Orages > Estelle Tharreau

111156082Editeur : Taurnada

Livre : Taurnada ou Amazon

Kindle : ICI

Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort ! Les nuits d’orage peuvent s’avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d’un passé enfoui depuis plus d’un siècle dans un cahier d’écolier jauni et écorné.

107633999Après mon fiasco littéraire d’hier, voilà une lecture qui m’a requinquée.

Estelle Tharreau nous plonge très vite dans l’action, et cela jusqu’à la fin, à aucun moment il n’est possible de dire que c’est une histoire ennuyante.

Un village paisible, du moins en apparence, cache de nombreux secrets. Béatrice et sa fille Célia, vont se retrouver entraînée dans le tourbillon des secrets de certains habitants. Comme toute les femmes, eh bien oui il faut bien le dire, elles sont de nature entêtées, elles ne se contenteront pas d’une réponse du genre : « Ne cherchez pas à comprendre ».

De part leur entêtement, elles vont souvent se retrouver dans des situations plutôt délicates et dangereuses. Elles sont pourtant bien décidées à faire la lumière sur tout ces secrets.

Estelle Tharreau parsème les indices avec parcimonie et nous offre ici ce que j’apelle un excellent thriller que tout les amateurs ne pourront qu’apprécier. Estelle fait maintenant partie de ces auteurs que je vais suivre avec intérêt et que je n’aurai de cesse de recommander à qui aime les thrillers ou qui veut explorer ce genre littéraire.

 

Merci à Joël de chez Taurnada éditions pour sa confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

0 commentaires sur “Orages > Estelle Tharreau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *