Les Ravagé(e)s > Louise Mey

by

110621295Editeur : Fleuve

Livre : ICI

Kindle : ICI

Andréa est une silhouette chancelante après un énième samedi soir alcoolisé. Ses amies ont prolongé la fête, les taxis ont déserté la place, le vide a empli l’espace et on a qu’une envie, ici et maintenant : faire passer le temps plus vite. Mais pas le choix. Il s’agit d’être pragmatique : mettre un pied devant l’autre, entendre le bruit de ses pas en triple exemplaire et trouver ça normal, fixer la lumière, un point de civilisation. Ne pas tomber.

Pourtant, cette nuit-là ne ressemble pas aux autres. La tête collée au bitume, dans l’urine et la poussière, Andréa a mal.

Alex est flic et mère célibataire. Elle officie aux crimes et délits sexuels d’un commissariat du nord de Paris. Chaque jour, elle voit défiler les plaintes pour viol, harcèlement, atteinte à la pudeur. L’ambiance est à l’anesthésie générale et il faut parfois lutter pour continuer à compatir. Ses parades pour éviter de sombrer : la bière, sa fille et les statistiques.

Sauf quand deux affaires viennent perturber la donne.

107633999Un point appréciable, c’est que pour une fois, il ne s’agit pas de victimes féminines, mais bien masculines. Il faut bien avouer que cela change un peu ☺

Un point qui l’est un peu moins par contre, j’ai trouvé certains passages un peu long, peut-être même un peu trop long que ce qui aurait été nécessaire. Cela ne déssert pas l’histoire, mais ce point m’a empêché de complètement accrocher à l’histoire qui est néanmoins très bien écrite et bien ficelée.

On peut sentir que l’auteure c’est très bien documentée en amont de l’écriture, elle ne lâche pas d’informations au hasard, chaque chose a été travaillée et recherchée. En tout cas, ce fut mon ressenti.

Pour le lire, il faut également pouvoir apprécier l’humour noir, ou du moins l’accepter autrement il vous sera impossible d’apprécier votre lecture.

Une auteure à découvrir et à encourager pour la suite.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *