After Hours > Cyriane Delanghe

by

41s7ptuvq2lKindle : ICI

Livre : ICI

Indications :
Recueil prescrit en cas d’amour immodéré pour la romance m/m, le goût indéfectible pour les scènes de sexe entre hommes très osées, un penchant incurable pour les beaux gosses.

Conseils d’utilisations :
Attention, nous vous invitons à prendre certaines précautions avant de lire ce recueil.
Évitez les salles d’attente ou les transports en commun, la proximité de tout objet inflammable qui pourrait entraîner une combustion spontanée à la lecture de certaines scènes. Il est vivement recommandé de s’équiper des accessoires suivants : un extincteur, une serpillère, un seau rempli d’une eau bien froide… ou à la rigueur, en hiver, à température ambiante.

Posologie :
À lire sans modération.

Effets indésirables éventuels :
Peut provoquer de soudaines rougeurs, des soupirs extatiques, voire des cris lubriques.

Composition :
Dix nouvelles mettant en scène des romances gays.
Liste des excipients : Le stagiaire (tomber amoureux de son boss peut avoir… certains avantages) – Moby Dick (appelez Ismaël pour une soirée incandescente) – L’espion qui m’aimait… trop (espionnage viril et mariage en perspective) – La dernière saison (le tournage d’une scène de baiser qui se transforme en révélation) – Antinoüs (les amours de l’empereur Hadrien et du garçon porcher Antinoüs) – Terrien en détresse (un sauvetage qui donne lieu à une rencontre torride) – Le miroir (« Surtout, mon petit, surtout, ne va pas dans la chambre rouge ») – Silver (quand une étoile tombe amoureuse d’un guerrier) – Le Favori (amours troublantes à la cour d’un prince de Perse) – Une longue nuit d’automne (la nuit de Samain, tout peut arriver).

107633999L’avantage avec un recueil de nouvelles, c’est que vous avez la possibilité de les lire dans l’ordre que vous voulez. Perso, je les lis dans l’ordre, comme je lirais un livre tout à fait normal.

Il est clair que certaines m’ont plus touchée que d’autres, mais le point commun à chacune d’entre elles, c’est qu’elles émoustillent les sens, sans jamais entrer dans le vulgaire ou l’exagération.

Avec un texte cours il faut forcément aller à l’essentiel très vite, et pourtant, chaque fois, Cyriane le fait d’une manière toute simple, comme si tout se passait de manière tellement naturelle, que nous trouvons normal que cela aille vite. En tout cas, à aucun moment la rapidité des textes n’a su me choquer, je les ai trouvé très bien écrit, bien que pour certaines des histoires j’aurais bien imaginé plus de pages, même beaucoup plus (eh oui je suis gourmande, que voulez-vous).

En général, j’ai toujours une préférence, une des nouvelles qui me touche plus que les autres. Mon soucis ici, c’est que chacune a ce petit truc qui fait qu’il est impossible de faire un choix si nous devions n’en retenir qu’une seule. Si vous y arrivez, alors donnez-moi votre recette, car moi, je suis incapable d’en préférer une plus qu’une autre.

Amateurs de littérature MxM, vous feriez une grave erreur de passer à côté de ce recueil de Cyriane. Je l’ai lu en numérique dans le cadre de ma chronique, mais il fait maintenant partie de mes futurs achats version papier.

Merci à Cyriane pour sa proposition de service presse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *