Le jeu inconscient des relations amoureuses > Christophe Itier

514iudg4rl-_sx328_bo1204203200_Editeur : Editions de l’Eveil

Livre : ICI

Passionné par le développement personnel, l’auteur nous dévoile un ensemble de connaissances et de réflexions autour du thème de la relation amoureuse. Comment tombons-nous amoureux ? Pourquoi ? De quoi avons-nous vraiment besoin pour être heureux ? Comment se libérer des schémas répétitifs ? Sa particularité est de passer en revue les conditionnements transgénérationnels, énergétiques et karmiques (en plus des religieux, sociaux, parentaux et physiques). Il consacre un chapitre à la loi d’attraction, à la manière de changer nos pensées négatives, à la connaissance de soi et de son conjoint à travers l’énnéagramme (figure ésotérique qui définit la structure de la personnalité), et à communiquer sans violence. Pour pouvoir vraiment aimer l’autre il faut avant tout s’aimer soi. Ce livre nous aide à nous accepter tel que nous sommes, à travers diverses approches et test ludiques. Et à vraiment construire une vie de couple qui ne s’oppose pas à l’épanouissement personnel, mieux, qui le nourrit.

107633999Ce que j’aime avec ce genre de livre, c’est que mine de rien, on y apprend pas mal de choses.

Ici, nous entrons dans le tourbillon des relations amoureuses. De la simple attraction au coup de foudre.

Comment cela arrive, quel processus s’enclenche lors de nos rencontres. Mais aussi le langage que l’on dit corporel, sans dire un mot nous pouvons néanmoins faire passer un message, parfois bien malgré nous, mais le message peut aussi être ou ne pas être percu par l’autre personne.

Si nous abordons les relations amoureuses, nous avons également un travail à faire sur nous-même, car comme dit dans le résumé, il faut avant tout s’aimer soi-même avant de pouvoir envisager donner notre amour à une autre personne.

Perso je n’ai pas réellement de souci à ce niveau, mais c’est un livre franchement intéréssant, que l’on se pose des questions ou pas, chacun y apprend quelque chose, et rien que pour ce fait, il est toujours bien d’avoir un tel livre chez soi.

 

Merci à Estelle Plessis des éditions de l’Eveil pour sa confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *