pourrait être pire! Et bien elle se trompait sur toute la ligne.

Edie se retrouve en mauvaise posture avec le marié et bien sûr elle est cataloguée de suite…Aucunes chances pour elle de s’en sortir, condamnée par tous ses collègues et connaissances, elle se retrouve exilée loin de Londres, un retour aux sources à Nottingham pour écrire la biographie d’un acteur célèbre…

Avec ce retour forcé à Nottingham, Edie va devoir supporter de vivre sous le même toit que sa sœur, une autre épreuve et pas des moindre. Edie sera dès lors assaillie par les doutes, la culpabilité et l’appréhension de son travail avec Elliot Owen que l’on dépeint comme un homme capricieux et prétentieux…

Edie n’a pas beaucoup d’options pour rebondir après cette descente aux enfers, soit elle se laisse faire, soit elle prouve à tout le monde qui elle est vraiment. 

Je dois dire que ce roman est vraiment une histoire dans l’air du temps. Avec une héroïne comme vous et moi, Mhairi McFarlane nous livre une histoire aussi drôle qu’elle est tragique. Ce que va vivre Edie sera difficile pour tout à chacun. Elle devient un rebut de la société, montrée du doigt et condamnée sans réflexion.

Le roman est assez long et à mes yeux il y a certaines scènes qui traînent pas mal en longueur, ce qui fait que j’ai eu parfois du mal à me mettre dedans en me désintéressant un peu du contenu. Si les personnages sont vraiment intéressants et bien décrits j’ai eu parfois du mal à m’attacher à eux, Edie est une jeune femme qui ne demande rien à personne, elle reste un peu en marge des autres et ce qui lui arrive est dramatique…Elle imagine sa rencontre avec Elliot catastrophique, à l’image de tout ce qu’elle vit depuis ce scandale, mais elle s’apercevra vite qu’il sera d’un soutien précieux dans toute cette aventure.

Elliot, est un personnage qui m’a plu parce que je m’attendais à le détester, je m’attendais vraiment au stéréotype de l’acteur exigeant et pédant mais au contraire il arrive à berner l’image qu’il donne de lui pour être plus tranquille au final.

Ce qui m’a plu c’est le thème du roman, un sujet très actuel qui arrive à briser des vies. Lorsque l’on se retrouve la cible d’attaque sur les réseaux sociaux c’est une chaîne sans fin, le début d’une lente descente aux enfers que l’on a du mal à endiguer. Et l’auteure nous démontre comment s’en sortir, avec quel volonté on peut prouver au monde la personne que l’on est réellement. Elle démontre encore comment notre société évolue, et comment les préjugés arrivent à être destructeurs.

Je ne connaissais pas la plume de Mhairi McFarlane, j’ai trouvé que son style s’accordait parfaitement avec son histoire pour nous faire ressentir toutes les émotions qu’Edie a pu ressentir tout au long du récit. J’ai trouvé le roman un peu long ce qui entraîne quelques longueurs et quelques passages d’ennui.

En bref, Pas celle que tu crois est un roman dans l’air du temps. Une belle histoire à découvrir pour passer un moment de lecture agréable. 

 

Merci à Chloé et aux éditions Harlequin pour leur confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

0 commentaires sur “Pas celle que tu crois > Mhairi McFarlane

  1. Merci pour cette chronique sur un livre que je connaissais pas et qui peut être utile. En effet, le harcèlement sur les réseaux sociaux sont fort actuel.

    Et surtout, il est intéressant de voir qu’on peut s’en sortir.

    A bientôt

  2. Coucou merci pour cette double chronique qui nous permets d’en découvrir plus sur ce livre et effectivement celui ci m’intrigue puisque dans l’air du temps ….

  3. Coucou, une super chronique.. seulement je restes mitigés par ce résumé .. Mais je trouve intéressant cette double chronique, et le thème abordé dans l’histoire me plaît bien .. je me laisserais peut etre tenté !! Merciii !

  4. Bonsoir, merci pour cette découverte. Le sujet est intéressant et trop peu souvent traité. J’aimerais bien découvrir ce livre.

  5. Déjà que la couverture me donne envie mais vos deux avis me donne encore plus envie! Merci pour toutes ces découvertes que vous nous partagez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *