D.I.M.I.L.Y – Tome 1 : Did I Mention I Love You > Estelle Maskame

107762685

110902179

EditeurPocket Jeunesse / 12/21 éditeur numérique

Date de sortie : 7 janvier 2016

BrochéICI

KindleICI

EpubICI

La trilogie-phénomène aux 4 millions de hits sur Wattpad. Une romance passionnelle dans la lignée d’After, d’Anna Todd.
Eden, 16 ans, va passer l’été dans la nouvelle famille de son père, à Santa Monica, en Californie. Il vient de refaire sa vie, ce qui signifie qu’Eden a trois nouveaux demi-frères. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent … Mais Eden décèle en lui une grande fragilité, conséquence d’un lourd passé. Fascinée, elle ne peut s’empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est pourtant défendue : son demi-frère.

AVIS

1852135plumes

Excellente Lecture ! 

Ce mois-ci dans notre Rdv « Diminuons notre Pal » vous aviez choisi pour moi le premier tome de la saga D.I.M.I.L.Y d’Estelle Maskame. Une saga que je voulais bien évidemment découvrir rapidement.

Eden, 16 ans, se retrouve à Los Angeles chez son père pour passer les deux mois de l’été. Arrivée sur place elle doit faire connaissance avec sa belle-mère et ses trois demi-frères. Si elle s’entend de suite bien avec Jamie et Chase, ce sera bien plus difficile avec Tyler, 17 ans.

Eden va devoir prendre sur elle pendant deux mois, supporter Tyler, ce mec rebelle qui l’attire dangereusement alors que clairement elle ne devrait pas se sentir attirée par lui, il est tout de même son demi-frère…Mais les sentiments ne se commandent pas et elle va devoir surmonter cette situation délicate.

Eden passera-t-elle l’été qu’elle avait imaginé ? 

Je n’avais pas d’attentes particulières avec ce roman, le résumé m’a tenté et j’avais envie de découvrir le phénomène DIMILY. Je dois dire que j’ai passé un excellent moment avec ce premier tome. Le premier mot qui me vient à l’esprit en l’ayant fini est : addictivité ! J’ai dévoré ce roman littéralement.

Estelle Maskame nous livre là une histoire qui aurait pu être banale, un été, une bande de jeunes qui enchaînent les excès mais elle a su tirer son épingle du jeu avec la relation d’Eden et Tyler.

L’histoire nous expose très bien l’insoucience de l’adolescence, nos personnages enchaînent les soirées alcoolisées, ils profitent tous de la vie sans réfléchir aux conséquences. Au milieu de toute cette bande il y a Eden. Son personnage m’a beaucoup plu, elle débarque chez son père, elle a pas mal de rancoeur envers lui mais j’ai aimé sa façon de réagir qui me semble totalement crédible. Au milieu de tous ces jeunes gens, elle reste celle qui garde les pieds sur terre, ce n’est pas une fille superficielle, elle ne souhaite pas passer pour ce qu’elle n’est pas et elle observe beaucoup ses nouveaux amis, mais surtout celui qui l’intéresse le plus, Tyler.

Lui, c’est un personnage que l’on pourrait facilement détester…mais de suite l’auteure le rend vraiment intéressant, au delà de son attitude provocatrice se cache un jeune homme sensible qui a besoin de jouer un jeu pour exister sans souffrir. Il fait des mauvais choix, il est sans cesse dans l’opposition et il repousse ceux qui veulent perçer à jour sa fausse identité.

Eden arrivera-t-elle à se faire une place dans la vie du jeune bad boy ? 

On est dans du New Adult pur et dur, nos personnages ont certes 16 ans mais au delà de leurs dérives lors de leur soirée, ils existent pour autre chose et nos deux héros n’ont pas la vie facile.  Estelle Maskame nous plonge dans une histoire très sympa à suivre. Elle pointe du doigt une chose importante dans la vie de tout à chacun — > Le jugement. Ici leur possible relation n’est pas classique, s’ils n’ont pas de liens de sang ils restent malgré tout demi-frère et soeur ce qui n’est pas pour faciliter les choses. Mais j’ai trouvé cette histoire très belle, les sentiments vraiment beaux et sincères.

La plume de l’auteure se prête habilement à cette histoire, elle rend son récit hautement addictif, je n’en reviens pas. J’ai adoré découvrir l’histoire d’Eden et Tyler…J’arrive à la fin du premier tome et OMG il me faut la suite, mais sérieux j’hésite hein parce que le troisième tome n’arrivera qu’en novembre alors que faire ?

Option 1 —> Je me jette sur le tome 2 parce que je veux trop poursuivre leur histoire.

Option 2 —> J’attends pour m’éviter un énorme moment de frustration

En bref, Did I Mention I Love You est un premier tome qui nous précipite dans une histoire qui quoi qu’il arrive vous donnera envie de découvrir la suite, au delà des clichés de l’adolescence vous dévorerez le récit d’Estelle. Quelle est sa recette pour rendre son histoire aussi addictive ? Hum…je ne saurais vous dire en tout cas j’en redemande.

112208021

Ses lèvres s’écrasent à nouveau sur les miennes avec une telle force que je perds l’équilibre. Il me plaque contre le mur, mon visage dans ses mains, ses pouces sur ma peau, ses doigt dans mes cheveux, ses lèvres ardentes, déterminées. Et fantastiques. Je me laisse faire, mon corps entier tremble à son contact. Je ressens l’intensité de sa colère. Je ne sais pas pourquoi je ne m’écarte pas. Je sais qu’il le faudrait, je sais que ça ne devrait pas arriver, mais je suis envoûtée, je ne peux pas m’arrêter. Une main au creux de mes reins, il m’attire à lui un court instant.

Et se ravise.

Sans prévenir, il arrache ses lèvres des miennes, me relâche et recule. L’instant cesse aussi vite qu’il a commencé.

– Merde, souffle-t-il doucement.

Ça résume très bien ce qui vient de se passer.

Et merde.

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *